Ouvrir le menu principal

Canton d'Épernon

canton français

Canton d'Épernon
Canton d'Épernon
Situation du canton d'Épernon dans le département de Eure-et-Loir.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement(s) Chartres (13)
Dreux (10)
Bureau centralisateur Épernon
Conseillers
départementaux
Anne Bracco
Jean-Noël Marie
2015-2021
Code canton 28 10
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 33 734 hab. (2016)
Densité 154 hab./km2
Géographie
Superficie 218,36 km2
Subdivisions
Communes 23

Le canton d'Épernon est un canton français du département d'Eure-et-Loir créé par le décret du 24 février 2014 et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

HistoireModifier

Un nouveau découpage territorial d'Eure-et-Loir entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 24 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans l'Eure-et-Loir, le nombre de cantons passe ainsi de 29 à 15.

Le canton d'Épernon est formé de communes des anciens cantons de Maintenon (13 communes), de Nogent-le-Roi (10 communes) . Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec 13 communes incluses dans l'arrondissement de Chartres et 10 dans l'arrondissement de Dreux. Le bureau centralisateur est situé à Épernon.

CompositionModifier

Le canton d'Épernon comprend vingt-trois communes entières[1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Épernon
(bureau centralisateur)
28140 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 5 518 (2014)
Bouglainval 28052 CA Chartres métropole 768 (2014)
Chartainvilliers 28084 CA Chartres métropole 731 (2014)
Coulombs 28113 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 1 407 (2014)
Droue-sur-Drouette 28135 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 1 261 (2014)


Faverolles 28146 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 920 (2014)
Gas 28172 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 775 (2014)
Hanches 28191 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 2 700 (2014)
Houx 28195 CA Chartres métropole 793 (2014)
Lormaye 28213 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 667 (2014)
Maintenon 28227 CA Chartres métropole 4 296 (2014)
Mévoisins 28249 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 630 (2014)
Néron 28275 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 642 (2014)
Nogent-le-Roi 28279 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 4 116 (2014)
Pierres 28298 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 2 814 (2014)
Les Pinthières 28299 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 177 (2014)
Saint-Laurent-la-Gâtine 28343 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 448 (2014)
Saint-Lucien 28349 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 250 (2014)
Saint-Martin-de-Nigelles 28352 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 1 581 (2014)
Saint-Piat 28357 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 1 061 (2014)
Senantes 28372 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 607 (2014)
Soulaires 28379 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 438 (2014)
Villiers-le-Morhier 28417 CC des Portes Euréliennes d'Île-de-France 1 353 (2014)

ReprésentationModifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Anne Bracco   DVD Maire de Gas
Vice-Présidente du Conseil départemental
2015 en cours Jean-Noël Marie   LR Chef d'entreprise
Maire de Coulombs

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Anne Bracco et Jean-Noël Marie (UMP, 24,52 %) et Marie-Claire Chabot et Jean-Pierre Schmitt (FN, 24,36 %). Le taux de participation est de 47,71 % (11 782 votants sur 24 694 inscrits)[4] contre 48,57 % au niveau départemental[5]et 50,17 % au niveau national[6]. Au second tour, Anne Bracco et Jean-Noël Marie (UMP) sont élus avec 68,87 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 47,59 % (7 127 voix pour 11 749 votants et 24 689 inscrits)[7].

RéférencesModifier

Voir aussiModifier