Ouvrir le menu principal

Équipe de France masculine de handball au Championnat du monde 1993

Équipe de France M au Championnat du monde 1993
Drapeau de la France

Fédération Fédération française de handball

Organisateur(s) Drapeau de la Suède Suède
Participation(s) 9e
Meilleure performance 6e place (sur 6) en 1954
9e place (sur 16) en 1990
Sélectionneur Drapeau : France Daniel Costantini
Capitaine ?

Résultat Médaille d'argent, monde Finaliste
Meilleur(s) buteur(s) ? (?)
Équipe de France

Cet article relate le parcours de l'Équipe de France de handball masculin lors du Championnat du monde 1993 organisé en Suède du 10 au . Il s'agit de la 9e participation de la France aux Championnats du monde.

Sept mois après la médaille de bronze remportée aux Jeux olympiques de 1992, la France confirme qu'elle est devenue une nation majeure en disputant sa première finale mondiale, perdue face à la Russie 19-28.

Lors du tour preliminaire, la France perde son premier match face à la Suisse, mais remporte les deux matchs suivants d'un petit but face à la Norvège puis la Roumanie et se qualifie dans la difficulté pour le tour principal. Les Bleus, beaucoup plus tranchants, y remportent leurs trois matchs face à l'Équipe unie de République tchèque et de Slovaquie puis l'Espagne (comme à Barcelone) et enfin l'Égypte. Bénéficiant de la défaite la Suisse face à l'Équipe unie de République tchèque et de Slovaquie, la France termine ainsi premier de sa poule et se qualifie pour la finale. A noter que les Français ont eu la chance de tomber dans une poule nettement plus facile que le Groupe II qui a notamment regroupé les deux meilleurs nations mondiale (la Russie et la Suède) ainsi que l'Allemagne, l'Islande et le Danemark.

QualificationModifier

L'équipe de France a obtenu sa qualification grâce à sa neuvième place au championnat du monde 1990.

Matchs de préparationModifier

L'équipe de France a notamment participé au Tournoi de France, disputé à Besançon[1] :

  • Jeudi 18 février, France b. Suisse : 27-22 (13-10).
    •   France : Volle (4), Lathoud (5), Quintin (1), Gardent (7), Perreux (4, dont 3 pen.), Munier (4), Richardson (1), Stoecklin (1).
    •   Suisse : Spengier (1), Rubin (2), Christen (1 pen.), U. Scharer (2), Brunner (6), S. Scharer (2), Eggenberger (3), Baumgartner (4, dont 3 pen.), Balmelli (1).
  • Vendredi 19 février, France b. Equipe Unifiée des Républiques Tchèque et Slovaque : 27-18 (12-9).
    •   France : Volle (4), Lathoud (9, dont 1 pen.), Monthurel (1), Gardent (4), Perreux (3, dont 1 pen.), Munier (1), Richardson (2), Stoecklin (3).
    •   Équipe Unifiée des Républiques tchèque et Slovaque : Suma (4, dont 1 pen.), Prokop (2), Tarhai (1), Sovadina (1), Hudak (4), Sehut (1), Tonar (3, dont 1 pen.), Hrabal (2).
  • Samedi 20 février, France b. Islande : 23-19 (9-12).
    •   France : Volle (5, dont 1 pen.), Lathoud (6, dont 1 pen.), Monthurel (2), Quintin (1), Gardent (2), Munier (3), Richardson (1), Stoecklin (3, dont 1 pen.).
    •   Islande : Beinteinsson (3), B. Sigurdsson (4), Gunnarsson (3), S. Bjarnason (1), Gilsson (2), G. Sveinsson (4), Jonasson (2, dont 1 pen.).
  • Classement final :
  1.   France, 6 pts
  2.   Suisse, 2 (78-79)
  3.   Équipe Unifiée des Républiques tchèque et Slovaque, 2 (75-83)
  4.   Islande, 2 (73-82)

L'équipe de France a ensuite participé au Tournoi de Paris, disputé à Bercy[2] :

  • Vendredi 26 février 1993, France b. Autriche : 25-24 (12-12).
    •   France : Volle (7, dont 2 pen.), Lathoud (7, dont 1 pen.), Gardent (4), Perreux (3, dont 2 pen.), Munier (1), Richardson (1), Stoecklin (1 pen.).
    •   Autriche : Dittert (7, dont 1 pen.), Ascherbauer (4), Mahne (4), Gangel (3), Frimmel (2), Kaschutz (1), W. Higatzberger (1), Caras (1), S. Higatzberger (1).
  • Samedi 27 février 1993, France b. Corée du Sud : 28-16 (13-4).
    •   France : Schaaf (4), Volle (2), Lepetit (3), Monthurel (3), Gardent (4), Perreux (2, dont 1 pen.), Munier (2), Richardson (6, dont 1 pen.), Stoecklin (2).
    •   Corée du Sud : Kang-Wook (2), Sung-Jin (2 pen.) , Young-Sun (2), Young-Shin (2), Kyu-Chang (1), Bum-Yon (7, dont 2 pen.).
  • Dimanche 27 février 1993, Suède b. France : 27-26 (12-13).
    •   Suède : Wislander (2), Lindgren (2), Carlen (4), Cato (3), R. Andersson (2), Thorsson (6), S. Olsson (1), M. Andersson (7, dont 4 pen.).
    •   France : Mahé (1 pen.), Volle (2), Lathoud (6), Lepetit (3), Quintin (1), Gardent (2), Perreux (6, dont 1 pen.), Munier (1), Richardson (2), Stoecklin (2, dont 1 pen.).
  • Classement final :
  1.   Suède, 5 points
  2.   France, 4 points
  3.   Autriche, 3 points
  4.   Corée du Sud, 0 point.

EffectifModifier

Effectif de l'équipe de France au championnat du monde 1993[3],[4] (âge au 10 mars 1993)
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nom Date de naissance Taille Poids Sél. Buts Club Depuis
1 GB Christian Gaudin (1967-1-26 ) (26 ans) 1,96 m 88 kg 24 -   USAM Nîmes 30 1990
12 GB Jean-Luc Thiébaut (1960-12-29 ) (32 ans) 1,85 m 90 kg 126 -   US Ivry 1983
16 GB Frédéric Perez (1961-7-19 ) (31 ans) 1,9 m 86 kg 133 1   USM Gagny 93 1986
3 ARG Pascal Mahé (1963-12-15 ) (29 ans) 1,96 m 96 kg 230 702 (244)   Montpellier Handball 1984
4 ARD Philippe Schaaf (1968-4-1 ) (24 ans) 1,96 m 88 kg 45 54 (1)   HB Vénissieux 85 1988
5 ARG Frédéric Volle (1966-2-4 ) (27 ans) 1,96 m 93 kg 171 706 (119)   OM Vitrolles 1987
6 DC Denis Lathoud (1966-1-13 ) (27 ans) 1,98 m 102 kg 89 256 (27)   USAM Nîmes 30 1987
7 ALD Philippe Julia (1969-5-1 ) (23 ans) 1,75 m 74 kg 20 18   HB Vénissieux 85 1991
8 DC Patrick Lepetit (1966-5-21 ) (26 ans) 1,96 m 90 kg 8 13   HB Vénissieux 85 1992
9 P Gaël Monthurel (1966-1-22 ) (27 ans) 1,86 m 92 kg 148 191 (8)   HB Vénissieux 85 1987
11 ALG Éric Quintin (1967-1-22 ) (26 ans) 1,84 m 75 kg 146 187   OM Vitrolles 1988
13 P Philippe Gardent (1964-3-15 ) (28 ans) 1,83 m 93 kg 231 536 (1)   OM Vitrolles 1983
14 ALD Thierry Perreux (1963-3-4 ) (30 ans) 1,78 m 82 kg 202 406 (8)   OM Vitrolles 1984
15 DC Laurent Munier (1966-9-30 ) (26 ans) 1,9 m 88 kg 94 196 (5)   HB Vénissieux 85 1987
17 DC Jackson Richardson (1969-6-14 ) (23 ans) 1,85 m 81 kg 103 150 (1)   OM Vitrolles 1990
18 ARD Stéphane Stoecklin (1969-1-12 ) (24 ans) 1,85 m 82 kg 69 158 (8)   USAM Nîmes 30 1990
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)



Légende
———

Dernière mise à jour : 7 mai 2019  

Entre parenthèses est indiqué le nombre de buts sur penalty.

RésultatsModifier

Tour préliminaireModifier

La France évolue dans le Groupe B à Karlstad :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép
1   Suisse 4 3 2 0 1 65 59 6 +2
2   France 4 3 2 0 1 68 68 0 -2
3   Roumanie 3 3 1 1 1 56 56 0 /
4   Norvège 1 3 0 1 2 51 57 -6 /
Date Équipe 1 Score Équipe
10 mars 1993, 18h00   France 24 – 26 (10-8)   Suisse
12 mars 1993, 20h00   Norvège 20 – 21 (11-10)   France
13 mars 1993, 16h00   Roumanie 22 – 23 (10-9)   France

Phase finaleModifier

La France évolue dans le Groupe I à Halmstad.

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   France 8 5 4 0 1 115 103 12
2   Suisse 6 5 3 0 2 121 118 3
3   Espagne 5 5 2 1 2 105 101 4
4   Tchécoslovaquie* 5 5 2 1 2 104 110 -6
5   Roumanie 4 5 2 0 3 105 110 -5
6   Égypte 2 5 1 0 4 100 109 -9
Date Équipe 1 Score Équipe
15 mars 1993, 20h00   Tchécoslovaquie 18 – 26 (7-13)   France
16 mars 1993, 20h00   France 23 – 21 (9-12)   Espagne
18 mars 1993, 16h00   Égypte 16 – 19 (7-11)   France
* Équipe unie de République tchèque et de Slovaquie

Finale : Défaite face à la RussieModifier


18 h 00 CET
France   19 – 28
(11 – 13)
  Russie Globe Arena, Stockholm
Spectateurs : 13 000
Arbitrage :   Johansson & Kjellqvist

Lathoud, Stoecklin 4

(es) Compte-rendu

Koudinov, Dujshebaev 6

  ×4

  ×7  ×1


  France
Christian Gaudin (GdB)
Jean-Luc Thiébaut (GdB)
Pascal Mahé   
Philippe Schaaf 2  
Frédéric Volle 1
Éric Quintin
Thierry Perreux 3
Jackson Richardson 2
Denis Lathoud 4
Laurent Munier 2  
Stéphane Stoecklin 4 (4p.)
Philippe Gardent 1
Philippe Julia
Patrick Lepetit
Gaël Monthurel
Frédéric Perez (GdB)
Entraîneur : Daniel Costantini
Évolution
du score
3 – 0
3 – 1
5 – 5
7 – 7
8 – 10
11 – 13
mi-temps
13 – 16
14 – 16
16 – 19
17 – 22
18 – 24
19 – 28
  Russie
Andreï Lavrov (GdB)
Pavel Soukossian (GdB)
Igor Vassiliev 2
Andreï Antonevitch 3  
Valeri Gopine 5
Vassili Koudinov 6 (1p.)
Talant Dujshebaev 6
Dimitri Torgovanov
Dimitri Karlov 2  
Viatcheslav Atavine 2  
Oleg Grebnev 1     
Oleg Kisselev 1  
Dimitri Filippov
Alexeï Frantsouzov
Viatcheslav Gorpichine
Oleg Sapronov (GdB)
Entraîneur : Vladimir Maksimov

Statistiques et récompensesModifier

Aucun joueur de l'équipe de France n'est élu dans l'équipe-type de la compétition.

Aucun joueur de l'équipe de France n'apparait parmi les 10 meilleurs buteurs ou les 10 meilleurs gardiens de buts de la compétition

RéférencesModifier

Voir aussiModifier