Ouvrir le menu principal

Valady

commune française du département de l'Aveyron

Valady
Valady
Blason de Valady
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aveyron
Arrondissement Rodez
Canton Vallon
Intercommunalité Communauté de communes Conques-Marcillac
Maire
Mandat
Jacques Sucret
2014-2020
Code postal 12330
Code commune 12288
Démographie
Gentilé Valadinois(e)
Population
municipale
1 509 hab. (2016 en diminution de 3,82 % par rapport à 2011)
Densité 97 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 27′ 22″ nord, 2° 25′ 38″ est
Altitude Min. 283 m
Max. 636 m
Superficie 15,51 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aveyron

Voir sur la carte administrative de l'Aveyron
City locator 14.svg
Valady

Géolocalisation sur la carte : Aveyron

Voir sur la carte topographique de l'Aveyron
City locator 14.svg
Valady

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Valady

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Valady

Valady (Valadin en occitan) est une commune française située dans le département de l'Aveyron, en région Occitanie.

GéographieModifier

LocalisationModifier

SiteModifier

La commune inclut les hameaux et villages de Serres, Gradels, Roques, La Massebeuve, Clausevignes, Valady bourg, Fijaguet et Nuces.

ToponymieModifier

Son nom désigne la vallée de la rivière Ady d'où Val-Ady.

HistoireModifier

HéraldiqueModifier

De gueules au lion d’or.

Moyen ÂgeModifier

Le château de Valady appartenait au XIVe siècle à Pons de Cardaillac, vicomte de Murat. Il passa ensuite par mariage dans la famille de Lévis, des seigneurs de Caylus, puis dans celle des Izarn de Freyssinet.

Époque moderneModifier

Époque contemporaineModifier

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 En cours Dr. Jacques Sucret UMP-LR Chirurgien pédiatrique maxillo-facial à l'hôpital Jacques-Puel de Rodez
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[2].

En 2016, la commune comptait 1 509 habitants[Note 1], en diminution de 3,82 % par rapport à 2011 (Aveyron : +1,05 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
4924361 0911 1671 2251 2361 2211 3301 260
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 2921 2771 3371 2511 3011 3511 3341 2931 238
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0261 0471 010881850806802803734
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
7807087659271 0141 1331 3211 5121 513
2016 - - - - - - - -
1 509--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Contrairement à une rumeur persistante, Valady n'est pas la deuxième ville la plus riche de France, comme le démontrent les données de l'Insee concernant le revenu net déclaré moyen par foyer fiscal en 2009, qui s'élève à 26 578 euros[5].

Lieux et monumentsModifier

 
l'église de Fijaguet

Personnalités liées à la communeModifier

ÉcologieModifier

 
Autrefois un rougier, le sentier a été goudronné pour que les camions déversent leurs détritus : poubelles, béton, caoutchouc, bois mort pourrissant, cailloux, terre.

Depuis 2018, certaines parties du village serait en désolation. Les différentes industries et commerces des environs déversent des tonnes (1tonne 500kg à chaque camion à raison de 30 camions par jour en moyenne) de terres creusé, arbres morts, bois pourrissant, cailloux, poubelles, béton, caoutchouc sur un Rougier, le rougier de Valady. Le sentier qui comportait du gré rouge, typique de la région, a été remplacé par des morceaux de goudron pour faciliter l'accès des camions à la "décharge".

BibliographieModifier

  • (oc + fr) Christian-Pierre Bedel (préf. José Monestier), Marcilhac : Balsac, Claravals, Moret, Muret, Nòuviala, Prunas, Salas-Comtals, Sent-Cristòfa, Valadin / Christian-Pierre Bedel e los estatjants del canton de Marcilhac, Rodez, Mission départementale de la culture, coll. « Al canton », , 392 p., ill., couv. ill. ; 28 cm (ISBN 2-907279-52-1, ISSN 1151-8375, notice BnF no FRBNF38803935)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier