Ouvrir le menu principal

Société civile des auteurs, réalisateurs et producteurs

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ARP.

La Société civile des auteurs, réalisateurs et producteurs (L'ARP) est une société civile française de réalisateurs, scénaristes et producteurs, fondée en 1987 par Claude Berri[1]. Née après la loi pour la rémunération pour copie privée de 1985 décrétée par Jack Lang[2], sa mission est de « défendre la diversité des films français et européens, l'indépendance de l'auteur-réalisateur-producteur et la transparence économique de la production cinématographique »[1].

Sommaire

PrésentationModifier

Fondée en 1987 à l'initiative de Claude Berri et d'une trentaine d’auteurs-réalisateurs-producteurs, l'ARP est présidée en 2019 par Radu Mihaileanu. Elle compte plus de 220 membres[3].

L'ARP est représentée dans de nombreuses institutions comme le Festival de Cannes, Unifrance, ou la Commission de classification et Commission d’agrément du CNC, et participe à l’élaboration de la politique cinématographique et audiovisuelle avec le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC), le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), la Commission européenne, les éditeurs et diffuseurs de contenus, le Ministère de la Culture et de la Communication, ainsi que d'autres organisations professionnelles. L'ARP a créé une société de perception et répartition des droits d’auteur pour les œuvres audiovisuelles[4].

L'association organise des manifestations culturelles en France, comme les Rencontres cinématographiques de Dijon[5], et participe à l'organisation d'événements à l'étranger, comme la CoLCoA de Los Angeles.

En 1996, l'ARP a ouvert à Paris, avenue de Clichy, le Cinéma des cinéastes, un complexe de trois salles programmant principalement des films européens[6].

Membres fondateursModifier

L'ARP compte trente-trois membres fondateurs :

PrésidentsModifier

L'association a connu quinze présidents ou co-présidents :

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier