Maubert - Mutualité (métro de Paris)

station du métro de Paris

Maubert - Mutualité
Vue des quais, en direction de Boulogne - Pont de Saint-Cloud, avec une rame MF 67 entrant en station.
Vue des quais, en direction de Boulogne - Pont de Saint-Cloud, avec une rame MF 67 entrant en station.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 5e
Coordonnées
géographiques
48° 51′ 01″ nord, 2° 20′ 53″ est
Géolocalisation sur la carte : 5e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 5e arrondissement de Paris)
Maubert - Mutualité
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Maubert - Mutualité
Caractéristiques
Voies 2
Quais 2
Zone 1
Transit annuel 2 631 728 (2013)
Historique
Mise en service
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 0106
Ligne(s) (10)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 24 47 63 86 87 OpenTour

Maubert - Mutualité est une station de la ligne 10 du métro de Paris, située dans le 5e arrondissement de Paris.

SituationModifier

La station est implantée sous le boulevard Saint-Germain, à l'ouest de la place Maubert. Approximativement orientée selon un axe est-ouest, elle s'intercale entre les stations Cluny - La Sorbonne et Cardinal Lemoine. En direction de Gare d'Austerlitz, elle précède un raccordement à double voie avec la ligne 7. Empruntée en service commercial durant un an, de 1930 à 1931, lorsque la ligne 10 avait pour terminus Porte de Choisy, cette liaison est dorénavant inutilisée.

HistoireModifier

 
Le nom de la station en lettres blanches sur fond de céramique bleue.

La station est ouverte le avec la mise en service du prolongement de la ligne 10 depuis Odéon jusqu'à Place d'Italie (partiellement cédé à la ligne 7 l'année suivante).

Elle doit sa dénomination d'une part à sa proximité avec la place Maubert, dont le patronyme est issu dès sa création d'une déformation soit du nom d'Aubert, second abbé de Sainte-Geneviève qui créa les étals de bouchers sur ce site au XIIe siècle car ils étaient dans sa censive[1], soit d'Albert le Grand (1200-1280)[2], qui a donné son nom à la rue Maître-Albert, située à proximité, au nord-est.

La station reprend d'autre part le nom de la maison de la Mutualité, salle polyvalente relativement proche.

Dans le cadre du programme « Renouveau du métro » de la RATP, ses couloirs ainsi que l'éclairage des quais ont été rénovés le 21 octobre 2003[3], tandis qu'un petit aménagement lumineux spécifique a été inauguré sur les quais.

En 2011, 2 549 853 voyageurs entrent à cette station[4]. Elle voit entrer 2 631 728 voyageurs en 2013, ce qui la place à la 207e position des stations de métro pour sa fréquentation sur 302[5],[6].

Services aux voyageursModifier

AccèsModifier

La station dispose de trois accès répartis en quatre bouches de métro, ornées pour chacune d'une balustrade de type Dervaux :

  • l'accès 1 « Rue Lagrange », constitué de deux escaliers fixes ornés chacun d'un candélabre Dervaux, débouchant de part et d'autre du boulevard Saint-Germain à l'ouest de la place Maubert, l'un au droit du no 49, l'autre face au no 62 ;
  • l'accès 2 « Place Maubert - Palais de la Mutualité », également constitué d'un escalier fixe agrémenté d'un mât Dervaux, se trouvant à l'ouest de la place en bordure du trottoir impair du boulevard Saint-Germain ;
  • l'accès 3 « Rue des Carmes », constitué d'un escalier mécanique montant permettant uniquement la sortie depuis le quai en direction de Gare d'Austerlitz, se situant sur la même place au droit du no 47 ter du boulevard Saint-Germain.

QuaisModifier

 
Sièges « Akiko », installés à l'occasion des travaux de rénovation.

Maubert - Mutualité est une station de configuration standard : elle possède deux quais séparés par les voies du métro et la voûte est elliptique. La décoration est du style utilisé pour la majorité des stations du métro : les bandeaux d'éclairage sont blancs et arrondis dans le style « Gaudin » du renouveau du métro des années 2000, et les carreaux en céramique blancs biseautés recouvrent les piédroits, la voûte et les tympans. Les cadres publicitaires sont en faïence de couleur miel et le nom de la station est également en faïence dans le style de la CMP d'origine. Les sièges sont de style « Akiko » de couleur orange.

La station se distingue toutefois par la présence en son centre de deux tubes parallèles de lumières jaune orangé clignotantes, lesquels suivent la courbure de la voûte, le long du couloir passant au-dessus des voies. La scénographie a été confiée à Bernard Baissait et son agence de graphisme[7],[8].

IntermodalitéModifier

La station est desservie par les lignes 47, 63, 86, 87 et OpenTour du réseau de bus RATP.

À proximitéModifier

CultureModifier

Une scène du film Archimède le clochard a été tournée au sein de la station[9].

Notes et référencesModifier

  1. Félix Lazare et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, Paris, (lire en ligne), p. 427.
  2. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Les Éditions de Minuit, 1972, 1985, 1991, 1997 , etc. (1re éd. 1960), 1 476 p., 2 vol.  [détail des éditions] (ISBN 2-7073-1054-9, OCLC 466966117, présentation en ligne), p. 112.
  3. « SYMBIOZ - Le Renouveau du Métro », sur www.symbioz.net (consulté le 27 avril 2019)
  4. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr (consulté le 5 novembre 2012).
  5. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr (consulté le 31 août 2014).
  6. Le nombre de 302 stations n'inclut pas la station fictive Funiculaire de Montmartre. Cette dernière est en effet considérée comme une station de métro (et deux points d'arrêts) par la RATP et rattachée statistiquement à la ligne 2, ce qui explique pourquoi la RATP annonce 303 stations et non 302 en 2013.
  7. « Bernard Baissait | Graphiste », sur bernardbaissait.fr (consulté le 23 août 2019)
  8. (en) « https://wawaworkshop.tumblr.com/?og=1 », sur wawaworkshop.tumblr.com (consulté le 23 août 2019)
  9. Le métro au cinéma (liste de films), sur le site www.senscritique.com (consulté le 9 mai 2017).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier