Ouvrir le menu principal

Senaux

commune française du département du Tarn

Senaux
Senaux
Puits de Senaux.
Blason de Senaux
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn
Arrondissement Arrondissement de Castres
Canton Les Hautes Terres d'Oc
Intercommunalité Communauté de communes des Monts de Lacaune et de la Montagne du Haut Languedoc
Maire
Mandat
Jacques Calvet
2014-2020
Code postal 81530
Code commune 81282
Démographie
Population
municipale
33 hab. (2016 en diminution de 10,81 % par rapport à 2011)
Densité hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 45′ 31″ nord, 2° 37′ 08″ est
Altitude 600 m
Min. 551 m
Max. 896 m
Superficie 4,73 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte administrative du Tarn
City locator 14.svg
Senaux

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte topographique du Tarn
City locator 14.svg
Senaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Senaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Senaux

Senaux est une commune française située dans le département du Tarn, en région Occitanie.

Sommaire

GéographieModifier

 
Carte.

Commune du Massif central située dans les monts de Lacaune, elle fait partie du parc naturel régional du Haut-Languedoc.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Senaux
Saint-Salvi-de-Carcavès
Viane   Escroux
Viane

HistoireModifier

L'église a été détruite au moment des guerres de religion et les catholiques dépendent de la paroisse de Saint-Pierre de Lacapelle d'Escroux.

an X : commune de Sénaux, canton de Lacaune, arrondissement de Castres.

  • 1809 : au moment des opérations cadastrales, l'enclave de Pomardelle, Planquet, la Coste est incluse dans Masuguiès. Ce fait est entériné en 1821.
  • 1961 : la commission de révision du nom des communes propose l'appellation « Senaux » (et non « Sénaux »).

HéraldiqueModifier

Les armes de Senaux se blasonnent ainsi : D'or coupé de gueules, chapé, chaussé de l'un en l'autre[1].

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1945 1972 Paul Calvet    
1972 1977 René Verdeil    
1977 2001 Henri-Jacques Calvet    
mars 2001   Henri-Jacques Calvet    
Les données manquantes sont à compléter.
 
Fontaine romane.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3]. En 2016, la commune comptait 33 habitants[Note 1], en diminution de 10,81 % par rapport à 2011 (Tarn : +2,32 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
221258230266327377361334324
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
321326241210200206209222222
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2142271981561231141209664
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
826253433628394136
2016 - - - - - - - -
33--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Lieux et monumentsModifier

Vie pratiqueModifier

Service publicModifier

EnseignementModifier

CultureModifier

Activités sportivesModifier

  • Depuis 2000, des parties enragées de pétanque prennent place tous les soirs d'été.

Écologie et recyclageModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. d'Hozier, bureau de Castres, attribué d'office, m.p.727, n° 290. C.p.2191.
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Liens externesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :