Ouvrir le menu principal

Martin Balsam

acteur américain
Martin Balsam
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Martin Henry Balsam
Naissance
New York (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 76 ans)
Rome (Italie)
Profession Acteur

Martin Balsam, né le à New York dans le quartier du Bronx et mort le à Rome, est un acteur américain de théâtre, de cinéma et de télévision. Il a obtenu l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour sa prestation dans le film Des clowns par milliers (A Thousand Clowns) de Fred Coe en 1966.

Sommaire

BiographieModifier

Martin Balsam est le fils de commerçants juifs du Bronx. Aîné de trois enfants, il a un frère, Warren.

Il a servi dans l'armée de l'air.

Membre de l'Actors Studio d'Elia Kazan et Lee Strasberg, il fait ses débuts au cinéma en 1954 dans Sur les quais d'Elia Kazan. C'est pourtant son deuxième film Douze hommes en colère qui le révèlera au public (il tient le rôle du premier juré). Mais il est surtout connu pour avoir interprété le rôle du détective privé Arbogast dans Psychose (Alfred Hitchcock, 1960) et celui de Bianchi dans Le crime de l'Orient-Express. Il tournera beaucoup de films en Italie.

On a également pu le retrouver en tant que second rôle dans The Time Element, l'épisode de la série Westinghouse desilu playhouse dans lequel il joua un psychiatre. Faisant sa deuxième apparition dans la série, il joua ensuite dans La Quatrième Dimension, puis dans La Cinquième Dimension. Il obtiendra un Oscar pour Des clowns par milliers de Fred Coe en 1965.

Il meurt d'une crise cardiaque le à Rome.

MariagesModifier

Martin Balsam fut marié une première fois à Pearl Somner qu'il épousa en 1952. Ils divorcèrent en 1954. Il épousa ensuite Joyce Van Patten en 1959 et eut d'elle une fille, Talia Balsam (première épouse de George Clooney). Le couple divorce en 1962. Un an plus tard, Balsam épouse Irene Miller et a une autre fille, Zoé et un fils, Adam.

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Voix françaisesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier