Ouvrir le menu principal

Super League (rugby à XIII)

ligue pour le rugby à XIII
Super League
Description de l'image Super League logo.png.
Généralités
Sport Rugby à XIII
Création 1996
Organisateur(s) Rugby Football League
Catégorie International
Périodicité annuel
Lieu(x) Europe, dont
Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Drapeau de la France France
Drapeau du Canada Canada
Participants 12
Statut des participants Professionnel
Site web officiel www.superleague.co.uk

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Angleterre St Helens (2019)
Plus titré(s) Drapeau : Angleterre Leeds Rhinos (8 titres)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours voir :
Saison 2020 de la Super League

La Super League est une compétition sportive professionnelle européenne regroupant des clubs de rugby à XIII d'Angleterre, de France, du pays de Galles et du Canada. Le niveau de jeu de cette ligue est considéré comme un des meilleurs au monde après la National Rugby League qui se déroule en Australie et Nouvelle-Zélande. Les franchises sont composées de nombreux joueurs anglais, français et étrangers, notamment d'Australie, de Nouvelle-Zélande et des îles du Pacifique.

La Super League opère annuellement de février à octobre au cours de deux phases distinctes : la saison régulière au cours de laquelle, toutes les équipes se rencontrent puis une phase finale entre les meilleures formations de la première phase. Le vainqueur de « The Grand Final » de la Super League à Old Trafford remporte le « Super League Trophy » et le vainqueur de la saison régulière le « League Leader's Shield ».

La Super League est créé en 1996 suite à la volonté de Rupert Murdoch de créer une compétition mondiale. Il naît ainsi en parallèle la National Rugby League. La Super League compte essentiellement des clubs anglais, mais il s'y trouve également des clubs français, gallois et canadiens. Le vainqueur de la Super League affronte le vainqueur de la National Rugby League lors du World Club Challenge pour déterminer le meilleur club au monde chaque année.

La compétition se nomme officiellement « Betfred Super League » à la suite de la signature d'un partenariat. St Helens remporte l'édition 2019.

Structure actuelleModifier

Déroulement de la ligueModifier

La Super League 2020 reprend la formule de la saison 2019 à savoir la mise en place d'un système de relégation et de promotion avec la Championship. Cette saison, seul le dernier est relégué en Championship à l'issue de la saison régulière.

Dix des équipes sont dans le Nord de l'Angleterre, une sur Toronto avec le Toronto Wolfpack[1] et une est située en France avec les Dragons Catalans à Perpignan.

HistoireModifier

Mise en place de la compétitionModifier

Rupert Murdoch affirme son intention de création d'une Super League mondiale de rugby à XIII qui remettrait en cause les compétitions existantes en Australie, Nouvelle-Zélande et Grande-Bretagne. Cette proposition qui entame l'autorité de la fédération australienne opposée à ce projet reçoit un accueil favorable des fédérations britanniques et néo-zélandaises.

Le 8 avril 1995, à Wigan, une réunion des présidents professionnels de la Rugby Football League vote à l'unanimité leur adhésion aux principes de la Super League. Ils se rallient à l'entreprise de Rupert Murdoch, qui va injecter 77 millions de livres en cinq ans dans le rugby à XIII anglais.

Les 14 équipes annoncées pour la prochaine compétition de la Super League sont un amalgame :

  • des clubs les plus forts du moment : Wigan, Leeds, Saint-Helens, Bradford, Halifax.
  • de deux nouvelles équipes en France : Toulouse et Paris.
  • et de nouveaux clubs : Calder (fusion des clubs de Castleford, Wakefield et Featherstone), Cumbria (fusion de Workington, Whitehaven, Barrow et Carlisle), Cheshire (fusion de Warrington et Widnes), Humberside (fusion de Hull FC et Hull KR), Manchester (fusion de Salford et d'Oldham) et de South Yorkshire (fusion de Sheffield et de Doncaster).

