Bataille des Açores

bataille de la guerre de Succession du Portugal

La bataille des Açores, ou bataille de Vila Franca (), est la première bataille navale de l'histoire où des galions se sont affrontés.

Bataille des Açores
Description de cette image, également commentée ci-après
Débarquement des troupes espagnoles sur l'île de Terceiras.
Informations générales
Date
Lieu Açores
Issue Victoire décisive espagnole
Belligérants
Drapeau du Royaume de France Royaume de France Drapeau de l'Espagne Monarchie espagnole
Commandants
Philippe Strozzi Álvaro de Bazán
Forces en présence
60 navires 28 navires
Pertes
1 500 morts
1 500 blessés, disparus ou prisonniers
4 navires coulés
2 navires brulés
4 navires capturés
224 morts
550 blessés

Guerre de Succession du Portugal

Batailles

Coordonnées 38° 38′ 38″ nord, 27° 39′ 11″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Açores
(Voir situation sur carte : Açores)
Bataille des Açores

Contexte et protagonistes

modifier

Elle a eu lieu dans le contexte de l'invasion du Portugal par l'armée espagnole de Philippe II pour la succession au trône du Portugal de Henri Ier, décédé sans enfant en 1580.

Elle vit s'affronter l'armada espagnole commandée par Álvaro de Bazán, marquis de Santa Cruz, à la marine française de Philippe Strozzi, chef de guerre florentin au service des Valoiss[1]., envoyé pour soutenir le prieur de Crato, prétendant portugais au trône, et ainsi éviter que l'Empire portugais ne tombe entre les mains de l'Empire espagnol.

Défaite française

modifier

L'armada espagnole était composée de 28 navires, la flotte franco-portugaise en comptait 60. Mais si Strozzi n'est pas vraiement versé au combat naval, Bazan est lui un marin expérimenté[1]. Le soir du , la flotte française essuie une terrible défaite et perd plus de 3 000 hommes et 10 navires, alors que les Espagnols ne perdent aucun navire et comptent moins de 230 morts.

La mort de Strozei fait débat. Blessé, a t'il été achevé d'un coup de poignard ou jeté encore vif à la mer ? Les Français capturés (80 gentiilshommes et 300 marins) n'ont pas eu plus de chance. Paris et Madrid sont officiellement en paix. Bazan les considère alors comme des pirates. Le 1er août les nobles sont exécutés sur Sao Miguel à la mode espagnole du garrot ; les roturiers de plus de 17 ans sont pendus[1].

Conséquences

modifier
 
La flotte française se fait écraser par la flotte espagnole le aux Açores.

À la suite de cette bataille, les Açores sont envahies par le royaume d'Espagne. Le royaume du Portugal est rattaché au royaume d'Espagne en 1583, avec tous les territoires portugais à travers le monde.

Notes et références

modifier
  1. a b et c Alexandre Jubelin, Les Açores, 1582 : la France perd le combat et la clé des Indes, Guerres et Histoire de Science et Vie, n°68 d'août 2022, pp. 69-71

Annexes

modifier

Articles connexes

modifier

Bibliographie

modifier
  • Cesareo Fernandez Duro, La Conquista de Las Azores, Sucesores de Rivadeneyra 1886