Ouvrir le menu principal

Steffon Armitage

joueur anglais de rugby à XV
Steffon Armitage
Description de cette image, également commentée ci-après
Steffon Armitage le .
Fiche d'identité
Nom complet Steffon Elvis Armitage
Naissance (34 ans)
à San Fernando (Trinité-et-Tobago)
Taille 1,75 m (5 9)
Poste Troisième ligne aile
Troisième ligne centre
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2004-2006
2006-2011
2011-2016
2016-2019
2019-
Saracens
London Irish
RC Toulon
Section paloise
Biarritz olympique
5 (15)[1]
136 (128)[1]
158 (155)[1]
61 (25)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2009-2011Drapeau : Angleterre Angleterre5 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 9 octobre 2019.

Steffon Armitage, né le à San Fernando (Trinité-et-Tobago), est un joueur de rugby à XV évoluant au poste de troisième ligne aile et de troisième ligne centre. Il joue avec l'équipe d'Angleterre depuis 2009.

BiographieModifier

Steffon Armitage est le frère de Delon, également joueur de rugby à XV international anglais, qui évolue au poste d'arrière.

 
Bernard Laporte, ici en 2014, est le manager de Steffon Armitage à Toulon de 2011 à 2016.

Carrière en clubModifier

Il joue dans le Championnat d'Angleterre avec les Saracens de 2004 à 2006, puis avec les London Irish de 2006 à 2011.

A partir de 2011, il joue avec le RC Toulon en coupe d'Europe et dans le Top 14. Lors de la cérémonie des oscars du Midi olympique de 2012, il est honoré du titre de meilleur joueur étranger du Top 14 pour sa première saison, durant laquelle il a joué 27 matches et inscrit 7 essais[2]. Il remporte avec son club les finales 2013 et 2014 de la Coupe d'Europe. Au terme de la finale du , contre les Saracens, il est élu homme du match[3]. Deux jours plus tard, il est élu meilleur joueur européen pour une saison 2013-2014 où il se classe premier pour les turnovers (19) et dans les dix premiers pour les ballons portés, pour les plaquages réussis et pour les défenseurs adverses battus[4].

En avril 2018, il se blesse gravement lors de la demi-finale de Challenge Cup que son club, la Section paloise, perd contre les Cardiff Blues. Il s'agit d'une rupture du tendon d'Achille droit[5].

Le 8 juillet 2019, en fin de contrat avec Pau, Steffon Armitage s'engage avec l'équipe américaine des Legion de San Diego (en). Censé rejoindre la Major League Rugby en décembre 2019[6], il signe finalement au Biarritz olympique en octobre 2019[7] après que son engagement ait été rompu avec San Diego[8].

Carrière en équipe nationaleModifier

Il a honoré sa première cape internationale en équipe d'Angleterre le contre l'équipe d'Italie.

En 2011, il est écarté de la sélection nationale anglaise, en raison d'une volonté de la fédération anglaise de ne pas sélectionner de joueur évoluant à l'étranger[9].

Carrière avec les BarbariansModifier

En mai 2017, il est sélectionné dans le groupe des Barbarians par Vern Cotter pour affronter l'Angleterre, le 28 mai à Twickenham puis l'Ulster à Belfast le 1er juin[10]. Titulaire lors du premier match, les Baa-Baas Britanniques s'inclinent finalement 28 à 14 face aux Anglais[11]. Il n'est pas sur la feuille de match pour la victoire des Baa-Baas 43 à 28 en Irlande[12].

PalmarèsModifier

En clubModifier

London Irish

RC Toulon

En équipe nationaleModifier

(au 11/10/11)

Style de jeuModifier

Grâce à son centre de gravité très bas, il est considéré comme l'un des meilleurs gratteurs de ballons au monde.[réf. nécessaire]

Vie privéeModifier

Il a été condamné en septembre 2019 à 6 mois de prison avec sursis pour des attouchements commis dans la nuit du 6 au 7 décembre 2018 sur une jeune femme de 19 ans[13].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « Steffon Armitage », sur www.itsrugby.fr (consulté le 11 octobre 2011)
  2. « Steffon Armitage désigné meilleur joueur étranger pour 2011-2012 », sur laprovence.com, 20 novembre 2012.
  3. Laurent Campistron, « Steffon Armitage, Mister Dynamite ! » L'Équipe, 25 mai 2014, p. 3.
  4. « Steffon Armitage joueur européen de l'année », sur lequipe.fr, 26 mai 2014.
  5. « Rugby: rupture du tendon d'Achille pour Armitage (Pau), absent 6 à 9 mois », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 23 avril 2018)
  6. « Steffon Armitage s'est engagé à San Diego en Major League Rugby », sur lequipe.fr, Groupe Amaury, (consulté le 10 juillet 2019).
  7. « Rugby: l’ex-international anglais Steffon Armitage rejoint Biarritz », sur Libération.fr, (consulté le 9 octobre 2019)
  8. « Rugby : l’ancien Palois Steffon Armitage n’ira pas à San Diego », sur SudOuest.fr (consulté le 11 octobre 2019)
  9. Coupe du monde de rugby. Les causes du fiasco anglais, non signé, Ouest-France, 4 octobre 2015
  10. Maxime Brossard, « 4 Français dans le groupe des Barbarians pour affronter l'Angleterre », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 23 mai 2017).
  11. (en) « England - Barbarians », sur www.skysports.com, Sky Sports, (consulté le 28 mai 2017).
  12. (en) « Ulster - Barbarians », sur www.bbc.com, BBC, (consulté le 1er juin 2017).
  13. https://www.larepubliquedespyrenees.fr/2019/09/23/steffon-armitage-condamne-a-6-mois-de-prison-avec-sursis-pour-atteinte-sexuelle,2605168.php

Liens externesModifier