Si l'apport financier est accueilli avec enthousiasme, la fusion des clubs l'est moins. Une polémique intense est soulevée. La réalité des clubs et de leurs supporters rendent cette proposition incompréhensible. Les traditions, les racines du rugby à XIII, l'implantation socio-culturelle des clubs la rendent ce projet illisible.

Devant ces violentes réactions, une autre organisation, qui prendrait en compte le passé et l'avenir, est proposée. La Super League comprendrait douze équipes : Bradford Bulls, Castleford Tigers, Halifax Blue Sox, Leeds Rhinos, London Broncos, Oldham Bears, Paris Saint-Germain, St Helens RLFC, Sheffield Eagles, Warrington Wolves, Wigan Warriors et Workington Town.

Début de la compétition en 1996Modifier

Le coup d'envoi des premières rencontres est fixé au samedi . Le championnat traditionnellement hivernal devient désormais estival. Après deux ans d'existence, le Paris Saint-Germain Rugby League disparait.

Retour à un championnat anglais en 1998Modifier

La Super League perd sa vocation à devenir un championnat à l'échelle européenne et la Rugby Football League (fédération anglaise) prend en charge son organisation. Également, le système de promotion et de relégation est remise en place en 1998 entre la Super League et le championnat national anglais.

Retour d'une vocation européenne en 2006Modifier

Dès 2003, trois clubs français, Toulouse Olympique XIII, Union Sportive Villeneuve XIII et l'Union Treiziste Catalane, déposent leur candidature pour intégrer la Super League. La Rugby Football League choisit l'Union Treiziste Catalane. La franchise française prend un nouveau nom, les Dragons Catalans, et intègre la Super League à partir de la saison 2006.

En 2009, la Super League est devenue un championnat avec un système de franchises, à l'instar de la NRL (sans système automatique de promotion/relégation). Les clubs participants en 2009 ainsi que Salford City Reds et les Celtic Crusaders ont reçu une franchise de trois ans. Ces derniers forment la première organisation représentant le pays de Galles à évoluer en Super League. En 2011, trois clubs de Championship sont candidats à une nouvelle licence : Barrow Raiders, Halifax RLFC et Widnes Vikings. Seul ce dernier est admis pour 2012-2014. Les Celtic Crusaders quant à eux sont dissous en raison de problèmes financiers. En 2012, la Super League compte donc toujours quatorze clubs, mais plus aucun ne représente le pays de Galles.

En avril 2017, il est décidé d'augmenter le plafond salarial. Alors qu'il est de 2 140 000 euros en 2017, il passe à 2 230 000 euros en 2018, 2 350 000 en 2019 puis 2 470 000 euros en 2020. Ce plafond salarial est la masse salariale constitué par les contrats des vingt-cinq joueurs de chaque effectif des clubs avec certaines dispenses à savoir qu'un joueur n’ayant pas joué à XIII ou en équipe d’Academy (équipe jeunes) aura un plafond salarial limité à 0 la première année et 50 % pour sa deuxième saison. Enfin, tous les joueurs de -21 ans ne faisant pas partie de la liste des vingt-cinq joueurs les mieux payés du club et ayant un salaire annuel inférieur à 23 500 euros seront comptés à 0 dans le plafond salarial[2].

PalmarèsModifier

Palmarès avant l'introduction des séries éliminatoires (1996-1997)Modifier

Année Champion Deuxième Troisième
1 1996   St Helens (1)   Wigan   Bradford
2 1997   Bradford (1)   London Broncos   St Helens

Palmarès depuis 1998Modifier

Depuis l'apparition des phases finales, sept franchises sont parvenues en finale, quatre d'entre elles ont remporté au moins une fois le titre — les Leeds Rhinos (huit fois), le St Helens RLFC (six fois), les Bradford Bulls et les Wigan Warriors (trois fois). Seuls le Hull FC, Warrington Wolves et Castleford Tigers sont parvenus en finale sans remporter le titre. La finale se déroule chaque année au même endroit : l'Old Trafford de Manchester.

Finales depuis 1998.
Année Champion Score Finaliste Lieu Affluence 1er de la ligue
3 1998   Wigan (1) 10 – 4   Leeds Old Trafford, Manchester 43 533   Wigan
4 1999   St Helens (2) 8 – 6   Bradford Old Trafford, Manchester 50 717   Bradford
5 2000   St Helens (3) 29 – 16   Wigan Old Trafford, Manchester 58 132   Wigan
6 2001   Bradford (2) 37 – 6   Wigan Old Trafford, Manchester 60 164   Bradford
7 2002   St Helens (4) 19 – 18   Bradford Old Trafford, Manchester 61 138   St Helens
8 2003   Bradford (3) 25 – 12   Wigan Old Trafford, Manchester 65 537   Bradford
9 2004   Leeds (1) 16 – 8   Bradford Old Trafford, Manchester 65 547   Leeds
10 2005   Bradford (4) 15 – 6   Leeds Old Trafford, Manchester 65 728   St Helens
11 2006   St Helens (5) 26 – 4   Hull FC Old Trafford, Manchester 72 582   St Helens
12 2007   Leeds (2) 33 – 6   St Helens Old Trafford, Manchester 71 352   St Helens
13 2008   Leeds (3) 24 – 16   St Helens Old Trafford, Manchester 68 810   St Helens
14 2009   Leeds (4) 18 – 10   St Helens Old Trafford, Manchester 63 259   Leeds
15 2010   Wigan (2) 22 – 10   St Helens Old Trafford, Manchester 71 526   Wigan
16 2011   Leeds (5) 32 – 16   St Helens Old Trafford, Manchester 69 107   Warrington
17 2012   Leeds (6) 26 – 18   Warrington Old Trafford, Manchester 70 676   Wigan
18 2013   Wigan (3) 30 – 16   Warrington Old Trafford, Manchester 66 281   Huddersfield
19 2014   St Helens (6) 14 – 6   Wigan Old Trafford, Manchester 70 102   St Helens
20 2015   Leeds (8) 22 – 20   Wigan Old Trafford, Manchester 73 512   Leeds
21 2016   Wigan (4) 12 – 6   Warrington Old Trafford, Manchester 70 202   Hull FC
22 2017   Leeds (8) 24 – 6   Castleford Old Trafford, Manchester 72 827   Castleford
23 2018   Wigan (5) 12 - 4   Warrington Old Trafford, Manchester 64 892   St Helens
24 2019   St Helens (7) 23 - 6   Salford Old Trafford, Manchester 64 102   St Helens
25 2020 - Old Trafford, Manchester

BilansModifier

ClubsModifier

Seuls quatre clubs ont remporté la Super League. les Rhinos de Leeds est en tête de ce bilan avec huit titres. St Helens RLFC est deuxième du bilan avec six titres, il est par ailleurs le club ayant disputé le plus de finales (douze, dont cinq perdues consécutivement). Suivent alors avec quatre titres : les Bulls de Bradford, qui depuis 2015 ne sont plus présents en Super League après leur relégation en Championship, et les Warriors de Wigan. Deux autres clubs ont atteint la finale mais ne sont pas parvenus à remporter le titre, à savoir les Wolves de Warrington et Hull FC.

Bilan par club : rang, clubs, nombre de titres, nombre de finales perdues, nombre de saisons régulières gagnées, saisons de sacre et saisons de finale perdue.
Rang Club Titres (éditions) Finales Phase régulière
1 Leeds Rhinos 8 (2004, 2007, 2008, 2009, 2011, 2012, 2015 et 2017) 2 (1998 et 2005) 3
2 St Helens RLFC 7 (1996, 1999, 2000, 2002, 2006, 2014 et 2019) 5 (2007, 2008, 2009, 2010 et 2011) 9
3 Wigan Warriors 5 (1998, 2010, 2013, 2016 et 2018) 6 (1996, 2000, 2001, 2003, 2014 et 2015) 4
4 Bradford Bulls 4 (1997, 2001, 2003 et 2005) 3 (1999, 2002 et 2004) 4
5 Warrington Wolves 0 4 (2012, 2013, 2016 et 2018) 1
6 London Broncos 0 1 (1997) 1
Hull FC 0 1 (2006) 1
Castleford Tigers 0 1 (2017) 1
Salford Red Devils 0 1 (2019) 1
10 Huddersfield Giants 0 0 1

Trophées et prixModifier

 
Luke Burgess des Leeds Rhinos soulevant le trophée de la Super League en 2009.

Depuis 2003, Le League Leader's Shield est un trophée qui récompense l'équipe qui termine première de la phase régulière. Le Man of Steel Award récompense le meilleur joueur de la saison de Super League. Ce prix est antérieur à la Super League puisqu'il existe depuis 1977. Chaque saison est élue par la presse, la Super League Dream Team, c'est-à-dire l'équipe de l'année constituée des meilleurs joueurs du championnat. Le vainqueur de la grande finale de la Super League remporte le Super League Trophy.

MédiasModifier

TélévisionModifier

En Grande-Bretagne et en Irlande, la Super League est retransmise sur Sky Sports depuis 1996. BBC Sport retransmet sur BBC One, dans certaines régions d'Angleterre, le Super League Show, compilation des meilleurs moments de chaque journée de championnat. BBC Two assure une rediffusion nocturne de l'émission dans toutes les régions du Royaume-Uni.

En France, Orange sport couvrait jusqu'en 2011 un grand nombre des matchs des Dragons Catalans (dont tous les matchs à domicile) ainsi que d'autres matchs de la Super League diffusés par Sky Sports. De 2012 à 2019, BeIn Sports diffuse les matchs des Catalans et de la Super League en général. En 2019, BeIn Sports décide d'arrêter la diffusion à la suite de la hausse des tarifs[3].

Au niveau international, la Super League est retransmise par Showtime Sports (Moyen-Orient), Māori Television (Nouvelle-Zélande), NTV+ (Russie), Sportklub (Europe de l'est), Fox Soccer (États-Unis)[4], Eurosport Asia/Pacific (plusieurs pays dont l'Australie)[5] et Sportsnet World (Canada).

RadioModifier

En Angleterre, les antennes locales de la BBC diffusent tous les matchs. En France, Radio Marseillette diffuse des commentaires en directs de tous les matches des Dragons et France Bleu Roussillon couvre tous les matchs à l'extérieur.

Partenaire principalModifier

 
Logo de la Super League de 2005 à 2011.

PopularitéModifier

Affluences par saison[6]
Saison Moyenne par match Évolution
2001 7 140
2002 7 207 + 0,94 %
2003 7 955 + 7,73 %
2004 8 570 + 3,28 %
2005 8 884 + 1,42 %
2006 9 010 + 10,83 %
2007 10 579 + 17,41 %
2008 10 194 – 3,64 %
2009 11 298 + 10,83 %
2010 11 643 + 3,05 %

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en-GB) Aaron Bower, « Ambitious Toronto Wolfpack look to stir things up after promotion », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 7 octobre 2019)
  2. Super League clubs agree to increase salary cap over next three years, bbc.com, le 5 avril 2017
  3. « BeIN ne diffusera plus les matchs des Dragons Catalans », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 7 août 2019)
  4. http://www.code13rugbyleague.com/2012/03/14/usa-to-show-uk-games/ Code13 : USA to show UK games, 14 mars 2012
  5. http://www.rleague.com/content/article.php?id=42905 Super League televised on Eurosport Australia Channel, 29 mars 2012.
  6. La saison régulière et la phase finale sont incluses.

Liens externesModifier