Misano World Circuit Marco Simoncelli

(Redirigé depuis Misano World Circuit)

Misano World Circuit Marco Simoncelli
Image illustrative de l’article Misano World Circuit Marco Simoncelli
Caractéristiques générales
Lieu Misano Adriatico, Drapeau de l'Italie Italie
Coordonnées 43° 57′ 51″ nord, 12° 41′ 05″ est
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Misano World Circuit Marco Simoncelli
Construction 1972
Événements
Moto GP, Moto2, Moto3, Superbike
Dimensions
Nombre de virages 16
Longueur 4,226 km / 2,626 mi
Meilleur tour (2016[1])
Temps 1 min 32 s 678
Pilote Drapeau de l'Italie Italie Andrea Dovizioso
Écurie Drapeau de l'Italie Italie Ducati Team

Le Circuit de Misano Marco-Simoncelli (officiellement Misano World Circuit Marco Simoncelli et appelé avant 2006 Circuito Internazionale Santamonica) est un circuit italien basé à côté de la ville Misano Adriatico (Province de Rimini), dans le frazione de Santamonica.

HistoriqueModifier

 
Vue aérienne du circuit en 2012

Conçu à l'origine en 1969 avec une longueur de 3,488 kilomètres, il a accueilli sa première épreuve en 1972.

Le Grand Prix moto d'Italie a eu lieu sur ce circuit, la dernière fois datant en 1993, année où la longueur du circuit a été portée à 4,064 kilomètres.

Depuis 2007, il est l'hôte du Grand Prix moto de Saint-Marin dans le cadre du Championnat du monde de vitesse. Cette même année, le sens du circuit a été inversé.

L'édition 2010 est marquée par la mort du pilote de 19 ans Shoya Tomizawa. Il est décédé à l'hôpital des suites des blessures qu'il a subies dans un accident pendant la course des Moto2[2].

Depuis 2010, le circuit accueille le championnat italien Endurance Open Series[3].

À la suite du décès de Marco Simoncelli au Grand Prix de Malaisie le 23 octobre 2011, le conseil d'administration du complexe sportif de Misano décide à l'unanimité, le 3 novembre 2011, de rebaptiser le circuit du nom du pilote italien[4].

Résultats en Grand Prix motoModifier

Année Moto3 Moto2 MotoGP Rapport
2016   Brad Binder (KTM)   Lorenzo Baldassarri (Kalex)   Dani Pedrosa (Honda) Rapport
2015   Enea Bastianini (Honda)   Johann Zarco (Kalex)   Marc Márquez (Honda) Rapport
2014   Álex Rins (Honda)   Esteve Rabat (Kalex)   Valentino Rossi (Yamaha) Rapport
2013   Álex Rins (KTM)   Pol Espargaró (Kalex)   Jorge Lorenzo (Yamaha) Rapport
2012   Sandro Cortese (KTM)   Marc Márquez (Suter)   Jorge Lorenzo (Yamaha) Rapport
Année 125 cm3 Moto2 MotoGP Rapport
2011   Nicolás Terol (Aprilia)   Marc Márquez (Suter)   Jorge Lorenzo (Yamaha) Rapport
2010   Marc Márquez (Derbi)   Toni Elías (Gresini Racing)   Dani Pedrosa (Honda) Rapport
Année 125 cm3 250 cm3 MotoGP Rapport
2009   Julián Simón (Aprilia)   Héctor Barberá (Honda)   Valentino Rossi (Yamaha) Rapport
2008   Gábor Talmácsi (Aprilia)   Álvaro Bautista (Aprilia)   Valentino Rossi (Yamaha) Rapport
2007   Mattia Pasini (Aprilia)   Jorge Lorenzo (Aprilia)   Casey Stoner (Ducati) Rapport
Année 80 cm3 125 cm3 250 cm3 500 cm3 Rapport
1987   Manuel Herreros (Derbi)   Fausto Gresini (AGV)   Loris Reggiani (Aprilia)   Randy Mamola (Yamaha) Rapport
1986   Pier Paolo Bianchi (Seel)   August Auinger (Bartol)   Tadahiko Taira (Yamaha)   Eddie Lawson (Yamaha) Rapport
1985   Jorge Martínez (Derbi)   Fausto Gresini (Garelli)   Carlos Lavado (Yamaha)   Eddie Lawson (Yamaha) Rapport

Notes et référencesModifier

  1. Modèle {{Lien web}} : paramètres « url » et « titre » manquants. Dorna Sports, , sur motogp.com (consulté le 12 septembre 2016).
  2. Moto - Grand Prix de Saint-Marin : Tomizawa, le drame
  3. « Nouveau : l’Endurance Open Series… », sur www.endurance-info.com (consulté le 31 mars 2016)
  4. Moto - Le Misano prend le nom de Simoncelli

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :