Ouvrir le menu principal

Romano Fenati
Image illustrative de l’article Romano Fenati
Fenati en 2013
Biographie
Surnom FENNY 5 (FENNYFIVE)
Date de naissance (23 ans)
Lieu de naissance Ascoli Piceno, Drapeau de l'Italie Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italien
Carrière professionnelle
Années d'activité Depuis 2012
Équipe Marinelli team moto2(licencié)
Statistiques
Course Pole Vic. Pod.
Moto3 96 4 10 23
Palmarès
1er 2e 3e
Moto3 - 1 -

Romano Fenati, né le à Ascoli Piceno est un pilote de vitesse moto italien.

Moto 3Modifier

Soutenu par la fédération italienne de motocyclisme, Romano Fenati s'engage avec le Team Italia FMI en championnat du monde, dans la nouvelle catégorie Moto3. Il dispose d'un châssis FTR, motorisé par Honda.
En 2012, à 16 ans, lors de son premier Grand Prix en nocturne sur le circuit de Doha au Qatar, il crée la sensation en menant l'épreuve pendant pratiquement la moitié du temps avant de céder face à Maverick Viñales. Trois semaines plus tard, sur le circuit de Jerez de la Frontera en Espagne, Romano Fenati remporte son premier Grand Prix dès sa seconde course avec plus de trente secondes d'avances sur le second. Il prend la tête du championnat avec dix points d'avance sur Maverick Viñales. Il chute au quatorzième tour du Grand Prix du Portugal à Estoril et au second tour du Grand Prix de France au Mans. Ces deux chutes le font rétrograder à la quatrième place du classement, vingt-deux points derrière Sandro Cortese. Il termine ensuite neuvième en Catalogne, septième en Grande-Bretagne, onzième aux Pays-Bas. Il ne marque aucun point en Allemagne et remonte sur le podium, à la deuxième place, en Italie. Il termine en sixième position du championnat.

La saison 2013 est décevante, car il n'enregistre aucun podium, sa meilleure position étant une cinquième place. Il termine dixième du classement final du championnat, avec 73 points.

Pour la saison Moto3 2014, Fenati signe avec Valentino Rossi et la Sky Racing Team VR46. C'est une saison difficile pour Fenati, qui marqué quatre podiums lors des six premières courses et a finalement enregistré quatre victoires au cours de la saison. Cependant, des résultats fluctuent l'ont finalement placé en cinquième position du championnat avec 176 points.

La saison 2015 est également en-dessous des attentes, bien qu’il ait conservé une certaine régularité en terminant à huit reprises dans les cinq premiers, dont une victoire au Mans. De mauvaises qualifications ont entraîné la perte de points importants et il termine la saison avec 176 points, comme en 2014, mais avec une place de mieux au classement.

Il débute la saison 2016 avec une pole position au Qatar, mais termine que la quatrième place de la course. Il est ensuite vingtième en Argentine, avant sa première victoire de la saison aux États-Unis. Il est septième à Jerez, avant une deuxième place au Mans, perdant devant Brad Binder par 0,099 seconde. Fenati est en pôle à Mugello, mais n'a pas réussi à terminer la course. Il est quatrième en Catalogne et aux Pays-Bas, puis dix-huitième en Allemagne. Ill est licencié de l'équipe Moto 3 financée par Valentino Rossi à la suite d'une altercation musclée avec son staff, en marge du Grand Prix d'Autriche. Une échauffourée qui l'empêche de défendre ses chances pour le titre de champion du monde de Moto3 et d'un guidon en Moto2 dans l'équipe la saison suivante. Le 16 août, l'équipe met fin à son contrat pour les saisons 2016 et 2017 en indiquant que des problèmes de comportement étaient en conflit avec la politique de l’équipe.

En 2017, il rejoint l'équipe de Marinelli Rivacold Snipers et connait sa meilleure saison : trois victoires et cinq deuxièmes places pour terminer deuxième du championnat Moto3.

En 2018, il monte en catégorie Moto2. Le 9 septembre, lors du Grand Prix de San Marin, il est disqualifié après avoir appuyé sur le frein avant de son adversaire (Stefano Manzi) en pleine ligne droite à environ 200 km/h. Il est suspendu pour deux courses par la Fédération internationale, puis la Fédération italienne fait savoir qu'elle lui retire sa licence de pilote. Son écurie Marinelli Snipers décide de résilier son contrat, tandis que sa future équipe, Forward Racing, annule le sien. Après des excuses auprès du monde du sport pour son geste, il annonce dans la foulée qu'il se retire de la compétition motocycliste et qu'il va travailler dans la quincaillerie familiale avec son grand-père et sa maman[1],[2]. Peu après, il est annoncé en Moto3 chez Snipers pour la saison 2019[3].

Résultats en championnatsModifier

Par saisonsModifier

(Mise à jour après le   Grand Prix moto de la Communauté valencienne 2017)

Saison Catégorie Équipe Moto Course Victoires Podiums Poles Meilleurs tours Points Position
2012 Moto3   Team Italia FMI FTR Honda 17 1 4 0 2 136 6e
2013 Moto3   Team Italia FMI FTR Honda 17 0 0 0 0 73 10e
2014 Moto3   Sky Racing Team VR46 KTM 18 4 6 0 3 176 5e
2015 Moto3   Sky Racing Team VR46 KTM 18 1 3 1 1 176 4e
2016 Moto3   Sky Racing Team VR46 KTM 9 1 2 2 2 93 10e
2017 Moto3   Marinelli Rivacold Snipers Honda 18 3 8 1 2 248 2e
Total 96 10 23 4 10 871

Par catégorieModifier

(Mise à jour après le   Grand Prix moto de la Communauté valencienne 2017)

Cat. Année 1er GP 1er Podium 1re Victoire Courses Victoires Podiums Pole M.tours¹ Points Titres
Moto3 2012-   Qatar 2012   Qatar 2012   Espagne 2012 96 10 23 4 10 871 0
Total 2012- 96 10 23 4 10 871 0

Par Grand PrixModifier

(Mise à jour après le   Grand Prix moto de Saint-Marin 2015)

Grands Prix Circuits Participations Pole Positions Meilleurs tours Podiums Victoires Année de la victoire Abandons Points inscrits
  Qatar Losail 4 0 0 1 0 - 1 25 pts
  Austin Circuit des Amériques 3 0 0 1 0 - 1 28 pts
  Argentine Autódromo Termas de Río Hondo 2 0 0 1 1 2014 0 33 pts
  Espagne Jerez 4 0 1 2 2 2012, 2014 0 67 pts
  Portugal Estoril 1 0 0 0 0 - 1 0 pts
  France Le Mans 4 0 0 1 1 2015 2 34 pts
  Catalogne Barcelone 4 0 0 0 0 - 0 27 pts
  Italie Mugello 4 0 0 3 1 2014 1 61 pts
  Grande-Bretagne Silverstone 4 0 0 0 0 - 0 17 pts
  Pays-Bas TT Circuit Assen 4 0 1 0 0 - 0 17 pts
  Allemagne Sachsenring 4 0 0 0 0 - 1 16 pts
  Indianapolis Indianapolis Motor Speedway 4 0 1 1 0 - 0 51 pts
  République tchèque Brno 4 0 1 0 0 - 0 23 pts
  Saint-Marin Misano 4 0 0 1 0 - 1 41 pts
  Aragon Motorland Aragon 3 0 1 1 1 2014 1 33 pts
  Malaisie Sepang 3 0 0 0 0 - 1 7 pts
  Japon Motegi 3 0 0 0 0 - 0 26 pts
  Australie Phillip Island 3 0 0 0 0 - 1 12 pts
  Valence Valence 3 0 0 0 0 - 0 7 pts

Résultats détaillésModifier

Année Catégorie Moto 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 classement final Points
2012 Moto3 FTR Honda QAT
2
SPA
1
POR
Ab.
FRA
Ab.
CAT
9
GBR
7
NED
12
GER
24
ITA
2
IND
5
CZE
8
RSM
3
ARA
Ab.
JPN
10
MAL
20
AUS
6
VAL
18
6e 136
2013 Moto3 FTR Honda QAT
15
AME
Ab.
SPA
9
FRA
7
ITA
Ab.
CAT
15
NED
14
GER
13
IND
9
CZE
18
GBR
12
RSM
10
ARA
8
MAL
9
AUS
14
JPN
5
VAL
11
10e 73
2014 Moto3 KTM QAT
12
AME
2
ARG
1
SPA
1
FRA
Ab.
ITA
1
CAT
5
NED
18
GER
Ab.
IND
2
CZE
11
GBR
16
RSM
11
ARA
1
JPN
7
AUS
Ab.
MAL
Ab.
VAL
14
5e 176
2015 Moto3 KTM QAT
Ab.
AME
8
ARG
8
SPA
6
FRA
1
ITA
3
CAT
8
NED
5
GER
4
IND
4
CZE
6
GBR
12
RSM
4
ARA
3
JAP
28
AUS
6
MAL
5
VAL
Ab.
4e 176
2016 Moto3 KTM QAT
4
ARG
20
AME
1
SPA
7
FRA
2
ITA
Ab.
CAT
4
NED
4
GER
18
AUT
DNS
CZE
GBR
RSM
ARA
JAP
AUS
MAL
VAL
10e 93
2017 Moto3 Honda QAT
5
ARG
7
AME
1
SPA
2
FRA
Ab.
ITA
13
CAT
2
NED
2
GER
2
CZE
2
AUT
13
GBR
7
RSM
1
ARA
10
JAP
1
AUS
6
MAL
7
VAL
4
 2e  248

Notes :

  • * Saison en cours

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Licencié pour avoir tiré le frein d’un concurrent, Romano Fenati s’excuse et arrête la moto », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 11 septembre 2018)
  2. « Moto: Fenati met fin à sa carrière après son geste fou », RTSSport.ch,‎ (lire en ligne, consulté le 11 septembre 2018)
  3. « MotoGP 2019 : Romano Fenati revient…. », sur www.motoservices.com (consulté le 17 novembre 2018)

Liens externesModifier