Ouvrir le menu principal

Équipe cycliste Novemail-Histor-Laser Computer

équipe cycliste professionnelle française (1993-1994)
Novemail-Histor-Laser Computer
Informations
Statut
Équipe pro (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Code UCI
NOV (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Discipline
Pays
Création
Disparition
Saisons
2Voir et modifier les données sur Wikidata
Encadrement
Directeur général
Peter Post (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Directeurs sportifs
Walter Planckaert (-)
Theo de Rooij (-)
Philippe Crépel (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Dénomination
-
Novemail-Histor-Laser Computer

L'équipe cycliste Novemail-Histor-Laser Computer est une équipe cycliste française ayant existé de 1993 à 1994 dirigée par Peter Post, Theo de Rooij et Walter Planckaert.

HistoriqueModifier

Création de l'équipeModifier

En cours d'année 1992, l'entreprise Panasonic annonce la fin de son sponsoring avec l'équipe du même nom[1]. Le manager de l'équipe, Peter Post, cherche alors un nouveau sponsor[1]. De son côté, l'équipe RMO est victime de problèmes financiers en raison de la banqueroute de son sponsor[2]. L'entreprise Sigma, filiale de Petrofina, conclut un accord avec Post et fait son retour dans le cyclisme, après la période Histor-Sigma qui a duré de 1989 à 1991. L'équipe, appelée finalement Novemail-Histor, concourt avec ce nom en France et utilise Histor-Sigma dans les autres pays[3]. Composée de coureurs de nationalité française, belge, néerlandaise ou russe, l'équipe a une licence française et a des objectifs qui se situent principalement dans les courses se disputant en France[4].

1993Modifier

Résumé de la saisonModifier

L'équipe commence sa saison avec 16 coureurs dont 4 sont les leaders de l'équipe : Eddy Bouwmans, Viatcheslav Ekimov, Charly Mottet et Wilfried Nelissen[5]. Le début de saison de l'équipe est marqué par la victoire finale sur le Tour méditerranéen obtenue par Charly Mottet. Celui-ci se fracture le fémur au mois de mars sur Paris-Nice[6]. Durant la même période, Wilfried Nelissen remporte coup sur coup le Het Volk et Le Samyn. Sur les courses espagnoles de mars, l'équipe gagne grâce à Ekimov la Clásica de Almería puis une étape du Tour de Murcie. Il est imité sur cette dernière course deux jours plus tard par Jo Planckaert[7].

L'équipe gagne ensuite plusieurs courses disputées en France. En avril, Marcel Wüst gagne le Grand Prix de Denain puis Dimitri Zhdanov fait de même sur le Tour de Vendée[7]. En mai, Ekimov remporte une étape des Quatre Jours de Dunkerque. Le 22, l'équipe remporte deux victoires grâce à Eddy Bouwmans sur la Classique des Alpes et Jo Planckaert sur le Ronde van Midden-Zeeland, Nelissen étant troisième de cette dernière course. Wüst achève ce mois par un succès lors d'À travers le Morbihan. Juin est marqué par trois victoires obtenues par Bouwmans sur le Critérium du Dauphiné libéré puis Ekimov sur le Tour des Asturies et le Tour de Suisse[7].

Lors du Tour de France, Wilfried Nelissen, gagne une étape et garde trois jours le maillot jaune[3],[8]. Pas en lice pour une place au classement général, le premier coureur de l'équipe est Ekimov qui termine 35e à plus d'une heure de Miguel Indurain[9]. Après le Tour, l'équipe obtient de nombreuses victoires en août. Marcel Wüst remporte une étape du Tour de Burgos. Wilfried Nelissen gagne ensuite trois étapes du Tour des Pays-Bas pendant qu'en même temps, Charly Mottet remporte la dernière étape et le classement général du Tour du Limousin[7]. Mottet enchaîne par une deuxième place au Grand Prix de Zurich derrière Maurizio Fondriest[10]. Deux jours plus tard, Thierry Laurent est troisième du Grand Prix de Plouay[7].

En fin de saison, l'équipe obtient ses dernières victoires grâce à Marcel Wüst sur le Tour de Catalogne ainsi que l'Herald Sun Tour pendant que Bruno Cornillet gagne Paris-Bourges[7]. Charly Mottet est également cinquième du Tour de Lombardie que remporte le Suisse Pascal Richard[11]. Au lendemain du Tour de Lombardie, l'équipe est neuvième du classement UCI par équipes[12]. En individuel le premier coureur de l'équipe est en fin d'année Ekimov qui est 13e devant Nelissen, 22e, et Mottet, 34e[13].

EffectifModifier

Cycliste Date de naissance Nationalité Équipe 1992
Eddy Bouwmans 30.01.1968   Pays-Bas Panasonic
Bruno Cornillet 08.02.1963   France Z
Viatcheslav Ekimov 04.02.1966   Russie Panasonic
Thierry Laurent 13.09.1966   France RMO
Roland Le Clerc 30.05.1963   France Bananas Australia
Charly Mottet 16.12.1962   France RMO
Wilfried Nelissen 05.05.1970   Belgique Panasonic
Dmitri Nelyubin 08.02.1971   Russie amateur
Guy Nulens 27.10.1957   Belgique Panasonic
Ronan Pensec 10.07.1963   France RMO
Jo Planckaert 16.12.1970   Belgique Panasonic
Marc Sergeant 16.08.1959   Belgique Panasonic
Gilles Talmant 27.04.1970   France Castorama (stagiaire)
Nico Verhoeven 02.10.1961   Pays-Bas PDM
Marcel Wüst 06.08.1967   Allemagne RMO
Dimitri Zhdanov 20.10.1969   Russie Panasonic
Stagiaire Date de naissance Nationalité Équipe 1992
Patrick Jonker   Pays-Bas amateur
Cédric Vasseur   France amateur

VictoiresModifier

Date Course Pays Classe Vainqueur
03/02/1993 2e étape du Tour d'Andalousie   Espagne   Wilfried Nelissen
04/02/1993 3e étape du Tour d'Andalousie   Espagne   Jo Planckaert
10/02/1993 2e étape du Tour méditerranéen   France   Charly Mottet
14/02/1993 Classement général du Tour méditerranéen   France   Charly Mottet
27/02/1993 Het Volk   Belgique   Wilfried Nelissen
02/03/1993 Le Samyn   Belgique   Wilfried Nelissen
07/03/1993 Clásica de Almería   Espagne   Viatcheslav Ekimov
10/03/1993 2e étape du Tour de Murcie   Espagne   Viatcheslav Ekimov
12/03/1993 4e étape du Tour de Murcie   Espagne   Jo Planckaert
08/04/1993 Grand Prix de Denain   France   Marcel Wüst
25/04/1993 Tour de Vendée   France   Dimitri Zhdanov
05/05/1993 2ea étape des Quatre Jours de Dunkerque   France   Viatcheslav Ekimov
22/05/1993 Classique des Alpes   France   Eddy Bouwmans
22/05/1993 Ronde van Midden-Zeeland   Pays-Bas   Jo Planckaert
29/05/1993 À travers le Morbihan   France   Marcel Wüst
04/06/1993 4e étape du Critérium du Dauphiné libéré   France   Eddy Bouwmans
05/06/1993 5e étape du Tour des Asturies   Espagne   Viatcheslav Ekimov
19/06/1993 5e étape du Tour de Suisse   Suisse   Viatcheslav Ekimov
05/07/1993 2e étape du Tour de France   France   Wilfried Nelissen
02/08/1993 2e étape du Tour de Burgos   Espagne   Marcel Wüst
16/08/1993 1re étape du Tour des Pays-Bas   Pays-Bas   Wilfried Nelissen
17/08/1993 2e étape du Tour des Pays-Bas   Pays-Bas   Wilfried Nelissen
19/08/1993 4e étape du Tour des Pays-Bas   Pays-Bas   Wilfried Nelissen
20/08/1993 4eb étape du Tour du Limousin   France   Charly Mottet
20/08/1993 Classement général du Tour du Limousin   France   Charly Mottet
10/09/1993 1re étape du Tour de Catalogne   Espagne   Marcel Wüst
01/10/1993 Paris-Bourges   France   Bruno Cornillet
17/10/1993 3e étape du Herald Sun Tour   Australie   Marcel Wüst
??/10/1993 10e étape du Herald Sun Tour   Australie   Marcel Wüst

1994Modifier

Résumé de la saisonModifier

Par rapport à 1993, l'équipe enregistre les départs des Russes Viatcheslav Ekimov, Dmitri Nelyubin et Dimitri Zhdanov et obtient les arrivées des Néerlandais Gerrit de Vries et Eddy Schurer, des Belges Patrick De Wael et Dirk De Wolf ainsi que du Français Philippe Louviot[14]. Les classiques du printemps ainsi que le Tour de France figurent dans les objectifs de l'équipe[14].

L'équipe française commence sa saison par trois victoires d'étape en février lors de l'Étoile de Bessèges obtenues par Wilfried Nelissen et Nico Verhoeven[15]. Nelissen remporte également au cours du mois une étape du Tour méditerranéen et gagne un deuxième Het Volk consécutif. Cependant, lors de Kuurne-Bruxelles-Kuurne disputé le lendemain du Het Volk, Nelissen chute et se fracture une clavicule[16], ce qui l'empêche de participer aux classiques d'avril[17].

En mars, Charly Mottet remporte une étape de Paris-Nice pendant que Ronan Pensec se classe quatrième du classement général de l'épreuve[18]. Marc Sergeant est deuxième d'À travers la Belgique et Eddy Bouwmans gagne une étape du Critérium international[15]. Mottet est deuxième début avril de Paris-Camembert[15]. Sur les classiques de coupe du monde, Marc Sergeant est huitième du Tour des Flandres[19] et Nico Verhoeven dixième de Paris-Roubaix[20]. Dirk De Wolf est ensuite deuxième du Grand Prix de l'Escaut[15].

Pour son retour à la compétition en mai, Wilfried Nelissen gagne deux étapes des Quatre Jours de Dunkerque puis Binche-Tournai-Binche le 18[17]. Trois jours après cette victoire, Ronan Pensec est troisième de la Classique des Alpes puis troisième d'À travers le Morbihan la semaine suivante. Le coureur français enchaîne par une victoire d'étape et la deuxième place du classement général du Critérium du Dauphiné libéré à 55 secondes du vainqueur, Laurent Dufaux[15]. Nelissen obtient de son côté deux nouvelles victoires en juin : une étape du Tour des Asturies[15] et le championnat de Belgique sur route[21].

Lors du Tour de France, l'équipe compte avant tout sur Nelissen pour obtenir des victoires d'étape et porter éventuellement le maillot jaune[22]. Le Tour s'achève cependant dès la première étape pour Nelissen. En effet, lors du sprint d'arrivée à Armentières, Nelissen percute un policier qui était en train de prendre une photographie du peloton. Le Belge chute entraînant alors un certain nombre de coureurs. Victime d'un traumatisme crânien, il doit abandonner tout comme Laurent Jalabert, victime lui de multiples fractures à la face[23],[24],[25]. Charly Mottet, 26e à Paris est le premier coureur d'une équipe qui est la dernière au classement des gains[26].

Au mois d'août, malgré l'annonce en début de saison que le parrainage de l'équipe existerait toujours en 1995[14], le sponsor de l'équipe annonce son retrait[27]. Durant le même mois, Eddy Bouwmans gagne une étape du Tour du Limousin, épreuve dont Bruno Cornillet prend la deuxième place finale[15]. Un mois après la victoire de Bouwmans, Nelissen, de retour, gagne le Grand Prix d'Isbergues[28]. Ronan Pensec obtient en septembre le gain du classement final de la coupe de France au terme de la dernière épreuve de la compétition. Marcel Wüst remporte la dernière victoire de l'équipe lors de l'Herald Sun Tour où il est également troisième du classement général[15]. Le premier coureur de l'équipe au classement UCI de fin d'année est Nelissen, 22e[29]. Devant l'impossibilité pour les dirigeants de retrouver un sponsor, les coureurs sont libérés[30]. L'équipe disparaît le 31 décembre 1994.

EffectifModifier

Cycliste Date de naissance Nationalité Équipe 1993
Eddy Bouwmans 30.01.1968   Pays-Bas Novemail-Histor
Bruno Cornillet 08.02.1963   France Novemail-Histor
Gerrit de Vries 13.05.1967   Pays-Bas TVM-Bison Kit
Patrick De Wael 11.04.1966   Belgique La William - Duvel
Dirk De Wolf 16.01.1961   Belgique Gatorade
Patrick Jonker 25.05.1969   Pays-Bas Novemail-Histor (stagiaire)
Thierry Laurent 13.09.1966   France Novemail-Histor
Philippe Louviot 14.03.1964   France ONCE
Charly Mottet 16.12.1962   France Novemail-Histor
Wilfried Nelissen 05.05.1970   Belgique Novemail-Histor
Guy Nulens 27.10.1957   Belgique Novemail-Histor
Ronan Pensec 10.07.1963   France Novemail-Histor
Jo Planckaert 16.12.1970   Belgique Novemail-Histor
Eddy Schurer 12.09.1964   Pays-Bas TVM-Bison Kit
Marc Sergeant 16.08.1959   Belgique Novemail-Histor
Gilles Talmant 27.04.1970   France Novemail-Histor
Cédric Vasseur 18.08.1970   France Novemail-Histor (stagiaire)
Nico Verhoeven 02.10.1961   Pays-Bas Novemail-Histor
Marcel Wüst 06.08.1967   Allemagne Novemail-Histor
Stagiaire Date de naissance Nationalité Équipe 1993
Raymond Thebes   Pays-Bas amateur
Niels Van der Steen   Pays-Bas amateur

VictoiresModifier

Date Course Pays Classe Vainqueur
02/02/1994 1re étape de l'Étoile de Bessèges   France   Wilfried Nelissen
04/02/1994 3e étape de l'Étoile de Bessèges   France   Wilfried Nelissen
05/02/1994 4e étape de l'Étoile de Bessèges   France   Nico Verhoeven
09/02/1994 2e étape du Tour méditerranéen   France   Wilfried Nelissen
26/02/1994 Het Volk   Belgique   Wilfried Nelissen
12/03/1994 7e étape de Paris-Nice   France   Charly Mottet
26/03/1994 1re étape du Critérium international   France   Eddy Bouwmans
03/05/1994 1re étape des Quatre Jours de Dunkerque   France   Wilfried Nelissen
04/05/1994 2e étape des Quatre jours de Dunkerque   France   Wilfried Nelissen
18/05/1994 Binche-Tournai-Binche   Belgique   Wilfried Nelissen
31/05/1994 1re étape du Critérium du Dauphiné libéré   France   Marcel Wüst
03/06/1994 4e étape du Tour des Asturies   Espagne   Wilfried Nelissen
05/06/1994 6e étape du Critérium du Dauphiné libéré   France   Ronan Pensec
26/06/1994   championnat de Belgique sur route   Belgique   Wilfried Nelissen
18/08/1994 3e étape du Tour du Limousin   France   Eddy Bouwmans
18/09/1994 Grand Prix d'Isbergues   France   Wilfried Nelissen
30/09/1994 Classement final de la Coupe de France   France   Ronan Pensec
14/10/1994 1re étape du Herald Sun Tour   Australie   Marcel Wüst

RéférencesModifier

  1. a et b « En cyclisme, accord entre Post et Sigma. Une équipe aux couleurs françaises », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  2. « Les disparitions d'équipes constituent l'un des éléments majeurs de cet été », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  3. a et b Olivier Brouet, « Wilfried Nelissen maillot jaune. La bonne opération de Sigma Coatings. », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  4. « Un chef de file français, un directeur sportif néerlandais et Novemail-Histor. Mottet et Post: une nouvelle palette de couleurs. », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  5. Bruno Deblander, « Les Français en exil », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  6. « Cipollini récidive et Mottet tombe », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  7. a b c d e et f « Annuaire 1993 », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 15 janvier 2012)
  8. « Johan Bruyneel en force et aisance », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  9. « 80e Tour de France - Classement général », sur memoire-du-cyclisme.net (consulté le 15 janvier 2012)
  10. « L'Italien Fondriest intouchable », Journal de Genève,‎ (lire en ligne)
  11. « Pascal Richard remporte la dernière classique de la saison/La Lombardie fait un Romand », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  12. « Lotto en baisse », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  13. « Classement UCI 1993 », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 16 janvier 2012)
  14. a b et c Bruno Deblander, « Walter Planckaert, made in France », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  15. a b c d e f g et h « Annuaire 1994 », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 17 janvier 2012)
  16. Bruno Deblander, « Les bras levés et la clavicule fracturée, Wilfried Nelissen passe du rire aux larmes », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  17. a et b Stéphane Thirion, « Binche-Tournai-Binche : Wilfried Nelissen fête son carnaval », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  18. Bruno Deblander, « Tony Rominger était vraiment à l'Eze », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  19. (nl) « Ronde van Vlaanderen », sur cyclebase.nl (consulté le 17 janvier 2012)
  20. (nl) « Parijs-Roubaix », sur cyclebase.nl (consulté le 17 janvier 2012)
  21. Bruno Deblander, Philippe Mertens, René Brény, « Nelissen retrouve trois couleurs », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  22. « Un voyage en 21 groupes: faites-en le tour », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  23. « Nelissen et Jalabert quittent le Tour. L'erreur est humaine, la chute est dramatique. », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  24. « Chute Tour de France », sur ina.fr, INA, (consulté le 17 janvier 2012)
  25. « Bavure sur le Tour: un policier met Nelissen et Jalabert aux arrêts », L'Humanité,‎ (lire en ligne)
  26. Bruno Deblander, « Miguel Indurain va désormais au Tour par quatre chemins », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  27. « À partir du 31 décembre, le groupe Histor-Novémail ne sera plus parraineur de l'équipe de Peter Post. Champion de Belgique cherche sponsor. », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  28. « Nelissen gagne à Isbergues. », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  29. « Classement UCI 1994 », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 18 janvier 2012)
  30. « La Belgique retrouve quelques couleurs », Le Soir,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :