Ouvrir le menu principal

Tanguy Ndombele
Image illustrative de l’article Tanguy Ndombele
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur
Numéro 28
Biographie
Nom Tanguy Ndombele Alvaro
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (22 ans)
Lieu Longjumeau (France)
Taille 1,81 m (5 11)[1]
Période pro. 2016-
Poste Milieu de terrain
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
2009-2011Drapeau : France Linas-Montlhéry
2011-2015Drapeau : France En avant Guingamp
2015-2016Drapeau : France Amiens SC
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2016-2017Drapeau : France Amiens SC035 0(2)
2017-2019Drapeau : France Olympique lyonnais096 0(4)
2019-Drapeau : Angleterre Tottenham Hotspur003 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2017-2018Drapeau : France France espoirs011 0(0)
2018-Drapeau : France France006 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 14 septembre 2019

Tanguy Ndombele, né le à Longjumeau (France), est un footballeur international français qui évolue au poste de milieu de terrain à Tottenham Hotspur.

Révélé à l'Amiens SC, il connaît sa première sélection en équipe de France le lors d'un match amical contre l'Islande.

Sommaire

BiographieModifier

En clubModifier

Parcours juniorModifier

Enfant, il joue au FC Épinay Athlético[2], club d'Épinay-sous-Sénart, à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Paris, en Essonne. Il arrive à 14 ans en Bretagne, à l'En avant Guingamp, où il joue pendant trois saisons, mais le club ne lui propose pas de contrat professionnel en fin de formation[2]. À tout juste 16 ans, il dispute son premier match en senior le avec la réserve de l'EA Guingamp en remplaçant Vital N'Simba dans les arrêts de jeu[3].

Il part à l'Amiens Sporting Club, qui perd dans la foulée son statut professionnel en , et en profite pour aller passer des essais dans plusieurs clubs professionnels (Auxerre, Caen et Angers entre autres) mais n'est pas retenu[2]. Durant cette période, Ndombele est critiqué et n'est pas retenu après ces essais car il a « de nombreux kilos en trop »[4]. Ndombele joue alors pendant deux saisons en CFA 2 avec l'équipe réserve de l'Amiens SC[2]. Il ne joue qu'un match lors de la saison 2014-2015, le , en rentrant une nouvelle fois dans les arrêts de jeu[5]. Il gagne du temps de jeu lors de la saison 2015-2016, prenant part à dix-huit rencontres[6]. Il est titularisé pour la première fois le à l'âge de 18 ans et 9 mois[7].

Amiens SCModifier

Tanguy Ndombele joue son premier match avec l'équipe première de l'Amiens SC, qui est monté en Ligue 2 et a regagné son statut de club professionnel, le en Coupe de la Ligue au poste d'arrière droit. Il signe son premier contrat professionnel en [8]. Il participe à la première montée du club en Ligue 1, en disputant trente matchs de championnat, et inscrivant deux buts. Au terme de cette saison, il explose aux yeux des amateurs de Ligue 2 en réalisant des prestations de haut niveau et en se montrant important au sein du collectif de son équipe. Il participe ainsi au début de la prochaine saison de son équipe, qui est donc montée en Ligue 1, en participant aux trois premiers matchs de la saison 2017-2018.

Florian Maurice, responsable de la cellule de recrutement de l'Olympique lyonnais, quatrième du dernier championnat et qui cherche à remplacer l'international français Corentin Tolisso, parti au Bayern Munich, est séduit par le profil de Ndombele qui possède de nombreuses similitudes avec Tolisso, tous deux étant polyvalents et ayant commencé leur carrière au poste de latéral droit. De plus, avec le départ probable de l'Espagnol Sergi Darder, l'OL se retrouve dans l'obligation d'acheter un milieu avant la fin du mercato estival et choisit de recruter Ndombele. Le néo-international espoir français entre donc dans une nouvelle dimension et s'apprête à se battre pour jouer le podium en Ligue 1 et la Ligue Europa alors qu'il n'était pas encore professionnel, il y a un an.

Olympique lyonnaisModifier

Lors du dernier jour du mercato estival 2017, Tanguy Ndombele signe à l'Olympique lyonnais en prêt payant de 2 millions d'euros avec une option d'achat fixée à 8 millions d'euros plus d'éventuels bonus[9]. Il arrive deux jours après Pape Cheikh Diop, son concurrent direct dans l'entrejeu lyonnais. Sergi Darder, milieu des Gones depuis trois ans, quitte l'Olympique lyonnais le jour de l'officialisation de la signature de Ndombele. Pour la saison 2017-2018, il se retrouve en concurrence directe avec Jordan Ferri, Diop et Houssem Aouar pour une place au milieu aux côtés de Lucas Tousart.

Il dispute son premier match en Ligue Europa contre l'Apollon Limassol en entrant en fin de match. Titulaire pour son premier match de Ligue 1 avec l'Olympique lyonnais au Parc des Princes face au Paris-Saint-Germain le week-end suivant, il réalise un bon match avec notamment une frappe sur la barre transversale et obtient la note de 8/10 dans L'Équipe, malgré la défaite de l'Olympique lyonnais (2-0)[10]. Alors qu'il jouait, jusque-là, très peu avec l'OL, l'entraîneur lyonnais Bruno Génésio lui préférant notamment Houssem Aouar pour jouer au poste de milieu axial, aux côtés de Tousart, Tanguy Ndombele réussit à gagner sa place dans le onze lyonnais et devient même indiscutable aux yeux de son entraîneur. Avec le replacement d'Aouar vers une position plus offensive ou sur le côté gauche de l'attaque, le manque de régularité de Ferri et les blessures de Diop, Ndombele enchaîne les matchs et son engagement sur le terrain font de lui, un des joueurs les plus appréciés par les supporters lyonnais. Le 15 février, il marque son premier but lyonnais en ouvrant le score durant une victoire 3-1 contre Villarreal en Ligue Europa. Aux côtés de Ferland Mendy et d'Houssem Aouar, il est l'une des révélations de la saison lyonnaise. Il finit la saison avec 6 passes décisives pour aucun but en 30 rencontres disputées en championnat et un but et 7 passes décisives toutes compétitions confondues. La saison collective lyonnaise s'achève par une qualification directe pour les phases de groupes de la Ligue des champions avec une troisième place en championnat, une défaite décevante en seizièmes de finale de la Ligue Europa face au CSKA Moscou, une élimination précoce en Coupe de la Ligue contre Montpellier et une élimination en quarts de finale de Coupe de France contre Caen. Néanmoins, Ndombele obtient donc le droit de participer à la plus prestigieuse des compétitions européennes pour la prochaine saison et est nommé pour le trophée UNFP du meilleur espoir de Ligue 1 de la saison 2017-2018, aux côtés de son coéquipier à Lyon et en espoirs Houssem Aouar. Le trophée est finalement remporté par le Parisien Kylian Mbappé. L'Olympique lyonnais décide ainsi de lever l'option d'achat de 8 millions d'euros négociée lors du prêt payant en début de saison avec Amiens et signe un contrat le liant à l'OL jusqu'en juin 2022 le 4 juillet 2018[11].

Ses très bonnes performances attirent l’œil de grandes écuries européennes durant le mercato estival, notamment ceux de Manchester City et de Tottenham. Le président lyonnais Jean-Michel Aulas reste cependant très ferme sur le cas de Ndombele, annonçant qu'il souhaite le garder pour la saison à venir et qu'il aurait déjà refusé une offre de 50 millions d'euros pour sa pépite[12].

Il entame donc sa deuxième saison avec l'Olympique lyonnais, au sein d'un effectif talentueux, déjà composé du champion du monde Nabil Fekir, de la star des Pays-Bas Memphis Depay et renforcé par l'arrivée de Moussa Dembélé, coéquipier de Ndombele chez les Bleuets, ou encore de Jason Denayer, international belge. L'Olympique lyonnais décide de prolonger son contrat le 13 septembre 2018, seulement deux mois après sa signature officielle à Lyon avec une prolongation d'une année supplémentaire, jusqu'en juin 2023[13].

Pour son premier match de Ligue des champions, le 19 septembre 2018, il affronte Manchester City, champion d'Angleterre en titre, à l'Etihad Stadium. Alors que beaucoup s'attendaient à une victoire facile des Anglais, les Lyonnais parviennent à créer la surprise pour renverser les Anglais, chez eux sur le score de 2-1 avec des buts de Nabil Fekir et de Maxwel Cornet. Tanguy Ndombele, aligné aux côtés de Pape Diop au milieu pour ce match, participe activement à la victoire lyonnaise avec une prestation impressionnante, tant dans l'implication défensive que dans l'apport offensif. Il réalise, en deuxième mi-temps, une ouverture sublime vers Memphis qui manquera finalement son face-à-face contre Ederson, le gardien mancunien, détournant la frappe du Néerlandais sur son poteau gauche. Cette prestation héroïque de la part des Gones, qui réalisaient jusque-là un début de saison moyen, permet à Ndombele d'attirer l'attention du sélectionneur français Didier Deschamps et de grands clubs européens.

La saison de l'Olympique lyonnais se révèle assez décevante malgré la qualification directe pour la prochaine Ligue des champions (troisième place acquise derrière Paris et Lille en championnat). L'équipe parvient à se qualifier pour les huitièmes de finale de la C1 mais se fait éliminer par le FC Barcelone (défaite 5-1 au cumul des deux matchs) où son équipe n'aura rien pu faire face à l'Argentin Lionel Messi, auteur d'un doublé. Son match lui permet néanmoins d'améliorer sa côte auprès des grandes écuries européennes, qui acte presque son départ dans un nouveau club l'été prochain, Jean-Michel Aulas annonçant qu'il ne le retiendra pas si une grosse offre lui parvenait.

Tottenham HotspurModifier

Le , il est transféré à Tottenham Hotspur[14].

Il marque son premier but le lors de la première journée de Premier League contre Aston Villa. La semaine suivante, il délivre une passe décisive face à Manchester City et contribue au match nul de son équipe 2-2.

En équipe nationaleModifier

Alors qu'il était courtisé par le sélectionneur de la République Démocratique du Congo, Florent Ibenge, Tanguy Ndombele choisit de représenter la France. Le , il est appelé pour la première fois en équipe de France espoirs pour les matchs contre le Chili (amical) et le Kazakhstan (qualifications à l'Euro espoirs 2019).

Le , il est appelé pour la première fois en équipe de France A suite à la blessure de Corentin Tolisso pour les matchs contre l'Islande (amical) et l'Allemagne (Ligue des nations)[15]. Il connaît sa première sélection contre l'Islande le au stade de Roudourou, en rentrant en seconde mi-temps.

Statistiques détailléesModifier

Parcours professionnelModifier

Statistiques de Tanguy Ndombele au 14 septembre 2019[6]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
  France Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2016-2017   Amiens SC Ligue 2 30 2 7 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - 32 2 7
2017-2018   Amiens SC Ligue 1 3 0 0 - - - - - - - - - - - - - 3 0 0
Sous-total 33 2 7 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - 35 2 7
2017-2018   Olympique lyonnais Ligue 1 32 0 6 4 0 0 1 0 0 C3 10 1 1 - - - 47 1 7
2018-2019   Olympique lyonnais Ligue 1 34 1 5 5 0 0 2 0 1 C1 8 2 0 6 0 0 55 3 6
Sous-total 66 1 11 9 0 0 3 0 1 - 18 3 1 6 0 0 102 4 13
2019-2020   Tottenham Hotspur Premier League 2 1 1 - - - - - - - - - - - - - 2 1 1
Sous-total 3 1 1 - - - - - - - - - - - - - 3 1 1
Total sur la carrière 103 4 19 10 0 0 4 0 1 - 18 3 1 6 0 0 141 7 21

Liste des matchs internationauxModifier

PalmarèsModifier

En clubModifier

Distinctions individuellesModifier

Notes et référencesModifier

  1. https://www.premierleague.com/players/25329/Tanguy-Ndombele/overview
  2. a b c et d Yohann Hautbois, « Tanguy a grandi », L’Équipe, no 23073,‎ , p. 14
  3. « Feuille du match Saint-Colomban Locminé - Guingamp II », sur soccerway.com
  4. Hamza Hizzir, « Qui est Tanguy Ndombele, le nouveau milieu convoqué chez les Bleus par Didier Deschamps ? », LCI,‎ (lire en ligne, consulté le 31 octobre 2018)
  5. « Feuille du match Saint-Ouen-L'Aumône - Amiens SC II », sur soccerway.com
  6. a et b « Fiche de Tanguy Ndombele », sur soccerway.com/
  7. « Feuille du match Amiens SC II - Ailly-sur-Somme », sur soccerway.com
  8. Romain Pechon, « FOOTBALL : Tanguy Ndombelé : « Ce premier contrat professionnel est une vraie fierté » », sur gazettesports.fr,
  9. Tanguy Ndombélé signe à Lyon
  10. C.O.-B., « Tanguy Ndombélé, le phénomène de l'OL » sur L'Équipe, 18 septembre 2017
  11. « Officiel : L'OL lève l'option d'achat de Ndombele et d'un autre joueur ! », foot01.com,‎ (lire en ligne, consulté le 31 octobre 2018)
  12. « OL : Aulas a refusé une grosse offre pour Ndombele - Transfert Foot Mercato », Transfert Foot Mercato,‎ (lire en ligne, consulté le 31 octobre 2018)
  13. Rédaction, « Tanguy Ndombele prolonge son contrat avec Lyon jusqu'en 2023 », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le 31 octobre 2018)
  14. « Transfert de Tanguy Ndombele à Tottenham », OL.fr,‎ 2 juillet 2019. (lire en ligne)
  15. « Deschamps (Equipe de France) : «Ndombele sait tout faire» », sur lequipe.fr,
  16. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe de France a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.

Liens externesModifier