Saint-Martin-de-Nigelles

commune française du département d'Eure-et-Loir

Saint-Martin-de-Nigelles
Saint-Martin-de-Nigelles
L'église Saint-Martin.
Blason de Saint-Martin-de-Nigelles
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement Chartres
Intercommunalité Communauté de communes des Portes Euréliennes d'Île-de-France
Maire
Mandat
Isabelle Faure
2020-2026
Code postal 28130
Code commune 28352
Démographie
Gentilé Nigellois, Nigelloise
Population
municipale
1 560 hab. (2017 en diminution de 1,83 % par rapport à 2012)
Densité 127 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 36′ 47″ nord, 1° 36′ 36″ est
Altitude Min. 100 m
Max. 159 m
Superficie 12,31 km2
Élections
Départementales Canton d'Épernon
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire
Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 14.svg
Saint-Martin-de-Nigelles
Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir
Voir sur la carte topographique d'Eure-et-Loir
City locator 14.svg
Saint-Martin-de-Nigelles
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Martin-de-Nigelles
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Martin-de-Nigelles
Liens
Site web http://www.villesmdn.fr

Saint-Martin-de-Nigelles est une commune française située dans le département d'Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire.

GéographieModifier

SituationModifier

La commune de Saint-Martin-de-Nigelles est située dans la plaine de Beauce, entre Épernon et Maintenon, à 20 km au sud-ouest de Rambouillet.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Saint-Martin-de-Nigelles
Villiers-le-Morhier Saint-Lucien Saint-Lucien
Villiers-le-Morhier   Hanches
Maintenon

Lieux-dits et écartsModifier

  • Le Coudray, Nigelles, le Clos des Champs, le Bois d'Olivet, Ponceaux, Ouencé.

HydrographieModifier

En provenance de Hanches, la rivière la Drouette, affluent en rive droite de l'Eure, sous-affluent du fleuve la Seine traverse la commune. Elle rejoint Villiers-le-Morhier, où se trouve son point de confluence avec l'Eure.

La commune bénéficie depuis 1987 d'une station hydrologique sur la Drouette : le débit moyen annuel ou module, observé durant une période de 31 ans (de 1987 à 2018), est de 0,862 m3/s, soit 862 litres par seconde. La hauteur maximale instantanée, relevée à Saint-Martin-de-Nigelles le , est de 2,45 m[1].

ToponymieModifier

La dénomination de Nivigella ou encore Nigella viendrait du fait que les blés y étaient plus que d’autres exposés à la « rouille » appelée aussi « nielle ». Une autre hypothèse suggère que l’on y trouvait plus qu’ailleurs une plante appelée nigelle dont l’ascendance viendrait de la « nigelle de Damas »[2].

C’est vers 1300, après la construction de l’église dédiée à saint Martin évêque de Tours, que l’on ajouta « Saint-Martin », ce qui a donné Saint-Martin-de-Nigelles.

HistoireModifier

Moyen ÂgeModifier

C'est en 774 que Nivigella, chef-lieu primitif de la commune d’aujourd’hui, fut donné, avec d’autres terres, par Charlemagne au monastère de Saint-Denis-Martyr[2].

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1989 mars 2006 Claude Bertrand SE  
mars 2006 mars 2014 Roger Boyer    
mars 2014 juillet 2020 Pierre-Louis Bilien DVD Retraité
juillet 2020 En cours Isabelle Faure    

Politique environnementaleModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2017, la commune comptait 1 560 habitants[Note 1], en diminution de 1,83 % par rapport à 2012 (Eure-et-Loir : +0,26 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
748698753781824781783795767
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
761725747720683678643652612
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
538519507451492457455376367
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
3483636199441 0291 1471 5131 5651 589
2017 - - - - - - - -
1 560--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

EnseignementModifier

Manifestations culturelles et festivitésModifier

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

Les armes de la commune se blasonnent ainsi : de sinople à la barre cousue d'azur, chargée d'un filet ondé en barre d'argent, accompagnée en chef d'une crosse contournée d'or mouvant de la barre et à la fleur de nigelle d'azur brochant sur le fût de la crosse et en pointe d'une roue à aubes d'or brochant en partie dur la barre.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier