Jean Capdouze

joueur français de rugby à XV
Jean Capdouze

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Nom complet Jean Lucien Capdouze
Naissance
à Salies-de-Béarn (France)
Décès (à 56 ans)
à Lasseubetat (France)
Taille 1,72 m (5 8)
Surnom Nano
Poste Demi d'ouverture
Centre
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
XV

-1966
XIII
1966-1972
1973-1974
1974-1976

SA Saint-Sever
Section paloise

XIII Catalan
Saint-Estève
Pau
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
XV
1964-1965
XIII
1967-1972

France

France

6 (6)

26 (?)
Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
XV
1991-1994
1994-1995
1995-1996

Section paloise
FC Lourdes
FC Grenoble

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Jean Capdouze, aussi appelé Nano Capdouze, est un joueur français de rugby à XV et de rugby à XIII au poste de demi d'ouverture et d'arrière, né le à Salies-de-Béarn et décédé le à Lasseubetat[1] des suites d'une amyotrophie spinale.

Révélé en rugby à XV avec la Section paloise avec laquelle il remporte le Championnat de France en 1964 dans une finale où il inscrit les quatorze points de son équipe (2 essais, 1 drop, 1 pénalité et 1 transformation). Il est alors appelé en équipe de France pour une tournée en Afrique du Sud où il est l'un des acteurs de la victoire française 8-6.

Il change d'orientation sportive en 1966 en optant pour le rugby à XIII en signant avec le XIII Catalan avec lequel il remporte le Championnat de France en 1969. Il est également appelé en équipe de France et dispute la finale de la Coupe du monde 1968. Dans cette discipline, on le considère comme « l'un des plus grands demi-d'ouverture  » et « le héros de la Coupe du monde de 1968 »[2].

Il devient par la suite entraîneur de rugby à XV dans les clubs suivants : Pau, Lourdes et Grenoble

Son petit-fils, Arnaud Bartès, est également un joueur de rugby ayant évolué dans les deux codes.

Carrière à XVModifier

Jean Capdouze naît le à Salies-de-Béarn dans les Basses-Pyrénées[3]. En équipe junior, il porte le maillot de l'US Dax[4], évoluant entre autres avec les Reichels pendant la saison 1960-1961[5].

ClubsModifier

Clubs entraînésModifier

Jean Capdouze est entraîneur à Pau[7] avec Gérard Poeydomenge en 1990-1991 puis avec Christian Martinez en 1991-1994, à Lourdes avec Henri Nieto champion de France du groupe B en 1994-1995[5] et au FC Grenoble[6],[3] en 1995-1996[8].

PalmarèsModifier

En clubModifier

Avec la Section paloise

Palmarès en équipe nationaleModifier

Jean Capdouze termine à la deuxième place du Tournoi des Cinq Nations 1965.

Détails du parcours de Jean Capdouze dans le Tournoi des Cinq Nations
Édition Rang Résultats France Résultats Jean Capdouze Matches Jean Capdouze
Cinq Nations 1965 2 2 v, 1 n, 1 d 1 v, 1 n, 1 d 3/4
LÉGENDE v : victoire ; n : match nul ; d : défaite

Statistiques en équipe nationaleModifier

De 1964 à 1965, Jean Capdouze dispute six matches avec l'équipe de France au cours desquels il marque deux essais (6 points)[9]. Il participe notamment au Tournoi des Cinq Nations 1965[6].

Jean Capdouze débute en équipe nationale à 21 ans le à Springs contre l'équipe d'Afrique du Sud[9]. Il joue les trois premiers matches au poste de centre et les trois derniers comme demi d'ouverture[9].

Carrière à XIIIModifier

ClubModifier

Nano Capdouze évolue avec le XIII Catalan[10] où Il ne tarde pas à imposer « un registre de jeu très varié et un beau tempérament »[11].

Plus tard il terminera sa carrière de joueur de Division Nationale à Pau-Béarn XIII [2].

PalmarèsModifier

Équipe de FranceModifier

Jean Capdouze est international avec l'équipe de France de rugby à XIII à 26 reprises de 1967 à 1972[12],[11]. Avec des débuts remarqués contre l'Australie en tournée à Marseille (7-7)[11].

Il est finaliste de la Coupe du monde de rugby à XIII avec l'Equipe de France (Sydney )1968.

Notes et référencesModifier

  1. État civil sur le fichier des personnes décédées en France depuis 1970
  2. a et b Aimé Mouret, Le Who's who du rugby à XIII, Toulouse, Éditions de l'Ixcea, , 291 p. (ISBN 978-2-84918-118-8), « Capdouze Jean », p. 56
  3. a et b « CAPDOUZE Jean Lucien », sur finalesrugby.fr (consulté le ).
  4. Étienne Dussarrat, Marcel Bordenave, Bernard Dussarrat et al. (préf. Pierre Albaladejo), Un siècle de sports : 1904-2004, Dax, Aquitaine Presse, , 192 p. (ISBN 2-9520620-1-3, lire en ligne), p. 86
  5. a et b « Document de la collection personnelle de Sophie Surrullo : photographie de l'U.S. Dax - 1960-1961 - Juniors REICHEL », sur www.finalesrugby.com (consulté le ).
  6. a b c d et e « Capdouze Jean », sur ffr-php4.as2.io, fédération française de rugby à XV (consulté le ).
  7. « Jean-Louis Jordana », sur rugby-french-flair.com (consulté le ).
  8. « Histoire du Club. 2ème Partie - 1946 / 2000 », sur fcgrugby.com, FC Grenoble (consulté le ).
  9. a b c et d (en) « Jean Capdouze », sur espnscrum.com, ESPN (consulté le ).
  10. « 80e anniversaire du XIII Catalan », sur catalansdragons.com, XIII Catalan (consulté le ).
  11. a b et c André Passamar, L'encyclopédie de Treize Magazine, Toulouse, Sud-Ouest Presse impression, 2ème trimestre 1984, 169 p. (ASIN B0014I5GK6), « Capdouze Jean », p. 19-20
  12. Jean-Pierre Oyarsabal, « France-Australie. Estebanez, dernier d'une belle lignée », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le ).

Liens externesModifier