Pol Espargaró

pilote de moto espagnol

Pol Espargaró
Image illustrative de l’article Pol Espargaró
Pol Espargaró au Grand Prix moto des Amériques 2014
Biographie
Surnom Polyccio
Date de naissance (29 ans)
Lieu de naissance Barcelone (Espagne)
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Carrière professionnelle
Années d'activité 2006-
Équipe MotoGP
Drapeau : France Tech 3 (2014-2016)
Drapeau : Autriche Red Bull KTM Factory Racing (2017-2020)
Drapeau : Japon Repsol Honda Team (2021-)[1]
Numéro 44
Statistiques
Course Pole Vic. Pod.
Moto GP 118 2 - 6
Moto2 51 14 10 23
125 cm3 71 3 5 21
Palmarès
1er 2e 3e
Moto GP - - -
Moto2 1 1 -
125 cm3 - - 1

Pol Espargaró (né le à Barcelone) est un pilote de vitesse moto participant actuellement au championnat du monde de vitesse moto. Il est double vainqueur des 8 Heures de Suzuka en 2015 et 2016

Le 2013, Pol Espargaró est sacré champion du monde de Moto2. En 2014, il court en MotoGP dans l'équipe Monster Yamaha Tech 3 aux côtés de Bradley Smith. En 2017, il rejoint Red Bull KTM pour leur débuts en MotoGP toujours avec Bradley Smith, le , il signe le premier podium de KTM lors du Grand Prix de Valence

Pour la saison 2021, l'espagnol quitte le team KTM pour rejoindre le team Repsol - Honda de son compatriote Marc Márquez.[2]

CarrièreModifier

Les DébutsModifier

2006-2010 : 125cm3Modifier

Pol Espargaro fait son entrée dans le championnat d’Espagne 125cc en 2005, juste après le titre remporté par son frère Aleix. Le benjamin semble avoir hérité du même talent puisqu’il monte sur le podium dès la deuxième course du championnat. Un podium qu’il visitera à deux autres reprises pour sa première saison avec la cinquième place finale du championnat.

2011-2013 : Moto2Modifier

Début en championnat du monde

La même année, Pol Espargaró fait ses débuts en tant que wildcard devant son public lors du Grand Prix de Catalogne 2006, atteignant une belle 13e position. Grâce à cela, il devient le plus jeune pilote à marquer des points dans un Grand Prix, à l’âge de 15 ans et 8 jours. Cela lui permettra d’être appelé à participer aux dernières étapes de la saison du championnat du monde pour piloter une Derbi à la place d’Andrea Iannone, blessé. Sur les six courses, Pol marque trois fois avec comme meilleur résultat une place de sixième dans la dernière course de l’année à Valence.

À plein temps

2007, Une participation à plein temps dans le championnat du monde 125cc était la suite logique pour le jeune talent espagnol, marquant des points sept fois consécutives avec deux résultats parmi les cinq premiers lors de ses dix premières courses. Le point culminant de la saison survient au Grand Prix du Portugal quand Espargaró décroche son premier podium en Grand Prix après une course passionnante.

Il rééditera cette 9e place au championnat en 2008, grâce cette fois à trois podiums dont deux après s’être attribué la pole position.

Vainqueur de course

En 2009, le Catalan Pol remporte le Grand Prix d’Indianapolis, battant le Britannique Bradley Smith de seulement 0,120 seconde. Il ne faudra pas longtemps pour que Espargaró monte à nouveau sur la plus haute marche du podium, remportant également le Grand Prix du Portugal, théâtre de son premier podium en GP, deux courses plus tard. Trois podiums supplémentaires au cours de l’année et le fait de ne jamais terminer une course en dessous de la dixième place permettent à Espargaró de prendre la quatrième place du classement général.

Comme les années précédentes, 2010 voit Espargaró franchir une nouvelle étape dans ce qui sera sa dernière année dans la catégorie d’entrée des GP. Une quatrième place lors de la première course de l’année est suivie de deux victoires consécutives en Espagne et en France et de quatre podiums consécutifs. Espargaró passe le reste de la saison à se battre avec Nico Terol et Marc Márquez pour la couronne en 125cc, manquant le titre de seulement 29 points à la fin de la saison remportée par son actuel coéquipier.

Pour 2011, Pol Espargaró passe à la toute nouvelle catégorie Moto2 au guidon d’une FTR Honda du team Speed Up et affiche une croissance constante au cours de la saison après un départ difficile. Indianapolis est à nouveau une course spéciale pour le pilote né à Granollers puisqu’il monte pour la première fois sur le podium en Moto2 grâce à une excellente deuxième place. Terminant la saison avec 75 points, Pol rejoint l’équipe à succès de Sito Pons pour la saison suivante.

2012, Obtenant sa première victoire dès la deuxième course de la saison, Pol Espargaró est un prétendant au titre dès le départ. Son ancien partenaire d’entraînement, Marc Márquez, est son principal rival et le duo se dispute les victoires pendant la majorité de la saison. Ce sera finalement Marc qui remporte le match, Espargaró terminant la saison au deuxième rang grâce à quatre victoires et six autres podiums. L’année a été pleine de courses serrées et de dures batailles entre les deux prétendants au championnat.

À l’entame de 2013, il est clair que Pol sera l’homme à battre en Moto2 alors qu’il continue dans la même structure.

Titre en poche En 2013, Pol Espargaró a remporté le championnat Moto2 devant Scott Redding.

Une victoire lors de la première course de l’année au Qatar crée des conditions parfaites en vue du titre pour Pol Espargaró, mais il lui faudra attendre la sixième manche de la saison pour remonter sur la plus haute marche du podium. Tout au long du début et du milieu du championnat, le Britannique Scott Redding est le seul à constamment défier Espargaró, mais une fois que l’Espagnol trouve son rythme, il peut augmenter régulièrement son avantage en points. Six victoires permettent à Espargaró d’amasser 40 points de plus que Redding, et le titre mondial 2013 lui vaut une place dans la catégorie MotoGP avec Yamaha sur une moto satellite du team Tech3.

2014-2016 : Début en MotoGP avec Yahama Tech3Modifier

Rookie de l’année, une fois de plus

2014, Les débuts de Pol dans la catégorie reine suivent un schéma similaire à ses débuts dans la catégorie précédente: une progression constante et une régularité tout au long de l’année. Un abandon dans la course d’ouverture est rapidement mis derrière lui alors que Pol enchaîne six classements consécutifs dans le top dix, dont une remarquable quatrième place au GP de France. Bien qu’il n’y aura finalement pas de podium lors de sa première année, Pol n’a jamais terminé une course en dessous de la neuvième place et a terminé l’année en tant que Rookie of the Year et premier pilote satellite.

Roi de la régularité

2015 et 2016 présentent un schéma similaire à sa première année en MotoGP, Pol ne terminant que deux courses sur les 35 qu’il a disputées en dehors du top dix chez Tech3 ! Lui et son coéquipier, Bradley Smith, se sont régulièrement battus sur la piste, Espargaró prenant le dessus en 2016, finissant à la huitième place du classement général. Une quatrième place en course restera son meilleur résultat chez Yamaha, même si l’Espagnol s’est rapproché du podium à plusieurs reprises.

8 heures de Suzuka

Au cours des saisons 2015 et 2016, Espargaró a également participé à la légendaire course des 8 heures de Suzuka. Malgré une expérience plus que limitée des courses Superbike et Endurance, Espargaró s’est immédiatement adapté à ces nouvelles circonstances, inscrivant en 2015 un nouveau record du tour en 2’06.000 pour partir de la pole position. Ses coéquipiers et lui remporteront les éditions 2015 et 2016 des courses japonaise, devenant ainsi le deuxième pilote espagnol à terminer sur la plus haute marche des 8 Heures.

2017-2020 : Année chez KTMModifier

Il rejoint l'équipe Red Bull KTM en 2017 au même titre que son binôme Bradley Smith, au guidon de la KTM RC16. Il continue avec l'équipe en 2018[3].

Pour la saison 2019, il est toujours au sein de l'équipe Red Bull KTM, mais son coéquipier devient Johann Zarco[4].

Lors du grand prix de France au Mans, l'espagnol réussi une prouesse avec une KTM en plein développement. Il termine la course à la sixième place à moins de six secondes du premier, Marc Márquez[5].

L'espanol réalise une nouvelle prouesse lors du grand prix de Saint-Marin. En effet, il obtient la deuxième place lors des qualifications et place donc la machine autrichienne sur la première ligne[6].

Monsieur podium

Malgré le début difficile de la saison 2020 en raison de la pandémie de la Covid-19, Pol Espargaró reste fort, largement aidé par une toute nouvelle RC16 plus légère et plus facilement réglable. Après une pole position, un tour le plus rapide et un dernier virage en lutte pour la victoire au GP de Styrie, le fer de lance de KTM Factory monte sur le podium pour la première fois depuis 2018. Ce demi-succès laisse toutefois un goût amer au Catalan qui a dû abandonner les premières victoire de la firme de Mattighofen à Brad Binder à Brno puis à Miguel Oliveira en Autriche. Malgré cela, Il n’aurait pas à attendre longtemps son prochain podium qui intervient deux courses plus tard, à Misano, avec encore une troisième place. Après avoir terminé deux fois sur le podium lors des sept premières courses, 2020 était déjà à la saison la plus compétitive de Pol dans la catégorie MotoGP, mais trois autres podiums, dont une autre pole à Valence, permettent de positionner le pilote de 29 ans jusqu’à la cinquième place du championnat.

Après trois ans consacrés au développement de la KTM, Pol Espargaró décide de relever un nouveau défi et rejoint l’équipe Repsol Honda Team pour 2021. Il y retrouvera Marc Márquez, le coéquipier de ses débuts en 2004…

Source + NDRL - https://www.paddock-gp.com/motogp-pol-espargaro-il-va-falloir-sy-habituer/

FamilleModifier

Pol est le petit frère d'Aleix Espargaró qui est pilote dans la catégorie Moto GP.

Statistiques par annéesModifier

Par annéeModifier

(Mise à jour après le   Grand Prix moto du Portugal 2020)

Saison Catégories Moto Courses Victoires Podiums Pole positions Meilleurs Tours Points Classement
2006 125 cm³ Derbi 7 0 0 0 0 19 20e
2007 125 cm³ Aprilia 17 0 1 0 0 110 9e
2008 125 cm³ Derbi 14 0 3 2 1 124 9e
2009 125 cm³ Derbi 16 2 5 1 1 174,5 4e
2010 125 cm³ Derbi 17 3 12 0 3 281 3e
2011 Moto2 FTR 17 0 2 0 1 75 13e
2012 Moto2 Kalex 17 4 11 8 5 268 2e
2013 Moto2 Kalex 17 6 10 6 4 265 1re
2014 MotoGP Yamaha 18 0 0 0 0 136 6e
2015 MotoGP Yamaha 18 0 0 0 0 114 9e
2016 MotoGP Yamaha 17 0 0 0 0 134 8e
2017 MotoGP KTM 18 0 0 0 0 55 17e
2018 MotoGP KTM 16 0 1 0 0 51 14e
2019 MotoGP KTM 18 0 0 0 0 100 11e
2020 MotoGP KTM 14 0 5 2 1 135 5e
Total 240 15 50 19 16 2042,5
  • * Saison en cours

Par catégorieModifier

(Mise à jour après le   Grand Prix moto du Portugal 2020)

Catégorie Année 1er GP 1er Podium 1re Victoire Courses Victoires Podiums Pole M.tours¹ Points Titres
125 cm3 2006-2010   CAT 2006   POR 2007   IND 2009 71 5 21 3 5 708,5 0
Moto2 2011-2013   QAT 2011   IND 2011   ESP 2012 51 10 23 14 10 609 1
MotoGP 2014-   QAT 2014   VAL 2018 118 0 6 2 1 725 0
Total 2006- 240 15 50 19 16 2042,5 1

Résultats détaillésModifier

(Mise à jour après le   Grand Prix moto du Portugal 2020) (Les courses en gras indiquent une pôle position; les courses en italiques indiquent un meilleur tour en course)

Saison Catégorie Moto 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 Points Position
2006 125 cm3 Derbi SPA
QAT
TUR
CHN
FRA
ITA
CAT
13
NED
GBR
GER
CZE
Ab.
MAL
14
AUS
16
JPN
19
POR
12
VAL
6
19 20e
2007 125 cm3 Aprilia QAT
7
SPA
14
TUR
11
CHN
9
FRA
11
ITA
9
CAT
5
GBR
Ab.
NED
11
GER
Ab.
CZE
6
RSM
5
POR
3
JPN
Ab.
AUS
11
MAL
Ab.
VAL
10
110 9e
2008 125 cm3 Derbi QAT
8
SPA
14
POR
13
CHN
4
FRA
4
ITA
3
CAT
2
GBR
DNS
NED
GER
17
CZE
8
RSM
Ab.
IND
2
JPN
Ab.
AUS
5
MAL
6
VAL
DNS
124 9e
2009 125 cm3 Derbi QAT
4
JPN
3
SPA
7
FRA
Ab.
ITA
4
CAT
Ab.
NED
9
GER
5
GBR
10
CZE
5
IND
1
RSM
Ab.
POR
1
AUS
4
MAL
3
VAL
3
174,5 4e
2010 125 cme Derbi QAT
4
SPA
1
FRA
1
ITA
3
GBR
2
NED
3
CAT
3
GER
Ab.
CZE
2
IND
3
RSM
6
ARA
1
JPN
4
MAL
2
AUS
2
POR
10
VAL
2
281 3e
2011 Moto2 FTR QAT
22
SPA
20
POR
6
FRA
13
CAT
16
GBR
Ab.
NED
Ab.
ITA
28
GER
13
CZE
16
IND
2
RSM
9
ARA
14
JPN
15
AUS
5
MAL
3
VAL
14
75 13e
2012 Moto2 Kalex QAT
3
SPA
1
POR
2
FRA
6
CAT
Ab.
GBR
1
NED
Ab.
GER
4
ITA
2
IND
2
CZE
3
RSM
2
ARA
1
JAP
2
MAL
10
AUS
1
VAL
8
269 2e
2013 Moto2 Kalex QAT
1
AME
Ab.
ESP
3
FRA
19
ITA
4
CAT
1
NED
1
ALL
3
IND
4
CZE
4
GBR
8
RSM
1
ARA
3
MAL
2
AUS
1
JAP
1
VAL
29
265 1re
2014 MotoGP Yamaha QAT
Ab.
AME
6
ARG
8
SPA
9
FRA
4
ITA
5
CAT
7
NED
Ab.
GER
7
IND
5
CZE
Ab.
GBR
6
RSM
6
ARA
6
JAP
8
AUS
Ab.
MAL
6
VAL
6
136 6e
2015 MotoGP Yamaha QAT
9
AME
Ab.
ARG
8
SPA
5
FRA
7
ITA
6
CAT
Ab.
NED
5
GER
8
IND
7
CZE
8
GBR
Ab.
RSM
Ab.
ARA
9
JAP
Ab.
AUS
8
MAL
9
VAL
5
114 9e
2016 MotoGP Yamaha QAT
7
ARG
6
AME
7
SPA
8
FRA
5
ITA
15
CAT
5
NED
4
GER
Ab.
AUT
10
CZE
13
GBR
DNS
RSM
9
ARA
8
JAP
6
AUS
5
MAL
9
VAL
6
134 8e
2017 MotoGP KTM QAT
16
ARG
14
AME
Ab.
SPA
Ab.
FRA
12
ITA
Ab.
CAT
18
NED
11
GER
13
CZE
9
AUT
Ab.
GBR
11
RSM
11
ARA
10
JAP
11
AUS
9
MAL
10
VAL
Ab.
55 17e
2018 MotoGP KTM QAT
Ab.
ARG
11
AME
13
SPA
11
FRA
11
ITA
11
CAT
11
NED
12
GER
Ab.
CZE
DNS
AUT
-
GBR
-
RSM
Ab.
ARA
DNS
THA
21
JAP
13
AUS
Ab.
MAL
Ab.
VAL
3
51 14e
2019 MotoGP KTM QAT
12
ARG
10
AME
8
SPA
13
FRA
6
ITA
9
CAT
7
NED
11
GER
12
CZE
11
AUT
Ab.
GBR
9
RSM
7
ARA
DNS
THA
13
JAP
11
AUS
12
MAL
11
VAL
10
100 11e
2020 MotoGP KTM SPA
6
ANC
7
CZE
Ab.
AUT
Ab.
STY
3
RSM
10
EMR
3
CAT
Ab.
FRA
3
ARA
12
TER
4
EUR
3
VAL
3
POR
4
5e 135
Système d’attribution des points
Position  1er   2e   3e   4e   5e   6e   7e   8e   9e   10e   11e   12e   13e   14e   15e 
Points 25 20 16 13 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
Couleur Résultat
Or Vainqueur
Argent 2e place
Bronze 3e place
Vert Terminé, dans les points
Bleu Terminé, pas dans les points
Violet Abandon (Ab.)
Non classé (NC)
Rouge Pas qualifié (DNQ)
Noir Disqualifié (DSQ)
Blanc Pas au départ (DNS)
Blanc N'a pas participé
Blessé (INJ)
Exclu (EX)
Course annulée (C)

PalmarèsModifier

(Mise à jour après le   Grand Prix moto du Portugal 2020)

  • 1 titre de champion du monde (1 en Moto2 en 2013).
  • 1 place de 2e en championnat du monde en 2012 (Moto2).
  • 1 place de 3e en championnat du monde en 2010 (125 cm3).
  • 240 départs.
  • 15 victoires (10 en Moto2 / 5 en 125 cm3).
  • 14 deuxièmes place.
  • 21 troisièmes place.
  • 19 pole positions (2 en MotoGP / 14 en Moto2 / 3 en 125 cm3).
  • 50 podiums (6 en MotoGP / 23 en Moto2 / 21 en 125 cm3).
  • 16 meilleurs tours en course.

Victoires en 125 cm³ : 5Modifier

Année Lieu du Grand Prix Circuit Ville
2009   Grand Prix moto d'Indianapolis Indianapolis Motor Speedway Speedway
  Grand Prix moto du Portugal Circuit d'Estoril Estoril
2010   Grand Prix moto d'Espagne Circuit permanent de Jerez Jerez de la Frontera
  Grand Prix moto de France Circuit Bugatti Le Mans
  Grand Prix moto d'Aragon Circuit Motorland Aragon Alcañiz

Victoires en Moto2 : 10Modifier

Année Lieu du Grand Prix Circuit Ville
2012   Grand Prix moto d'Espagne Circuit permanent de Jerez Jerez de la Frontera
  Grand Prix moto de Grande-Bretagne Circuit de Silverstone Silverstone
  Grand Prix moto d'Aragon Circuit Motorland Aragon Alcañiz
  Grand Prix moto d'Australie Circuit de Phillip Island Phillip Island
2013   Grand Prix moto du Qatar Circuit international de Losail Doha
  Grand Prix moto de Catalogne Circuit de Catalogne Barcelone
  Grand Prix moto des Pays-Bas Circuit d'Assen Assen
  Grand Prix moto de Saint-Marin Misano World Circuit Marco Simoncelli Misano Adriatico
  Grand Prix moto d'Australie Circuit de Phillip Island Phillip Island
  Grand Prix moto du Japon Circuit de Motegi Motegi

Notes et référencesModifier