Saint-Christophe-Vallon

commune française du département de l'Aveyron
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Christophe.

Saint-Christophe-Vallon
Saint-Christophe-Vallon
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aveyron
Arrondissement Rodez
Canton Vallon
Intercommunalité Communauté de communes Conques-Marcillac
Maire
Mandat
Christian Gomez
2014-2020
Code postal 12330
Code commune 12215
Démographie
Gentilé Saint-Christophorois(e)
Population
municipale
1 138 hab. (2017 en stagnation par rapport à 2012)
Densité 49 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 28′ 19″ nord, 2° 24′ 46″ est
Altitude Min. 269 m
Max. 585 m
Superficie 23,22 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : région Occitanie
Voir sur la carte administrative de région Occitanie
City locator 14.svg
Saint-Christophe-Vallon
Géolocalisation sur la carte : Aveyron
Voir sur la carte topographique de l'Aveyron
City locator 14.svg
Saint-Christophe-Vallon
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Christophe-Vallon
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Christophe-Vallon
Liens
Site web http://www.saintchristophevallon.fr/

Saint-Christophe-Vallon est une commune française, située dans le département de l'Aveyron en région Occitanie.

GéographieModifier

AccèsModifier

RoutesModifier

Chemin de ferModifier

HydrographieModifier

Le ruisseau de Cantuel, le ruisseau de Guiols, le ruisseau de l'Ady... sont les principaux cours d'eau parcourant la commune.

LocalisationModifier

HistoireModifier

La commune fut créée en 1856.

La Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans (PO) met en service la gare de Saint-Christophe le , lorsqu'elle ouvre la section de Capdenac à Saint-Christophe-Vallon[1]. Elle est reliée à Rodez le [2].

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Michel Sirvain[3]    
mars 2014 En cours Christian Gomez DVD Fonctionnaire
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2017, la commune comptait 1 138 habitants[Note 1], en stagnation par rapport à 2012 (Aveyron : +1,08 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
639548903817836856918915980
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0101 0271 1001 1291 1341 1281 1831 002973
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
944982892820840822848803765
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
7427788829208681 0021 0661 1411 111
2017 - - - - - - - -
1 138--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Vie localeModifier

EnseignementModifier

ÉquipementsModifier

ÉconomieModifier

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

  • Jean Delsol (1827-1896), fut conseiller général de l'Aveyron, député et sénateur.

BibliographieModifier

  • (oc + fr) Christian-Pierre Bedel (préf. José Monestier), Marcilhac : Balsac, Claravals, Moret, Muret, Nòuviala, Prunas, Salas-Comtals, Sent-Cristòfa, Valadin / Christian-Pierre Bedel e los estatjants del canton de Marcilhac, Rodez, Mission départementale de la culture, coll. « Al canton », , 392 p., ill., couv. ill. ; 28 cm (ISBN 2-907279-52-1, ISSN 1151-8375, notice BnF no FRBNF38803935)

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. François et Maguy Palau, Le rail en France : Le second Empire, t. 2 : 1858-1863, Paris, Palau, , 223 p. (ISBN 2-950-94212-1, notice BnF no FRBNF37658881), « 3.23 Montauban-le-Lot (Capdenac) », p. 44-45.
  2. François et Maguy Palau, Le rail en France : Le second Empire, t. 2 : 1858-1863, Paris, Palau, , 223 p. (ISBN 2-950-94212-1, notice BnF no FRBNF37658881), « 5.14 Saint-Christophe-Rodez : 5 novembre 1860 », p. 116.
  3. « Site des maires de l‘Aveyron-liste des maires (doc pdf) »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.