Ouvrir le menu principal

Ombrée d'Anjou

commune française du département de Maine-et-Loire

Ombrée d'Anjou
Ombrée d'Anjou
Mairie de Pouancé
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Arrondissement Segré
Canton Segré
Intercommunalité Anjou Bleu Communauté
Maire
Mandat
Marie-Jo Hamard
2016-2020
Code postal 49420 - 49520
Code commune 49248
Démographie
Gentilé Ombréens
Population
municipale
9 013 hab. (2016)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 44′ 29″ nord, 1° 10′ 30″ ouest
Altitude Min. 32 m
Max. 108 m
Superficie 202,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte administrative de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Ombrée d'Anjou

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte topographique de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Ombrée d'Anjou

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ombrée d'Anjou

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ombrée d'Anjou
Liens
Site web ombreedanjou.fr

Ombrée d'Anjou est depuis le , une commune nouvelle française, située dans le département de Maine-et-Loire, en région Pays-de-la-Loire.

GéographieModifier

ToponymieModifier

Le terme d'« Ombrée » traduit le fait que la nouvelle commune d'Anjou est situé à la lisière de la Bretagne. Majoritairement, on retrouvait ce nom d'Ombrée, de Verzée, de Marches et de Portes entre Anjou et Bretagne. Finalement après en avoir effacé certains, après avoir voté trois fois c'est Ombrée-d'Anjou qui a été retenu. Ombrée comme la Forêt d'Ombrée du même nom, qui fait le lien entre les différents pôles du territoire.

HistoireModifier

La commune est créée le [1]. Elle est née de la fusion des communes La Chapelle-Hullin, Chazé-Henry, Combrée, Grugé-l'Hôpital, Noëllet, Pouancé, La Prévière, Saint-Michel-et-Chanveaux, Le Tremblay et Vergonnes.

Politique et administrationModifier

Administration municipaleModifier

 
L'hôtel de ville de Pouancé.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
En cours
(au 16 décembre 2016)
Marie-Jo Hamard[2] DVD Comptable notariale
Ancien maire de Saint-Michel-et-Chanveaux
Conseillère départementale (depuis 2015)[3]
Vice-présidente du conseil départemental de Maine-et-Loire

Communes déléguéesModifier

Liste des communes déléguées d'Ombrée d'Anjou
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Pouancé
(siège)
49248 CC de la Région de Pouancé-Combrée 48,97 3 120 (2014) 64


La Chapelle-Hullin 49073 CC de la Région de Pouancé-Combrée 9,79 135 (2014) 14
Chazé-Henry 49088 CC de la Région de Pouancé-Combrée 19,87 832 (2014) 42
Combrée 49103 CC de la Région de Pouancé-Combrée 24,16 2 845 (2014) 118
Grugé-l'Hôpital 49156 CC de la Région de Pouancé-Combrée 15,71 284 (2014) 18
Noëllet 49226 CC de la Région de Pouancé-Combrée 15,40 426 (2014) 28
La Prévière 49250 CC de la Région de Pouancé-Combrée 7,24 244 (2014) 34
Saint-Michel-et-Chanveaux 49309 CC de la Région de Pouancé-Combrée 27,67 406 (2014) 15
Le Tremblay 49354 CC de la Région de Pouancé-Combrée 22,97 355 (2014) 15
Vergonnes 49366 CC de la Région de Pouancé-Combrée 10,38 319 (2014) 31

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2016, la commune comptait 9 013 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016
8 9889 013
(Sources : Insee à partir de 2015[4].)

SportsModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2019)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Ombrée d'Anjou, dispose de 7 terrains de football, 4 boulodromes, 2 courts de tennis, 1 centre équestre, 1 stade d'athlétisme (120 places en tribune), 1 piscine (2 bassins), 1 terrain de Swing-golf, 6 salles multisports (multisports, city-stade, gymnase), 1 salle de judo, 2 skate-parks, 2 pistes de bicross (dont 1 en Forêt d'Ombrée), une salle de pétanque de 30 terrains ansi qu'un aérodrome.

Depuis 2018, la commune dispose d'un club de basket, Ombrée d'Anjou Basket (OAB), fusion du BC Pouancé et l'EHA Basket.

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

CombréeModifier

  • Célestin Port, Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou : A-C, t. 1, Angers, H. Siraudeau et Cie, , 2e éd. (notice BnF no FRBNF33141105, lire en ligne)

PouancéModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article..

  • Célestin Port, Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou : N-R, t. 3, Angers, H. Siraudeau et Cie, , 2e éd. (ISBN 2-85672-008-0).  
  • Céline Cornet, Usages historiques et environnement mental d'un château de marches du XIe au XXe siècle. La forteresse de Pouance (Maine-et-Loire), Maîtrise d'histoire, .  
  • Henri Godivier, Histoire de Pouancé et des environs, Paris, le Livre d'histoire, , 2e éd., 286 p..  
  • André Neau, Sur les chemins de l'Histoire, en Pays pouancéen, t. 1, Pouancé, .
  • André Neau, Sur les chemins de l'Histoire, en Pays pouancéen, t. 2, Pouancé, .
  • Alain Racineux, À travers l’histoire, au pays de Pouancé, Mayenne, , 157 p..
  • Peuplement, pouvoir et paysage sur la marche Anjou-Bretagne, Jean-Claude Meuret ; Société d'archéologie et d'histoire de la Mayenne, 1993.  
  • Pouancé, cité médiévale, Reflet, Patrimoine du Maine-et-Loire; conseil général 49, 2001.
  • Le Pays Segréen, Patrimoine d'un territoire, Revue 303, 2009.  
  • Pierre Froger, Autrefois... chez nous : Livre de raison d'une Famille de l'Ouest, Angers : chez H. Siraudeau & Cie, 1950, 208 p.
  • René Cintré, Les Marches de Bretagne au Moyen Âge, Jean-Marie Pierre, (ISBN 2-903999-11-2)  
  • Pierre Joseph Odolant-Desnos, Mémoires historiques sur la ville d'Alençon et sur ses seigneurs, t. 2,  
  • Odile Halbert, L'allée de la Héé, Odile Halbert,  

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « recueil des actes administratifs du Maine-et-Loire du 28 octobre 2016 » (consulté le 1er novembre 2016)
  2. Haut Anjou, [1], article du 16 décembre 2016
  3. Sa fiche sur le site du conseil départemental de Maine-et-Loire [2]
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2015 et 2016.