Odette Myrtil

actrice américaine
Odette Myrtil
Description de cette image, également commentée ci-après
Photo promotionnelle de 1943
(pour l'opérette The Firefly)
Nom de naissance Odette Laure Clotilde Quignard
Naissance
Paris 8e
Nationalité Drapeau de la France Française
Décès (à 80 ans)
Doylestown
Pennsylvanie, États-Unis
Profession Actrice, costumière
Chanteuse, violoniste
Films notables Dodsworth
Kitty Foyle
La Glorieuse Parade
Le Bagarreur du Kentucky

Odette Myrtil (parfois créditée Odette) est une actrice, costumière, chanteuse et violoniste française, née Odette Laure Clotilde Quignard le à Paris 8e, morte le à Doylestown (Pennsylvanie).

BiographieModifier

Née de parents acteurs de théâtre, Odette Myrtil (nom de scène) débute enfant sur les planches à leurs côtés, entre autres dans le répertoire du vaudeville, en France et en Angleterre. Elle se forme également au chant et au violon (prenant notamment des leçons à Bruxelles en 1912, auprès du violoniste Eugène Ysaÿe). Engagée à New York comme Ziegfeld girl, elle participe ainsi aux Ziegfeld Follies, en 1915 et 1916, avant de contribuer en Angleterre jusqu'en 1923 à des revues, dont des productions d'André Charlot (ex. : Tails Up! (en) à Londres en 1918, avec Jack Buchanan).

De retour fin 1923 aux États-Unis (où elle s'installe définitivement), Odette Myrtil joue à Broadway dans des comédies musicales, opérettes et revues Off-Broadway, disséminées de 1924 à 1960. Mentionnons l'opérette Comtesse Maritza (musique d'Emmerich Kálmán, 1926-1927) et la comédie musicale The Cat and the Fiddle (en) écrite pour elle (musique de Jerome Kern, 1931-1932).

Au cinéma, elle débute dans un film britannique sorti en 1923. Après cet unique film muet, elle apparaît dans vingt-neuf films parlants américains, le premier étant Dodsworth de William Wyler (avec Walter Huston et Ruth Chatterton), sorti en 1936. Citons par la suite Kitty Foyle de Sam Wood (1940, avec Ginger Rogers et Dennis Morgan), La Glorieuse Parade de Michael Curtiz (1942, avec James Cagney et Joan Leslie), ou encore Le Bagarreur du Kentucky de George Waggner (1949, avec John Wayne et Vera Ralston).

Après La Dernière Fois que j'ai vu Paris de Richard Brooks (1954, avec Elizabeth Taylor et Van Johnson), où elle interprète la chanson-titre, elle revient une ultime fois au cinéma dans un film sorti en 1972.

Tenant le rôle d'une créatrice de mode dans Kitty Foyle pré-cité, Odette Myrtil confectionne elle-même certains de ses costumes, à la scène comme à l'écran et, en outre, devient costumière à part entière pour neuf films américains sortis de 1944 à 1950, dont Brewster's Millions d'Allan Dwan (1945, avec Dennis O'Keefe et Helen Walker) et L'Homme au chewing-gum de William Nigh (1949, avec Dorothy Lamour et Sterling Hayden).

Elle épouse en secondes noces l'acteur et metteur en scène anglais Stanley Logan (1885-1953) qui la dirige en 1929 à New York, dans la revue Broadway Nights.

Théâtre musical (sélection)Modifier

(comme interprète, sauf mention contraire)

À LondresModifier

À BroadwayModifier

Autres lieuxModifier

Filmographie complèteModifier

(films américains, sauf mention contraire)

Comme actriceModifier

Comme costumièreModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) The Billboard 1924-04-12: Vol 36 Iss 15, Prometheus Global Media, (lire en ligne)
  2. (en) Editor and Publisher 1924-04-19: Vol 56 Iss 47, Duncan McIntosh, (lire en ligne)

Liens externesModifier