Ouvrir le menu principal

Michael Wilson (cyclisme)

coureur cycliste australien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Michael Wilson et Wilson.
Michael Wilson
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes professionnelles
1982-1984Alfa Lum
1985Alpilatte-Olmo-Cierre
1986Alfa Lum
1987Pepsi Cola Fanini
1988Weinmann-La Suisse
1989-1990Helvetia-La Suisse
1991Ariostea
Principales victoires
1 étape du Tour d'Italie
1 étape du Tour d'Espagne

Michael Wilson, né le à Adélaïde, est un coureur cycliste australien, professionnel de 1982 à 1991.

BiographieModifier

Michael Wilson passe professionnel en 1982 à 22 ans, au sein de l'équipe italienne Alfa Lum. Dès sa première saison, il signe un succès de prestige en remportant la deuxième étape du Tour d'Italie devant Laurent Fignon. Cette même année, il remporte un contre-la-montre : le Trophée Nencini, et prend la troisième place du Tour du Piémont. En 1983, il se met au service de l'Espagnol Marino Lejarreta, débarquant dans l'équipe avec l'intention de remporter le Tour d'Espagne. Lejarreta est vainqueur de trois étapes et deuxième du classement général, devancé par Bernard Hinault. Wilson, 52e, parvient à remporter en solitaire la dernière étape disputée dans les rues de Madrid. Après une saison 1984 marquée par sa victoire au Trophée Matteotti, il participe au Tour d'Italie 1985. Toujours au service de son leader espagnol, il réalise son meilleur résultat dans un grand tour en prenant la huitième place.

En 1988, il rejoint l'équipe Weinmann-La Suisse, après une saison passée en Australie. Pendant trois saisons, il obtient plusieurs accessits sur des épreuves renommées tout en aidant ses leaders, dont Gilles Delion et remporte deux succès majeurs lors de la saison 1989 : une étape de Tirreno-Adriatico et du Tour de Suisse. Il participe à deux reprises au Tour de France et termine à trois reprises dans le top 10 du Grand Prix des Nations.

Une fois sa carrière professionnelle terminée, il se reconvertit dans le domaine de la viticulture dans son pays natal, en Australie. Son coéquipier Frédéric Vichot disait de lui : « Il n'a pas eu le palmarès qu'il aurait dû avoir. Il n'était pas prêt à faire tous les sacrifices pour y parvenir. Il ne se prenait pas au sérieux et avait une certaine nonchalance qui le caractérisait »[1].

Palmarès sur routeModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

2 participations

Tour d'ItalieModifier

5 participations

Tour d'EspagneModifier

2 participations

  • 1983 : 52e, vainqueur de la 19e étape
  • 1984 : abandon

Palmarès sur pisteModifier

Championnats du mondeModifier

Championnats d'AustralieModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier