Ouvrir le menu principal

Thierry Ascione

joueur de tennis français

Thierry Ascione
Carrière professionnelle
2000 – 2010
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (38 ans)
Villeurbanne
Taille 1,87 m (6 2)
Prise de raquette Droitier
Gains en tournois 1 031 961 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 81e (09/02/2004)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 140e (03/05/2004)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/32 1/64 1/64
Double 1/32 1/8 - -
Mixte - 1/8 - -

Thierry Ascione, né le à Villeurbanne, est un joueur français de tennis, professionnel de 2000 à 2010.

Sommaire

BiographieModifier

Il commence le tennis à 8 ans avec son frère et décide à 12 ans d'arrêter le football qu'il pratiquait en parallèle pour se concentrer uniquement au tennis.

Il est le parrain d'Oscar, le fils de Julien Boutter.

Il a remporté 8 titres Challenger.

Il a connu une sélection en équipe de France de Coupe Davis en 2004, lors du premier tour face à la Croatie, où il perd le deuxième match de la rencontre face à Ivan Ljubičić. Cette année, il bat le jeune Rafael Nadal au tournoi de Chennai.

Le joueur le mieux classé qu'il ait battu est Félix Mantilla, alors 23e mondial, au premier tour de l'Open d'Australie 2004 (7-5, 6-1, 7-63). Il perd ensuite contre Rafael Nadal qui prend sa revanche.

Il bat un top 10 en 2006 à Valence : David Ferrer no 10 (7-61, abandon). Selon les règles de l'ATP, l'abandon constitue une victoire dans les face-à-face entre les joueurs, contrairement au forfait.

Après l'Open d'Australie, c'est à Roland-Garros qu'il parvient à passer un tour en battant Marin Čilić en 2007.

Il est le dernier joueur professionnel ayant perdu contre le Russe Marat Safin, lors du premier tour du Master de Paris-Bercy 2009 le 9 novembre 2009 sur le score de 6-4, 4-6, 7-6, match dans lequel il a eu trois balles de match.

Il joue son dernier match sur le circuit à Metz le 22 septembre 2010, lors du premier tour de l'Open de Moselle, où il perd contre le Néerlandais Igor Sijsling (6-4, 6-4), se faisant par ailleurs voler tout son matériel ce jour-là[1]. Il participe à un match exhibition en double avec Mansour Bahrami, Fabrice Santoro et Younès El Aynaoui, et un hommage lui est rendu par les organisateurs du tournoi.

ReconversionModifier

Depuis avril 2010, il a créé sa société de conseil et placement immobilier LGB.

À partir de juin 2010 et pendant quelques mois, il est consultant sportif pour Canal+. Il est également clerc de notaire en Moselle depuis juin 2012. Il s'investit fortement dans l'Open de Moselle dirigé par ses amis dont Julien Boutter.

En 2015, il monte son académie de tennis à Paris avec entre autres Marc Gicquel et Nicolas Copin, la All In Tennis Academy.

Il a entraîné la jeune Française prometteuse Kristina Mladenovic de l'été 2012 à Roland-Garros 2013 et s'occupe en association avec Nicolas Escudé de Nicolas Mahut depuis fin 2012 et de Jo-Wilfried Tsonga depuis novembre 2013. À partir de septembre 2015, il est l'unique entraîneur de Jo-Wilfried Tsonga après le limogeage par ce dernier de Nicolas Escudé. À partir de 2016, il intègre le staff d'Elina Svitolina[2].

Il est le directeur du tournoi de Lyon qui fait son retour en mai 2017[3].

Vie privéeModifier

Thierry Ascione a épousé en juillet 2010 la comédienne Mélanie Maudran, sa compagne depuis plusieurs années, avec laquelle il a eu deux fils (Tom et Léo) nés en 2014 et 2015.

PalmarèsModifier

ITF Challenger (8 titres)Modifier

Date Tournoi Surface Finaliste Score
1 17 février 2003   Andrézieux, France dur   Karol Beck 6-4, 6-2
2 14 juillet 2003   Helsinki, Finland terre battue   Igor Andreev 2-6, 6-1, 6-3
3 31 janvier 2005   Andrézieux, France dur   Stanislas Wawrinka 6-1, 6-3
4 20 juin 2005   Reggio Emilia, Italie terre battue   Martín Vassallo Argüello 6-3, 6-0
5 15 août 2005   Bronx, États-Unis dur   Brian Vahaly 6-2, 6-3
6 30 avril 2007   Rome, Italie terre battue   Victor Crivoi 6-3, 6-3
7 15 octobre 2007   Andrézieux, France dur   José Acasuso 7-66, 2-6, 6-2
8 25 février 2008   Cherbourg, France dur   Kristian Pless 7-5, 7-65

Autres performancesModifier

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2003 1er tour (1/64)   A. Portas
2004 2e tour (1/32)   R. Nadal 1er tour (1/64)   N. Kiefer 1er tour (1/64)   S. Grosjean 1er tour (1/64)   K. Beck
2005 1er tour (1/64)   D. Sanguinetti
2006 1er tour (1/64)   M. Mirnyi 1er tour (1/64)   R. Ramírez
2007 2e tour (1/32)   R. Federer 1er tour (1/64)   R. De Voest
2008 1er tour (1/64)   F. Verdasco 1er tour (1/64)   B. Reynolds 1er tour (1/64)   J. Tipsarević

N.B. : à droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2002 1er tour (1/32)
  É. Prodon
  W. Ferreira
  J.-M. Gambill
2003 2e tour (1/16)
  J. Varlet
  M. Bhupathi
  M. Mirnyi
2004 1er tour (1/32)
  J.-F. Bachelot
  F. Čermák
  L. Friedl
2005 1er tour (1/32)
  J.-R. Lisnard
  W. Arthurs
  P. Hanley
2006 1er tour (1/32)
  F. Serra
  T. Berdych
  C. Suk
1er tour (1/32)
  F. Serra
  J. Benneteau
  N. Mahut
2007 1er tour (1/32)
  É. Roger-Vasselin
  L. Dlouhý
  P. Vízner
2008 1er tour (1/32)
  F. Serra
  P. Hanley
  T. Perry
2009
2010 1/8 de finale
  L. Recouderc
  M. Fyrstenberg
  M. Matkowski

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat, tandis que le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixteModifier

Il joue à Roland-Garros avec Pauline Parmentier en 2008 (1/16) puis avec Stéphanie Cohen-Aloro en 2009 (1/16) et 2010 (1/8).

Parcours dans les Masters 1000Modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid[4] Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai[5] Paris
2003 2e tour
  R. Federer
2004 1er tour
  I. Labadze
3e tour
  S. Grosjean
1er tour
  W. Arthurs
1er tour
  D. Hrbatý
2005 2e tour
  G. Coria
2006
2007
2008
2009 1er tour
  M. Safin

N.B. : sous le résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Classement ATP en fin de saisonModifier

En simpleModifier

Année 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
Rang 495   302   543   89   137   100   195   93   191   152   475

En doubleModifier

Année 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
Rang 827   686   720   576   213   213   513   382   346   272   381   329

Source : (en) Classements de Thierry Ascione sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Article connexeModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. « Ascione n'a pas de pot », sur welovetennis.fr, (consulté le 24 septembre 2010)
  2. « ASCIONE/URPI, LE DUO CHOC POUR SVITOLINA », sur welovetennis.fr
  3. « Avec l’Open Parc Auvergne-Rhône-Alpes, le tennis de haut niveau fait son retour à Lyon »
  4. Les Masters 1000 de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) se sont succédé.
  5. Les Masters 1000 de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.