Percée du vin jaune

La Percée du vin jaune est une grande fête viticole annuelle qui a lieu chaque premier week-end de février à tour de rôle dans un village producteur de vin jaune et de vin du Jura[1]. Elle célèbre la mise en perce, après six ans et trois mois d'élevage oxydatif en fût, et la dégustation des premiers tonneaux de vin jaune avant l'embouteillage. Le public est invité avec un verre à aller déguster vins jaunes et vins du Jura dans de nombreux caveaux ouverts où s'installent l'essentiel des producteurs de la région pour l'occasion[2].

Verre de la Percée du Vin Jaune 2016 à Lons-le-Saunier devant une bouteille de vin du Jura

HistoriqueModifier

La Percée du vin jaune a été créée en 1997 par Bernard Badoz, vigneron de Poligny[3]. La première édition dans cette ville de Poligny remporta un succès inattendu avec 15 000 visiteurs[4]. Le terme de « percée » a été choisi lors d'un grand concours régional. Elle est devenue progressivement l'une des premières fêtes viticoles de France en attirant en moyenne près de 45 000 visiteurs chaque année[5].

L'édition 2011 de la Percée a battu des records. Un record de fréquentation avec plus de 60 000 visiteurs sur le week-end venus déguster le vin et l'ambiance ; ce qui en fait la première fête du vin en France[6]. Le deuxième record s'est passé lors de la vente aux enchères, en vendant une bouteille de 1774 à près de 57 000 [7].

DéroulementModifier

Chaque année, en février, après les six ans et trois mois de vieillissement minimum, les premiers tonneaux de vin jaune sont mis en perce[8].

Une dégustation à l'aveugle par un jury de professionnels, de l'ensemble des vins jaunes du Jura présentés est organisée par la profession lors de la Percée[9]'[10].

Villages organisateurs de la percée depuis 1997Modifier

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Jean-Claude Barbeaux et Thierry Petit (Photographies), 60 RECETTES POUR 60 VINS DU JURA, Pontarlier, Editions du Belvédère, coll. « Gastronomie », , 176 p. (ISBN 978-2-88419-211-8).
  • Olivier Grosjean, Le Vin jaune, dix façons de l'accompagner, Paris, Éditions de l'Épure, coll. « Dix Façons de Préparer », , 12 p. (ISBN 978-2-35255-267-3).
  • Christophe Cazenove, Olivier Saive et Hervé Richez, Les Fondus du vin : Jura Savoie Suisse, Charnay-lès-Mâcon, Bamboo, coll. « Bamboo humour », , 48 p. (ISBN 978-2-8189-4278-9).
  • Pierre Chevrier, L'Arbois Jaune 1774 : Vin des Lumières, Cabédita Editions, coll. « Archives vivantes », (ISBN 978-2-88295-813-6).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier