Ouvrir le menu principal
Nikolai Frederik Severin Grundtvig
N-f-s-grundtvig-portræt.jpg
Fonction
Membre du Folketing
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Udby (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
CopenhagueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Nikolaj Frederik Severin GrundtvigVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
N.F.S. GrundtvigVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Fratrie
Otto Grundtvig (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Elisabeth Christina Margrethe Blicher (d)
Marie Toft (d)
Asta Grundtvig (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Svend Grundtvig (en)
Johan Grundtvig (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Domaine
Religion
Œuvres principales
Hil dig, frelser og forsoner (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Nikolai Frederik Severin Grundtvig, né le 8 septembre 1783, mort le 2 septembre 1872, est un pasteur luthérien, écrivain, poète, linguiste, historien, et pédagogue danois. Initiateur des écoles populaires (Højskole), il est considéré comme le père de la formation tout au long de la vie ou formation continue.

BiographieModifier

OuvrageModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • P. Grouix, « Grundtvig, figure majeure de la pédagogie européenne », Soleo, magazine de l'Agence Europe-Éducation-Formation France no 26, 2011, p. 18-19.
  • Erica Simon, Réveil national et culture populaire en Scandinavie : la genèse de la « Hoejskole nordique » 1844-1878, Thèse de doctorat d'État, Gyldendal, Copenhagen, 1960, 770 pages (avec illustr.,). Cette remarquable thèse écrite en français, et agréablement publiée, est sans doute l'ouvrage le plus important dans une langue francophone consacré à Nikolai F. Grundtvig et à l'ensemble du courant pédagogique qu'il représente.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier