Ouvrir le menu principal

Sorani

dialecte kurde, parlé par la majorité des habitants du sud et de l’est du Kurdistan (nord-est de l’Iraq et nord-ouest de l’Iran)

Sorani
کوردیی ناوەندی
Pays Irak, Iran
Originaire de Erbil, Diyala, Kirkouk, Salah ad-Din, As-Sulaymaniya, Souleimaniye, Kurdistan, Azerbaïdjan occidental, Zanjan, Kerman, Kermanchah et Hamedan
Nombre de locuteurs 6 750 000[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 ckb
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF ckb
WALS krd
Glottolog cent1972

Le sorani (ou soranî) est un des trois dialectes kurdes. Il est parlé par des Kurdes d'Iran et d’Irak, soit environ 30 % des kurdophones. Il s’agit d’une langue indo-européenne du groupe des langues iraniennes.

Sommaire

Répartition géographiqueModifier

Le sorani est parlé dans le nord du Kurdistan iranien et au Kurdistan irakien, où le Grand Zab le sépare des parlers kurmandji[2].

Notes et référencesModifier

  1. Selon la base de données Ethnologue
  2. Blau 1980, p. 14.

SourcesModifier

  • (ru) Yu. Yu. Avaliani et Tch. Kh. Bakaïev, « Kurdskiï Yazyk », dans Yazyki mira. Iranskie yazyki II. Severo-zapadnye iranskie yazyki, Moscou, Indrik, , 56-72 p.
  • Joyce Blau, Manuel de kurde. Dialecte sorani, Paris, Librairie C. Klincksieck,
  • (en) W. M. Thackston, Sorani Kurdish : A Reference Grammar with Selected Readings, (présentation en ligne, lire en ligne)

Liens externesModifier