Ouvrir le menu principal

Élections européennes de 2009 en Belgique

Élections européennes de 2009 en Belgique
élection des 22 députés européens pour la Belgique
Voir et modifier les données sur Wikidata
Corps électoral et résultats
Inscrits 7 760 436
Votants 7 014 415
90,39 %
Votes exprimés 6 571 802
Votes blancs 442 613
Jean-Luc Dehaene 675.jpg Christen-Democratisch en Vlaams – Jean-Luc Dehaene
Voix 948 123
14,43 %
Députés élus 3  0
Guy Verhofstadt EP press conference 3.jpg Open Vlaamse Liberalen en Democraten – Guy Verhofstadt
Voix 837 884
12,75 %
Députés élus 3  0
Jean-Claude Marcourt01.jpg Parti socialiste – Jean-Claude Marcourt
Voix 714 947
10,88 %
Députés élus 3  −1
Frank Vanhecke.jpg Vlaams Belang – Frank Vanhecke
Voix 647 170
9,85 %
Députés élus 2  −1
Louis Michel.jpg Mouvement réformateur – Louis Michel
Voix 640 092
9,74 %
Députés élus 2  −1
Durant, Isabelle-9714.jpg Ecolo – Isabelle Durant
Voix 562 081
8,55 %
Députés élus 2  +1
Kathleen van Brempt.jpg Socialistische Partij Anders – Kathleen Van Brempt
Voix 539 393
8,21 %
Députés élus 2
Frieda Brepoels 2.jpg Nieuw-Vlaamse Alliantie – Frieda Brepoels
Voix 402 545
6,13 %
Députés élus 1
Transparent - replace this image female on Infobox lightgrey background.svg
Centre démocrate humaniste – Anne Delvaux
Voix 327 824
4,99 %
Députés élus 1  0

Les élections européennes de 2009 se sont déroulées du au dans tous les États membres de l'Union et plus particulièrement le 7 juin en Belgique, soit le même jour que les élections régionales[1]. En Belgique, le vote est obligatoire ce qui fait que l'abstention est bien moins importante que dans la plupart des autres pays Européens. Par application du traité de Nice[2], le nombre de représentants belges au Parlement européen passe de 24 à 22 députés : 13 seront élus par le collège électoral néerlandophone, 8 par le collège francophone et 1 par le collège germanophone.

Les élections européennes se sont déroulées le dimanche 7 juin 2009 en Belgique pour désigner les 22 députés européens belges au Parlement européen, pour la législature 2009-2014.

Sommaire

Mode de scrutinModifier

ContexteModifier

CandidatsModifier

RésultatsModifier

Collège francophoneModifier

Elections européennes de 2009
 %
30
20
10
0
29,1 %
26,05 %
22,88 %
13,34 %
Variation :
par rapport à 2009
 %p
 14
 12
 10
   8
   6
   4
   2
   0
  -2
  -4
  -6
  -8
-7,0 %
-1,55 %
+13,08 %
-1,76 %
Parti % +/- Sièges +/- Groupe politique
Parti socialiste 29,1   7,0 3   1 S&D
Mouvement réformateur 26,1   1,5 2   1 ALDE
Ecolo 22,9   13,1 2   1 Verts/ALE
Centre démocrate humaniste 13,3   1,9 1   PPE
Front national 3,6   3,9 0   1
Wallonie d'abord 1,5 n/a 0 n/a
Rassemblement Wallonie France 1,2   0,2 0  
Parti du travail de Belgique 1,1   0,4 0  
Ligue communiste révolutionnaire-Parti socialiste de lutte 0,3 n/a 0 n/a
Parti communiste 0,3 n/a 0 n/a
CAP D'Orazio 0,3 n/a 0 n/a
Mouvement socialiste 0,2 n/a 0 n/a

Collège électoral néerlandophoneModifier

Elections européennes de 2009
 %
30
20
10
0
23,26 %
20,56 %
15,88 %
13,23 %
9,88 %
7,90 %
7,28 %
Variation :
par rapport à 2009
 %p
 10
   8
   6
   4
   2
   0
  -2
  -4
  -6
  -8
-4,84 %
-1,34 %
-7,32 %
-4,57 %
+9,88 %
-0,10 %
+7,28 %
Remarques :
a En 2004 allié à la N-VA
Parti % +/- Sièges +/- Groupe politique
Christen-Democratisch en Vlaams 23,3 3 PPE
Open Vlaamse Liberalen en Democraten 20,6   1,3 3   ALDE
Vlaams Belang 15,9   7,3 2   1 NI
Socialistische Partij Anders 13,2 2 S&D
Nieuw-Vlaamse Alliantie 9,9 1 Verts/ALE
Groen 7,9   0,1 1   Verts/ALE
Lijst Dedecker 7,3 n/a 1 n/a CRE
Parti du travail de Belgique 1,0   0,4 0  
Sociaal-Liberale Partij 0,7 0
Comité pour une autre politique 0,2 n/a 0 n/a
Parti socialiste de lutte 0,2   0,2 0  

Collège électoral germanophoneModifier

Parti % +/- Sièges +/- Groupe politique
Christlich Soziale Partei 32,3   10,2 1   PPE
Partei für Freiheit und Fortschritt 20,4   2,4 0  
Ecolo 15,6   5,1 0  
Sozialistische Partei 14,6   0,3 0  
ProDG 10,1   0,8 0  
Vivant 6,3 n/a 0 n/a
Europa der Werte 0,9 n/a 0 n/a

Notes et référencesModifier

  1. Les élections des trois Régions belges (Région wallonne, Région flamande et Région bruxelloise) permettent également de former les gouvernements des trois communautés linguistiques belges
  2. Et même dans le cas où serait ratifié le traité de Lisbonne, ce nombre serait sans changement.
  3. ne siègera pas, cédant sa place à Derk Jan Eppink

Voir aussiModifier