Valentine Visconti (1357-1393)

Valentine Visconti, également appelée Valenza (née à Milan le , morte à Chypre avant septembre 1393) est la fille de Barnabé Visconti, seigneur de Milan, et de Reine della Scala. Elle fut reine consort de Chypre.

Valentine Visconti
Titre de noblesse
Reine (consort) de Chypre
-
Prédécesseur
Successeur
Biographie
Naissance
Décès
Activité
ConsortVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Taddea Visconti
Carlo Visconti (d)
Ambrogio Visconti
Agnès Visconti
Ludovico Visconti (d)
Gianmastino Visconti (d)
Estorre Visconti (en)
Rodolfo Visconti (d)
Catherine Visconti
Anglesia Visconti
Viridis Visconti
Lucia Visconti
Antonia Visconti (en)
Élisabeth Visconti
Maddalena Visconti (en)
Marco Visconti (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Pierre II de Chypre
Pierre II de Chypre (depuis )
Galeazzo de Virtù, Comte de Virtù (d) (après )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Ne de Lusignan (d)
Unknown daughter (?) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Valentine naquit à Milan, 5ème des 15 enfants d'un seigneur particulièrement despotique et cruel, féroce ennemi de l'Eglise. On lui donna le prénom de sa grand-mère paternelle, Valentina Doria.

Promise en janvier 1363 par son père au fils de Pierre Ier de Lusignan, de passage à Milan pour promouvoir la croisade contre les Turcs, Valentine fut mariée par procuration en 1376 puis en personne, en 1378, à Nicosie, à Pierre II de Lusignan (1354 † 1382), roi de Chypre. Le choix des Lusignan s'était initialement porté sur une fille de l'empereur de Byzance Jean V Paléologue mais des raisons politiques empêchèrent la conclusion de ce mariage, les Latins n'étant pas favorables au mariage de l'héritier du trône à une princesse grecque. Les messagers de l'empereur reçurent comme justification la menace imminente d'une invasion génoise dans l'île, qui occupait alors toute l'attention du roi. Le départ de Valentine pour Chypre fut d'ailleurs retardé en raison du conflit qui opposait alors les Lusignan à la nouvelle Mahone de Chios, soutenue par la République de Gênes.

Il est de notoriété publique que Valentine ne s'entendait pas avec sa belle-mère, Eléonore d'Aragon, en raison de l'implication de cette dernière dans de nombreux scandales. Dans un souci d'apaisement, Pierre II renvoya Eléonore dans sa patrie catalane, ce contre quoi l'intéressée s'éleva avec force.

Ils eurent comme seule descendance une fille qui naquit vers 1380 et mourut à l'âge de deux ans.

Elle resta à Chypre après la mort de son mari, le , dans l'espoir d'être nommée régente de sa fille mais celle-ci mourut peu après et ce fut Jacques Ier de Lusignan (1334-1398), un oncle de Pierre II, qui fut choisi comme successeur.

Certaines sources rapportent qu'elle se remaria en 1383 avec un certain comte Galeazzo.

Elle mourut en août 1393.


AscendanceModifier

SourceModifier

(en) Charles Cawley, « CYPRUS », sur Medieval Lands, Foundation for Medieval Genealogy, 2006-2016 (consulté le 10 août 2018)