Ouvrir le menu principal

Semmadon

commune française du département de la Haute-Saône

Semmadon
Semmadon
Panorama du lavoir de Semmadon.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Arrondissement de Vesoul
Canton Jussey
Intercommunalité CC des Hauts du val de Saône
Maire
Mandat
Marie-Claire Camuset
2014-2020
Code postal 70120
Code commune 70486
Démographie
Population
municipale
121 hab. (2016 en diminution de 7,63 % par rapport à 2011)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 44′ 24″ nord, 5° 52′ 18″ est
Altitude Min. 245 m
Max. 316 m
Superficie 10,82 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Semmadon

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Semmadon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Semmadon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Semmadon

Semmadon est une commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

GéographieModifier

Communes limitrophesModifier

  Oigney Augicourt  
Melin N Arbecey
O    Semmadon    E
S
Gourgeon Combeaufontaine

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Rattachements administratifs et électorauxModifier

La commune fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

La commune appartenait depuis la Révolution française au canton de Combeaufontaine. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune fait désormais partie du canton de Jussey[1].

IntercommunalitéModifier

La commune était membre depuis le de la petite communauté de communes des belles fontaines, intercommunalité créée en 1997 et qui regroupait environ 2 000 habitants en 2009.

L'article 35 de la loi n° 2010-1563 du 16 décembre 2010[2] « de réforme des collectivités territoriales » prévoyait d'achever et de rationaliser le dispositif intercommunal en France, et notamment d'intégrer la quasi-totalité des communes françaises dans des EPCI à fiscalité propre, dont la population soit normalement supérieure à 5 000 habitants.

Dans ce cadre, le schéma départemental de coopération intercommunale a prévu la fusion cette intercommunalité avec d'autres, et l'intégration à la nouvelle structure de communes restées jusqu'alors isolées[3]. Cette fusion, effective le , a permis la création de la communauté de communes des Hauts du val de Saône, à laquelle la commune est désormais membre.

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
juin 1995[4] En cours
(au 14 août 2016)
Marie-Claire Camuset   Réélue pour le mandat 2014-2020[5]

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[7].

En 2016, la commune comptait 121 habitants[Note 1], en diminution de 7,63 % par rapport à 2011 (Haute-Saône : -1,02 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
516504475441505501506501472
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
398385394370378354363346365
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
319338320247230198231180186
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1811601241169194121125129
2013 2016 - - - - - - -
124121-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
Chapelle Saint-Valère

Semmadon comporte un calvaire et une église datant des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. A l'entrée du village, sur la route de Combeaufontaine, une chapelle néogothique XIXe siècle a été érigée après l'épidémie de choléra, qui épargna Semmadon.

La fontaine-lavoir, d'inspiration néo classique, fut édifiée en 1844 par les architectes Lebeuffe et Renahy.

Conçue dix ans après celle de Confracourt, elle reprend le même principe de circulation de l'eau dans l'ordre décroissant de ses qualités sanitaires. Elle conserve l'ensemble de ses dispositions originelles, notamment le lanterneau apportant un éclairage zénithal aux lavandières.

Elle présente une harmonieuse combinaison de matériaux, pierre appareillée pour la structure et fonte pour les abreuvoirs et les détails architecturaux.

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

[[Image:|Blason à dessiner|100px]] Blason D'azur à l'aigle d'or languée de gueules.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Loi n° 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales sur Légifrance.
  3. « Arrêté préfectoral du 23 décembre 2011, portant définition du schéma départemental de coopération intercommunale du département de la Haute-Saône » [PDF], Préfecture de la Haute-Saône (consulté le 12 août 2016), p. 5.
  4. « Le maire de nouveau devant les urnes », L'Est républicain,‎ (lire en ligne) « Elue conseillère municipale en 1989, Marie-Claire Camuset a été maire du village depuis 1995. Elle se représentera lors des prochaines élections municipales ».
  5. « Marie-Claire Camuset à nouveau maire », L'Est républicain,‎ (lire en ligne).
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.