Siège de Haarlem

1572

La bataille de Haarlem ou siège de Haarlem, s'est déroulée du au durant la guerre de Quatre-Vingts Ans. Elle voit la victoire de l'armée espagnole sur l'armée des Provinces-Unies (actuelle Hollande) par la prise de la ville le et la destruction de l'armée de secours forte de 5 000 hommes envoyée par le prince d'Orange.

Beleg van Haarlem - Executies door de Spanjaarden.jpg

Les garanties écrites que les Espagnols ont données à la ville seront respectées, mais la totalité des soldats de la garnison qui comprenait des Anglais, des Wallons, des huguenots français et des Allemands, sont exécutés, à l'exception des Allemands. 300 mercenaires wallons qui ont participé à la défense de la ville sont exécutés sur la grand-place. Le gouverneur Wigbolt Ripperda (en) et son lieutenant sont décapités. La ville doit accueillir une garnison espagnole.

Cet événement a inspiré à Juliana Cornelia de Lannoy une tragédie (1770)[1].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Bea Van Boxel, « Lannoy, Juliana Cornelia de », sur Huygens ING, (consulté le )