Vigneron

qui cultive la vigne et ses raisins. il peut également en produire le vin.

Un vigneron est un agriculteur qui cultive la vigne et transforme les raisins obtenus en vin[1],[2].

Étymologie et lexicologieModifier

Le terme « vigneron » provient du mot « vigne ». L'administration française désigne l'activité du vigneron par le terme récent de « vitiviniculture » (ou « viti-viniculture ») désignant la réunion des activités du viticulteur et viniculteur.

ActivitéModifier

Le vigneron peut être propriétaire ou pas des terres qu'il exploite. Il dispose d'un outil de vinification qui peut être particulier au sein de la propriété ou collectif sous forme d'une cave coopérative. Celle-ci s'inscrit alors dans le prolongement de la propriété.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Georges Clause, Le vigneron champenois du XVIIIe au XXe siècle : de la pauvreté contestataire de 1789 à la révolution de 1911, Nîmes, C. Lacour, 1997, 36 p. (ISBN 978-2-841-49947-2).
  • (es) Luis Gutiérrez, Los nuevos viñadores: una nueva generación de viticultores españoles, Barcelone, Planeta, 2017, 272 p. (ISBN 978-8-408-16644-3).  
  • Sandrine Pouverreau, Les métiers créateurs de goût : boulanger, pâtissier, tonnelier, vigneron, Paris, Isabelle Le Goff, 2017, 79 p. (ISBN 979-1-092-69108-5).
  • Jacky Rigaux, Le Terroir et le vigneron, Clemencey, Terre en vues, 2006, 350 p. (ISBN 978-2-952-30164-0).
  • Christelle Pineau, La corne de vache et le microscope. Le vin « nature », entre sciences, croyances et radicalités, La Découverte, Paris, 2019, 248 pages.

Liens internesModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :