Ouvrir le menu principal
Tour d'Italie 1985
Généralités
Course
68e Tour d'Italie
Étapes
22
Date
Distance
3 999 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Partants
180Voir et modifier les données sur Wikidata
Coureurs au départ
180
Coureurs à l'arrivée
135
Vitesse moyenne
37,893 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleur jeune
Meilleure équipe

La 68e édition du Tour d'Italie s'est élancée de Vérone le et est arrivée à Lucques le 9 juin. Il a été remporté par le Français Bernard Hinault, qui devance l'Italien Francesco Moser et l'Américain Greg Lemond. C'est son troisième succès dans cette épreuve, en trois participations. Il réalise cette année-là son second doublé Giro-Tour.

Sommaire

Équipes participantesModifier

N. Code Équipe
1-9 GIS   Gis Gelati-Trentino Vacanze
11-19 ALP   Alpilatte-Olmo-Cierre
21-29 ARI   Ariostea
31-39 ATA   Atala-Ofmega-Campagnolo
41-49 CAR   Carrera-Inoxpran
51-59 DEL   Del Tongo-Colnago
61-69 DRO   Dromedario-Laminox
71-79 ZOR   Gemeaz Cusin-Zor
81-89 LVC   La Vie Claire-Wonder-Radar
91-99 MAG   Maggi Mobili-Fanini
N. Code Équipe
101-109 CIL   Cilo-Aufina
111-119 MAL   Malvor-Bottecchia
121-129 MUR   Murella-Rossin
131-139 CDC   Varta-Café de Colombia
141-149 SAM   Sammontana-Bianchi
151-159 SAN   Santini-Conti-Galli
161-169 7EL   7-Eleven-Hoonved
171-179 SKI   Skil-Sem
181-189 BRI   Supermercati Brianzoli
191-199 VIN   Vini Ricordi-Pinarello

La courseModifier

Le 16 mai 1985, le 68e Giro prend son départ de Vérone. Bernard Hinault est venu, avec son équipe La Vie Claire équipée de pédales automatiques Look, pour remporter une troisième fois cette épreuve. Parmi les huit équipiers qui l'accompagne, on remarque la présence du brillant Américain Greg Lemond, qui vient de quitter l'équipe Renault de Cyrille Guimard. Outre Greg Lemond, les principaux adversaires du Blaireau sont l'Italien Francesco Moser, recordman du monde de l'heure à Mexico et vainqueur du Giro 1984 devant Laurent Fignon, le Suédois Tommy Prim et l'Espagnol Marino Lejarreta.

Francesco Moser, spécialiste du contre-la-montre, remporte le prologue inaugural de 6,7 km dans les rues de Vérone. Il garde le maillot rose pendant deux jours. Lors de la quatrième étape, Pinzolo-Selva di Val Gardena, longue de 237 km, Bernard Hinault attaque dans l'ultime ascension, la Selva-di-Val-Gardena. Sautent aussitôt dans sa roue Gianbattista Baronchelli, Roberto Visentini, Marino Lejarreta et Hubert Seiz. Ils ne sont que quatre à suivre le Blaireau et, parmi eux, il n'y a ni Moser, ni Lemond. L'Américain cède 1 min 20 s et Moser plus de deux minutes. L'étape est remportée par Seiz et le maillot rose tombe sur les épaules de Roberto Visentini[1]. Au micro, Bernard Hinault met les choses au point : « Aujourd'hui, j'ai calmé du monde, certains ne devraient plus parler jusqu'à l'arrivée à Lucca... Quant à Visentini, je sais exactement où je vais le casser en deux... Je vais le casser en deux et remporter mon troisième Giro. »

Le 9 juin, a lieu la très attendue douzième étape, Capoue-Maddaloni, disputée contre-la-montre qui doit départager Bernard Hinault, Francesco Moser et Greg Lemond, tous trois spécialistes de l'effort solitaire. En très bonne forme et bénéficiant d’un matériel remarquable et remarqué, Hinault affiche une ambition limpide sur la rampe de lancement de ce contre-la-montre. Un chroniqueur italien ira jusqu’à s’exclamer « c’est une explosion du Vésuve. »[2] Vainqueur, le Français réalise une très grande performance ce jour là en reléguant Moser à 53 secondes et Greg Lemond à 58 secondes.

Le Blaireau s'empare du maillot rose et il le conserve les 10 derniers jours, passant sans difficulté les Apennins et les Alpes, jusqu'à l'arrivée à Lucca. Francesco Moser gagnant pour l'honneur la dernière étape contre-la-montre entre Lido di Camaiore et Lucca. Au classement final, Bernard Hinault remporte son troisième et dernier Giro[3] devant Francesco Moser à 1 min 08 s et Greg Lemond à 2 min 55 s.

Classement généralModifier

Classement général final
1.   Bernard Hinault 92 h 09 min 30 s
2.   Francesco Moser à 1 min 08 s
3.   Greg LeMond à 2 min 55 s
4.   Tommy Prim à 4 min 53 s
5.   Marino Lejarreta à 6 min 30 s
6.   Gianbattista Baronchelli à 6 min 32 s
7.   Silvano Contini à 7 min 22 s
8.   Michael Wilson à 7 min 38 s
9.   Franco Chioccioli à 8 min 33 s
10.   Alberto Volpi à 10 min 31 s
180 partants, 135 classés

ÉtapesModifier

Étape Date Villes étapes km Vainqueur d'étape Leader du classement général
Prologue 16 mai Vérone 6,7   Francesco Moser   Francesco Moser
1re étape 17 mai VéroneBusto Arsizio 218   Urs Freuler   Francesco Moser
2e étape 18 mai Busto Arsizio - Milan 38   Del Tongo-Colnago   Giuseppe Saronni
3e étape 19 mai Milan - Pinzolo 190   Giuseppe Saronni   Giuseppe Saronni
4e étape 20 mai Pinzolo - Selva di Val Gardena 237   Hubert Seiz   Roberto Visentini
5e étape 21 mai Selva di Val Gardena - Vittorio Veneto 225   Emanuele Bombini   Roberto Visentini
6e étape 22 mai Vittorio Veneto - Cervia 232   Frank Hoste   Roberto Visentini
7e étape 23 mai Cervia - Jesi 185   Orlando Maini   Roberto Visentini
8ea étape 25 mai Foggia - Foggia 45   Stefano Allocchio   Roberto Visentini
8eb étape 25 mai Foggia - Matera 167   Acácio da Silva   Roberto Visentini
9e étape 26 mai Matera - Crotone 237   Paolo Rosola   Roberto Visentini
10e étape 27 mai Crotone - Paolo 203   Acácio da Silva   Roberto Visentini
11e étape 28 mai Paolo - Salerne 240   Stefano Allocchio   Roberto Visentini
12e étape 29 mai Capoue - Maddaloni 38   Bernard Hinault   Bernard Hinault
13e étape 30 mai MaddaloniFrosinone 154   Urs Freuler   Bernard Hinault
14e étape 31 mai Frosinone - Gran Sasso d'Italia 195   Franco Chioccioli   Bernard Hinault
15e étape 1er juin l'Aquila - Pérouse 203   Ron Kiefel   Bernard Hinault
16e étape 2 juin Pérouse - Cecina 217   Giuseppe Saronni   Bernard Hinault
17e étape 3 juin Cecina - Modène 243   Daniel Gisiger   Bernard Hinault
18e étape 5 juin Monza - Domodossola 128   Paolo Rosola   Bernard Hinault
19e étape 6 juin Domodossola - Saint-Vincent 247   Francesco Moser   Bernard Hinault
20e étape 7 juin Saint-Vincent - Valnontey 58   Andrew Hampsten   Bernard Hinault
21e étape 8 juin Saint-Vincent - Gênes 229   Urs Freuler   Bernard Hinault
22e étape 9 juin Lido di Camaiore - Lucques 48   Francesco Moser   Bernard Hinault

Classements annexesModifier

Classement par points Johan van der Velde 195 points
Deuxième Urs Freuler 172 points
Troisième Francesco Moser 140 points
Classement de la montagne José Luis Navarro 54 points
Deuxième Reynel Montoya 47 points
Troisième Rafael Acevedo 38 points
Classement des jeunes Alberto Volpi 105 h 57 min 22 s
Deuxième Marco Giovannetti -
Troisième José Luis Navarro -
Classement par équipes Alpilatte-Olmo-Cierre 315 h 47 min 32 s
Deuxième Del Tongo -
Troisième La Vie Claire -

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Christophe Laborde, Bernard Hinault, L'épopée du Blaireau, pages 317 à 318, Mareuil Éditions, mai 2015
  2. https://www.lederailleur.fr/le-duel-hinault-moser-2718/
  3. Claude Sudres, Dictionnaire international du cyclisme, édition du centenaire du Tour de France, palmarès du Tour d'Italie page 211, avec la participation de Cofidis, mars 2004, (ISBN 2-9515023-6-2)

Crédit d'auteursModifier