Ouvrir le menu principal

Salignac-sur-Charente

commune française du département de la Charente-Maritime
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salignac.

Salignac-sur-Charente
Salignac-sur-Charente
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement Jonzac
Canton Thénac
Intercommunalité Communauté de communes de la Région de Pons
Maire
Mandat
Jean-Michel Marchais
2014-2020
Code postal 17800
Code commune 17418
Démographie
Gentilé Salignacais
Population
municipale
606 hab. (2016 en diminution de 1,78 % par rapport à 2011)
Densité 59 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 40′ 22″ nord, 0° 25′ 19″ ouest
Altitude Min. 2 m
Max. 22 m
Superficie 10,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Salignac-sur-Charente

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Salignac-sur-Charente

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Salignac-sur-Charente

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Salignac-sur-Charente

Salignac-sur-Charente est une commune du sud-ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont appelés les Salignacais et les Salignacaises[1].

GéographieModifier

Localisation et accèsModifier

Cette commune, située dans le canton de Thénac et qui appartient au département de la Charente-Maritime, est limitrophe du département de la Charente dans sa bordure orientale.

Il s'agit d'une commune située dans la vallée de la Charente et également une commune viticole située dans le cru Petite Champagne du cognac.

Communes limitrophesModifier

HydrographieModifier

Cette commune est bordée au nord par la Charente dont elle occupe la rive gauche et la sépare de la commune voisine de Chérac.

À l'est, le , affluent de rive gauche de la Charente dont toute la partie aval de son cours est canalisé la sépare de la commune de Merpins qui est située dans le département voisin de la Charente.

Le canal du lui sert de délimitation administrative avec le département voisin de la Charente, de même en est-il avec une petite partie du cours du fleuve qui la sépare de la commune voisine de Saint-Laurent-de-Cognac.

À l'ouest, la petite rivière le Gua[2], qui est également un affluent de rive gauche de la Charente, la sépare de la commune voisine de Brives-sur-Charente.

Le court Ruisseau des Chintres (3 km)[3] est en partie alimenté par une dérivation du , qu'il rejoint juste en amont du pont du Pérat.

HistoireModifier

La commune s'est dissociée de la commune de Pérignac en 1876.

Salignac-sur-Charente s'appelait Salignac-de-Pons jusqu'au 16 mai 1952[4].

AdministrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des Maires
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2001 2014 Maurice Desbourdes    
2014 En cours Jean-Michel Marchais   Cadre

CantonModifier

Cette commune fait partie du canton de Thénac depuis mars 2015. Avant cette date, elle dépendait du canton de Pons. Elle appartient à l'arrondissement de Saintes depuis l'année 1800 lors du découpage administratif sous le Consulat.

IntercommunalitéModifier

La commune fait partie de la communauté de communes de la Région de Pons dont le siège administratif est fixé à Pons et du Pays de Haute-Saintonge dont le siège administratif est situé à Jonzac.

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1876. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6].

En 2016, la commune comptait 606 habitants[Note 1], en diminution de 1,78 % par rapport à 2011 (Charente-Maritime : +2,64 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921
743697693691731718673652587
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
601572549577544562542494485
1990 1999 2006 2011 2016 - - - -
504545613617606----
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Étant située immédiatement dans la sphère de l'influence urbaine de Cognac dont elle n'est distante que de huit kilomètres, elle fait partie de l'aire urbaine de Cognac comme les communes voisines de Chérac et de Brives-sur-Charente. Il s'agit en fait d'une "commune satellite" ou commune monopolarisée proche de l'agglomération urbaine de Cognac.

ÉconomieModifier

AgricultureModifier

La viticulture est une ressource économique importante. La commune est située en Petite Champagne, dans la zone d'appellation d'origine contrôlée du cognac[9].

Équipements, services et vie localeModifier

 
La salle des fêtes

Lieux et monumentsModifier

  • Le château de la Garde est situé à la sortie orientale du bourg.
  • L'église paroissiale Saint-Louis

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Les gentilés de Charente-Maritime
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Gua (R4200500) », consultée le 13/08/2019
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Ruisseau des Chintres (R4130570) », consultée le 13/08/2019
  4. « Historique des communes » (consulté le 28 octobre 2007)
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  9. [PDF] Union générale des viticulteurs pour l'AOC Cognac, « Liste des communes par circonscriptions », (consulté le 5 décembre 2015)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier