Bernard Guasch

Bernard Guasch
Description de l'image Bernard Guasch.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (61 ans)
à Perpignan (France)
Poste Demi d'ouverture
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1977-1982
1982-1989
XIII Catalan
Saint-Estève
? (?)
 ? (?)


a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.

Bernard Guasch, né le [1],[2] à Perpignan, est à la tête d'une entreprise familiale qui assure la promotion des viandes locales sur Perpignan. Il est également à la tête du club de rugby à XIII les Dragons Catalans qu'il a fondé, unique club français à participer à la Super League. Ancien rugbyman, Bernard Guasch a évolué à l'ouverture au XIII Catalan de 1977 à 1982 et à Saint-Estève XIII de 1982 à 1989.

BiographieModifier

Son père, José Guasch, est un réfugié républicain espagnol et devient un joueur de rugby à XV sous les couleurs de Perpignan disputant notamment la finale du Championnat de France 1951-1952. Désirant ouvrir une boucherie, il demande un prêt à l'USAP mais ce dernier refuse, le XIII catalan en revanche soutient son initiative s'il rejoint le rugby à XIII, ce qu'il fit[3].

Il parle couramment le Catalan.

JoueurModifier

Bernard Guasch a évolué à l'ouverture au XIII Catalan de 1977 à 1982 et à Saint-Estève XIII de 1982 à 1989[4]. Son frère, Bruno Guasch, a évolué sous les couleurs du XIII Catalan, et son fils Joan Guasch a évolué sous les couleurs des Dragons Catalans et de Saint-Estève XIII Catalan.

Projet des Dragons CatalansModifier

Les dirigeants treizistes ont sollicité Bernard Guasch pour ses « aptitudes de meneur d'hommes »[5]. En 2000, deux grands clubs français, XIII Catalan et Saint-Estève, fusionnent pour donner naissance à l'Union Treiziste Catalane qui domine le Championnat de France de rugby à XIII, ensuite le club devient les Dragons Catalans lors de son intégration à la Super League en 2006 devenant l'unique représentant français dans l'élite du rugby à XIII dans l'hémisphère nord. On considère que c'est « lui qui a su convaincre les Britanniques de les incorporer »[4].

Il s'agit d'une réussite sportive puisque le club parvient en finale de la Challenge Cup en 2007 et se qualifie pour la série éliminatoire (play-off) en Super League en 2008, et d'une réussite économique puisque le club culmine à plus de 8000 spectateurs par match à domicile, a réussi à convaincre GL Events d'y investir en prenant des parts dans le club, et l'équipementier américain Nike à partir de 2009[6].

Création d'une entente morale avec l'USAP ?Modifier

Dès la fin des années 2010, on lui attribue le souhait de « créer une entente morale avec l'USAP, comme cela se fait outre manche »[4]. Le club quinziste ne semble pas avoir répondu de manière concrète à cette volonté.

PalmarèsModifier

Prix et distinctionsModifier

En 2019, il reçoit le XIII d'or (catégorie XIII d'honneur)[7].

Notes et référencesModifier

  1. « Bernard GUASCH - Dirigeant de la société Perpignan Saint Esteve Mediterranee - BFMBusiness.com », sur dirigeants.bfmtv.com (consulté le )
  2. http://dirigeant.societe.com/dirigeant/Bernard.GUASCH.51630020.html
  3. Les Dragons portent la flamme du XIII , lequipe.fr, Erik Bielderman, le 21 avril 2017.
  4. a b et c Aimé Mouret, Le Who's who du rugby à XIII, Toulouse, Éditions de l'Ixcea, , 291 p. (ISBN 978-2-84918-118-8), « Guash, Bernard », p. 124
  5. (fr) Les 50 qui font bouger Perpignan, Bidalon Philippe, Hirsch Thomas, Baudet Laure, Chavastelon Estelle, Collet Jean-Michel, Dannery Letizia, Mercier Guillaume, Molénat Jacques, Vignal Marion, lexpress.fr, 12 décembre 2002, consulté le 1 juillet 2009.
  6. (fr) Dragons catalans. Bernard Guash, Monsieur Plus, Christian Goutorbe, 15 septembre 2008, consulté le 1 juillet 2009.
  7. M.T, « Le rugby à XIII en tenue de Gala : XIII d'or . Dress code, spectacle, trophées : la cérémonie des XIII d'or s'est déroulé samedi soir au Barcarès », L'Indépendant,‎ , Sports