XIII Catalan

club français de rugby à XIII, basé à Perpignan
(Redirigé depuis XIII catalan)
XIII Catalan
Logo du XIII Catalan
Généralités
Nom complet XIII Catalan
Fondation 1934
Couleurs Blanc, rouge et doré
Stade Stade Jean-Laffon (1934-1962)
Stade Gilbert Brutus (1962-2000)
Siège Stade Gilbert Brutus,
Avenue de l'Aérodrome
66000 Perpignan
Président Lucien Jacinto
Site web Site officiel
Palmarès principal
National[1] Championnat de France (11)
Coupe de France (10)

Maillots

Kit left arm lbdt.png
Kit body Vdeep.png
Kit right arm lbdt.png
Kit shorts.png
Kit socks.png
Domicile


Le XIII Catalan créé en 1934 est un club français de rugby à XIII, basé à Perpignan. De nos jours, son appellation ne concerne que l'école de rugby. Son équipe senior a fusionné avec le club de Saint-Estève en 2000 pour former l'Union Treiziste Catalane devenue Saint-Estève XIII Catalan, cette fusion a également servi de base pour la création des Dragons Catalans qui intègre la Super League.

Membre fondateur de la Ligue Française de rugby à XIII en 1934[Ref 1], le XIII Catalan représente la ville de Perpignan et la région du Rousillon. Il s'agit d'un des clubs les plus victorieux de l'histoire du rugby à XIII français jusqu'à sa fusion en 2000 avec onze titres de Championnat de France et dix titres de Coupe de France. Son histoire se mêle aussi avec les performances de quelques-uns des plus grands joueurs comme François Noguères, Jep Maso, Paul Déjean, Gaston Comes, Puig-Aubert, Jean Capdouze, Jean Pambrun, Ivan Grésèque, Claude Mantoulan.

Un auteur de la littérature treiziste résumant le style du club comme « un tempérament de feu allié à des bases techniques solides, la fusion de styles très diversifiés, dans une interprétation généreuse et dynamique »[2].

PrésentationModifier

 
Rencontre du XIII Catalan avec le Toulouse Olympique en 1957.

Il fait partie des membres fondateurs de la Ligue Française de rugby à 13 Le . Avec onze championnats de France remportés, il est le club le plus titré. En 2000, le XIII Catalan fusionne avec l'AS Saint-Estève XIII, pour former l'Union Treiziste Catalane (aujourd'hui appelé Saint-Estève XIII Catalan), C'est également cette fusion qui est à la base de la création du club des Dragons Catalans qui évolue depuis 2006 en Super League. Tout de même, le club conserve sous son appellation de XIII Catalan, une école de rugby (de Premier Pas jusqu'en cadets et Féminines Sénior).

La couleur du Maillot [Ref 2], mais le maillot s'est ensuite fixé sur ses couleurs modernes : maillot blanc avec chevrons « sang et or ».

Président actuel : Jacques Bret[Quand ?].

Tournoi annuel : Challenge Picamal-Dejean, anciennement appelé Challenge Cassayet.

PalmarèsModifier

Championnat de France Coupe de France

Joueurs emblématiquesModifier

EntraîneursModifier

Bilan du club toutes saisons et toutes compétitions confonduesModifier

Année Saison régulière Phase finale Coupe
Class. Points MJ V. N. D. Pp. Pc. Perf. MJ V. N. D. Pp. Pc. Performance
Championnat de France de première division Coupe de France
1935 6e 33 17 8 0 9 ? ? pas de phase finale Finaliste
Championnat de France de première division Poule B Coupe de France
1936 4e 19 9 5 0 4 ? ? Champion 3 3 0 0 60 39 ?
Championnat de France de première division Coupe de France
1937 1er 50 18 ? ? ? ? ? Finaliste 2 1 0 1 20 29 Finaliste
1938 6e 40 18 11 0 7 222 185 Quart-de-finale 1 0 0 1 5 20 ?
1939 5e 51 23 14 0 9 413 277 Non qualifié 0 0 0 0 0 0 Vainqueur
1940 ? ? ? ? ? ? ? ? Champion 2 2 0 0 42 23 Annulé[3]
1941 à 1944 - Le Rugby à XIII est interdit fin par le Gouvernement de Vichy et sa Révolution nationale.
1945 ? Demi-finale Vainqueur
1946 ? ? Finaliste
1947 ? ? Huitième de finale
1948 ? ? Huitième de finale
1949 ? ? Huitième de finale
1950 ? ? Vainqueur
1951 ? Finaliste ?
1952 ? ? Finaliste
1953 10e ? Huitième de finale
1954 ? ? Finaliste
1955 ? ? Demi-finale
1956 ? ? Huitième de finale
1957 ? Champion Finaliste
1958 ? ? Demi-finale
1959 ? ? Vainqueur
1960 ? ? Huitième de finale
1961 ? ? Huitième de finale
1962 ? ? ?
1963 ? ? Quart-de-finale
1964 ? ? Demi-finale
1965 ? ? Quart-de-finale
1966 ? ? Huitième de finale
1967 ? ? Finaliste
1968 ? ? Huitième de finale
1969 ? Champion Vainqueur
1970 ? Finaliste Demi-finale
1971 ? ? ?
1972 ? ? ?
1973 ? ? Demi-finale
1974 ? ? Seizièmes de finale
1975 ? ? Quart-de-finale
1976 ? ? Vainqueur
1977 ? ? Finaliste
1978 ? Finaliste Vainqueur
1979 ? Champion Demi-finale
1980 ? ? Vainqueur
1981 2e 62 26 Finaliste Finaliste
1982 2e 60 26 Champion Exclu
1983 1er 65 65 Champion Finaliste
1984 1er 65 26 Champion 2 2 0 0 43 10 ?
1985 2e 65 26 Champion Vainqueur
1986 1er 36 Finaliste Huitième de finale
1987 3e 60 22 Champion Finaliste
1988 3e 48 Finaliste Demi-finale
1989 6e 56 Demi-finale Huitième de finale
1990 3e 52 22 Quart-de-finale 1 0 0 1 20 22 Demi-finale
1991 2e 14 Demi-finale Demi-finale
1992 5e 41 Barrage 1 0 0 1 11 26 Quart-de-finale
1993 3e 54 22 Finaliste Finaliste
1994 ? Champion Finaliste
1995 ? ? Demi-finale
1996 ? ? ?
1997 ? ? Vainqueur
1998 9e 37 Non qualifié 0 0 0 0 0 0 Quart-de-finale
1999 4e 52 Quart-de-finale 1 0 0 1 8 31 Huitième de finale
2000 6e 46 Demi-finale 2 1 0 1 28 36 Finaliste

RéférencesModifier

  1. Bonnery 1996, p. 50
  2. Bonnery 1996, p. 61
  3. a b c et d Bonnery 1996, p. 391
  4. Bonnery 1996, p. 397

BibliographieModifier

  • Louis Bonnery, Le rugby à XIII le plus français du monde, Limoux, Cano&Franck, , 489 p. (ASIN B000X3Z932)

Autres notes et référencesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a b c d e f g h i j k l m n et o André Passamar, L'encyclopédie de Treize Magazine, XIII Catalan, Toulouse, Sud-Ouest Presse impression, 2ème trimestre 1984, 169 p. (ASIN B0014I5GK6), p. 163
  3. 2e demi-finale et finale annulées car le 10 mai 1940, les Allemands ont envahi la Belgique, le Luxembourg et le Nord-Est de la France.

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Lien externeModifier