Derk Jan Eppink

homme politique néerlandais

Derk Jan Eppink
Illustration.
Derk Jan Eppink en 2019.
Fonctions
Représentant des Pays-Bas
En fonction depuis le
(3 mois et 24 jours)
Élection 17 mars 2021
Législature 38e
Groupe politique JA21
Député européen

(1 an, 8 mois et 28 jours)
Élection 23 mai 2019
Circonscription Pays-Bas
Législature 9e
Groupe politique CRE

(4 ans, 11 mois et 17 jours)
Élection 7 juin 2009
Circonscription Belgique
Législature 7e
Groupe politique CRE
Biographie
Date de naissance (62 ans)
Lieu de naissance Steenderen (Pays-Bas)
Nationalité Néerlandaise
Parti politique VVD (1999-2018)
FvD (2018-2020)
JA21 (depuis 2020)
Profession Journaliste
Écrivain

Derk Jan Eppink, né le à Steenderen, est un journaliste, éditorialiste, écrivain et homme politique néerlandais.

Il siège au Parlement européen du au et à nouveau du au , au sein du groupe des Conservateurs et réformistes européens, ainsi qu'à la Seconde Chambre des États généraux depuis le au sein du groupe parlementaire de JA21.

BiographieModifier

Carrière dans le journalismeModifier

Eppink étudie le droit international public et les relations internationales à l'université libre d'Amsterdam. Il travaille en premier lieu comme assistant parlementaire au Parlement européen puis pour le journal néerlandais NRC Handelsblad, qui l'envoie en tant que correspondant en Afrique du Sud puis en Pologne.

En 1999, il entre au cabinet du commissaire européen Frits Bolkestein. Cinq ans plus tard, il rejoint le cabinet de Siim Kallas. En 2007, il déménage à New York du fait de l'emploi de sa femme aux Nations unies. Il couvre alors l'élection présidentielle américaine de 2008 pour plusieurs médias néerlandophones et écrit des articles d'opinion.

Engagement politiqueModifier

De 2009 à 2014, il est député européen pour la Belgique sur la Liste Dedecker.

Lors des élections européennes de 2019 aux Pays-Bas, il est réélu député européen aux côtés de Rob Roos et Rob Rooken pour le Forum pour la démocratie (FvD), parti qui le sélectionne comme sa tête de liste. Il devient premier vice-président du groupe des Conservateurs et réformistes européens (CRE). À l'instar de Roos et Rooken, à la suite de querelles internes, il quitte cependant le FvD un an plus tard pour rejoindre le nouveau parti JA21, qui le place en troisième place sur la liste menée par Joost Eerdmans lors des élections législatives néerlandaises de 2021[1],[2]. Il est élu à la Seconde Chambre des États généraux et démissionne du Parlement européen, où il est remplacé par Michiel Hoogeveen.

RéférencesModifier

  1. (nl) Europarlementariërs FVD naar nieuwe partij JA21 van Nanninga en Eerdmans, www.europa-nu.nl, 20 décembre 2020.
  2. (nl) Pouw-Verweij en Eppink hoog op kandidatenlijst JA21, Dagblad van het Noorden, 7 janvier 2021.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :