Ouvrir le menu principal

Musée des boissons et de la Sommellerie

musée français
Musée des boissons et de la Sommellerie
Informations générales
Type
musée privé
Ouverture
2004
Dirigeant
Marc Massot
Site web
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Maine-et-Loire
voir sur la carte de Maine-et-Loire
Red pog.svg

Le Musée des boissons et de la Sommellerie est localisé à Sainte-Gemmes-sur-Loire, près d'Angers, dans le département de Maine-et-Loire.

C'est un musée qui présente le métier de sommelier, l'histoire des boissons, l'évolution de la consommation des divers breuvages. Depuis 2004, le sommelier Marc Massot, a ouvert ce musée consacré au service des boissons à travers les âges, au travail des échansons aux sommeliers et des objets utilisés.

HistoireModifier

Le sommelier, Marc Massot [1], commence une collection en 2004, sur les outils de sommelier, avec une exposition, pour les enfants. Devant l’intérêt des visiteurs, d'autres expositions itinérantes ont lieu. Et la collection augmente, et évolue sur les boissons.

Depuis avril 2011, le Musée de la Sommellerie s'est installé près d'Angers. Le Musée abrite un centre de documentations avec une bibliothèque, et des archives[2].

En 2012, le musée est une référence sur les boissons angevine disparu comme les jus de fruits et sodas KOPA[3], la source l'épervière et sa limonaderie...

En 2013 est mise en place l'association « les amis du musée de la sommellerie ».

En 2014, le musée de la Sommellerie change de nom et de site internet. Il devient le musée des boissons et de la sommellerie[4].

Collection sur les boissonsModifier

Le musée présente les diverses boissons comme l'eau, les jus de fruits, les sodas et limonade, la bière, le vin, les divers spiritueux, le café, le thé et les autres infusions, le chocolat (boissons), et même le lait.

L'eau, première boisson de l'homme : Le musée retrace l'histoire de l'eau, l'eau des sources et l'eau potable (du robinet).

L'influence du vin sur les « grands hommes », et boisson de nécessité a une époque, et à d'autres époques, boisson d'élite…

Le développement des boissons gazeuses au XXe siècle.

Collections sur les outils de sommellerieModifier

On y découvre aussi les accessoires de service (verre, outils pour ouvrir les bouteilles, carafe, rafraichissoires…)

Le musée montre l'évolution des « vases à boire » (objet utilisé pour boire), cela va des objets provenant de la nature (corne, enveloppe de la noix de coco) au timbale, calice, taste-vin, jusqu'aux verres.

Ce musée montre l'évolution des contenants. On y découvre des amphores, barriques ou tonneaux, des cubis et caisses-outres, ainsi que toutes les évolutions des bouteilles. On y découvre des bouteilles du XVe siècle au plus récentes, des bouteilles de différentes tailles, et de différentes formes en fonction des régions.

Une collection sur les boissons chaudes et les accessoires de préparation et service y est présentée. On y découvre l'évolution du chocolat, du café, des diverses infusions.

Histoire des marques de boissonModifier

Diverses marques de boisson ont leurs historique dans ce musée, avec des documents, des images et biensur, des objets.

  • Les eaux : Source l'épervière[5] (jusqu'en 1989), à Saint-Sylvain d'Anjou, Badoit, Vittel, Perrier, Evian, Plancoet, Volvic, vichy, ST Yorre, ST Martin, hateldon, Quezac, Salvatat...
  • Les liqueurs: Cointreau, Giffard, Combier, Cusenier, Izarra, Grand Marnier, Courvoisier...
  • Les anisés : Pernod, Ricard, Marie Brizard, Berger...
  • Les jus de fruits : Kopa, Pampryl, Joker, Tang, Pago, tropicana...
  • Divers sans Alcool : Oasis, Vittel Délices, Orangina, Ricqles, coca-cola, pepsi, schweppes...
  • Les boissons chaudes : Nescafé, Jacques Vabre, Banania....

Centre de documentationsModifier

Le Musée de la sommellerie possède une bibliothèque et un centre d'archives.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier