Lure (cheval)

cheval de course américain

Lure
Race pur-sang
Père Danzig
Mère Endear
Père de mère Alydar
Sexe M
Naissance 14 mai 1989
Pays de naissance Drapeau des États-Unis États-Unis
Mort (à 28 ans)
Pays d'entraînement Drapeau des États-Unis États-Unis
Éleveur Claiborne Farm
& The Gamely Corp.
Propriétaire Claiborne Farm
& Nicole Gorman
Entraîneur Claude R. McGaughey III
Jockey Mike Smith
Rating Timeform 131
Nombre de courses 25
Nombre de victoires 14 (8 places)
Gains en courses $ 2 515 289
Distinction Temple de la renommée des courses américaines (2013)
Principales victoires Breeders' Cup Mile
(1992, 1993)
Turf Classic Handicap (1993)
Caesars International Handicap (1994)

Lure (1989-2017) est un cheval de course pur-sang américain, spécialiste des courses de plat, membre du Temple de la renommée des courses américaines.

Carrière de course modifier

Élevé au prestigieux haras de Claiborne Farm, dans le Kentucky, Lure crève l'écran pour ses débuts new-yorkais, remportant un maiden en battant le record des 1 000 mètres de la légendaire piste de Belmont Park. La suite est un peu moins brillante : après un premier accessit dans une allowance, il ne peut que jouer les figurant face à certains des meilleurs 2 ans du pays dans les Champagne Stakes. À 3 ans, Lure revoit ses ambitions à la baisse, disputant des bonnes épreuves autour du mile, mais sans se frotter aux meilleurs, d'abord sur le dirt, puis sur le gazon à l'automne : une polyvalence rare chez les chevaux américains. Sa régularité et la confiance du grand jockey Mike Smith lui font gagner sa place dans la Breeders' Cup Mile. Il est l'un des chevaux les plus en vue, mais toutes les candidatures sont éclipsées par celle du phénomène Arazi. Le crack français, qui a suscité autant de désespoir que de désillusions, vient de renouer avec la victoire à Longchamp, et le public américain rêve de revoir le poulain qui les avait tant impressionnés dans la Breeders' Cup Juvenile l'année précédente. Et tandis que tous les regards sont tournés vers l'hypnotique et énigmatique cheval, qui sombre corps et âme pour son ultime apparition en piste, Lure, lui, se balade et sans faire de bruit rallie le poteau avec 3 longueurs d'avance, tout en abaissant le record du mile sur la piste floridienne de Gulfstream Park...

À quatre ans, Lure réalise une saison remarquable de régularité : huit courses, six victoires et deux deuxième places. Toute sa première partie de saison est rythmée par sa rivalité avec Star of Cozzene : ils font le jumelé gagnant quatre fois d'affilée : le Turf Classic (avec un nouveau record de piste) et le Dixie Handicap pour Lure, le Manhattan Handicap et le Caesars International Handicap pour Star of Cozzene. Puis leurs chemins se séparent, Star of Cozzene monte en distance, Lure ne dépassera plus les 1 800 m. Et continue d'empiler les succès, deux groupe 3 avant un doublé dans la Breeders' Cup Juvenile face à un fort contingent européen emmené par Bigstone, Barathea et autres Ski Paradise, qui ont ferraillé dans les meilleures courses du vieux continent sur le mile, et la championne Flawlessly, future Hall of Famer. Lure devient le troisième cheval, après l'Argentine Bayakoa et la Française Miesque, à réaliser un doublé dans une épreuve de la Breeders' Cup. Un tel exploit ne suffit pourtant pas à lui assurer le titre de cheval de l'année sur le gazon, qui revient au Français Kotashaan, vainqueur de la Breeders' Cup Turf, qui le devance également pour le titre suprême de cheval de l'année[1].

Resté à l'entraînement à cinq ans, Lure repart en campagne et croise le fer avec son nouveau meilleur ennemi, Paradise Creek, qui le devance deux fois, dans le Turf Classic et le Dixie Handicap. Lure prend sa revanche sur lui dans le Caesars International Handicap, qui lui permet d'ajouter un nouveau groupe 1 à son palmarès. Sa régularité est remarquable : il ne sait être que premier ou deuxième. Aussi, l'idée d'un triplé dans la Breeders' Cup Mile, un exploit inédit, paraît crédible. Une apothéose même, puisque Lure en profitera pour faire ses adieux à la compétition. Mais pour un triplé dans cette épreuve, il faudra attendre la grande Goldikova en 2010. Le champion américain, lui, manque sa sortie de scène : grand favori, il échoue à la neuvième place d'une course remportée par l'Anglais Barathea, cinquième l'année précédente. Une des rares fausses notes dans la carrière de Lure, qui n'aura terminé hors du podium qu'à trois reprises en 25 courses.

À l'issue de sa victoire dans la Breeders' Cup Mile 1993, l'entraîneur français Maurice Zilber avait déclaré : « Lure est le meilleur miler que nous ayons vu depuis longtemps, depuis Miesque. Peut-être même est-il meilleur qu'elle »[2]. Le magazine américain The Blood-Horse n'est pas d'accord. Dans sa liste des 100 meilleurs chevaux de sport hippique américain du XXe siècle établie en 1999 par, Miesque occupe le 82e rang, Lure le 85e[3]. Et quatorze ans après la championne de l'écurie Niárchos, il est à son tour admis au Temple de la renommée des courses américaines, en 2013.

Résumé de carrière modifier

Date Hippodrome Pays Course Statut Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
1991, 2 ans
13 juin Belmont Park   États-Unis Maiden   1 000 m Jerry Bailey 1er / 8 5 In A Walk
25 septembre Belmont Park   États-Unis Allowance   1 400 m Jerry Bailey 2e / 5 1 ¼ Devilon Ice
12 octobre Belmont Park   États-Unis Champagne Stakes Gr. 1 1 600 m Jerry Bailey 6e / 15 14 Tri to Watch
1992, 3 ans
15 mars Aqueduct   États-Unis Allowance   1 200 m Mike Smith 1er / 9 8 ¾ Courting Pleasure
4 avril Aqueduct   États-Unis Gotham Stakes Gr. 2 1 600 m Mike Smith 1er / 8 dead-heat Devil His Due
21 avril Keeneland   États-Unis Lexington Stakes Gr. 2 1 700 m Mike Smith 2e / 5 encolure My Luck Runs North
6 juin Belmont Park   États-Unis Rival Ridge Stakes Gr. 3 1 400 m Mike Smith 6e / 7 11 Superstrike
14 septembre Belmont Park   États-Unis Allowance   1 700 m Mike Smith 1er / 9 10 Mucho Precious
10 octobre Belmont Park   États-Unis Kelso Handicap Gr. 3 1 600 m Mike Smith 2e / 9 2 ¾ Roman Envoy
31 octobre Gulfstream Park   États-Unis Breeders' Cup Mile Gr. 1 1 600 m Mike Smith 1er / 14 3 Paradise Creek
1993, 4 ans
4 avril Keeneland   États-Unis Allowance   1 600 m Mike Smith 1er / 7 4 Rocket Fuel
30 avril Churchill Downs   États-Unis Turf Classic Handicap Gr. 3 1 800 m Mike Smith 1er / 8 3/4 Star of Cozzene
14 mai Pimlico   États-Unis Dixie Handicap Gr. 3 1 800 m Mike Smith 1er / 8 1 ½ Star of Cozzene
6 juin Belmont Park   États-Unis Manhattan Handicap Gr. 2 2 000 m Mike Smith 2e / 8 3/4 Star of Cozzene
27 juin Atlantic City   États-Unis Caesars International Handicap Gr. 2 1 900 m Mike Smith 2e / 7 1 Star of Cozzene
30 juillet Saratoga   États-Unis Darryl's Joy Stakes Gr. 3 1 700 m Mike Smith 1er / 6 3 Fourstardave
16 octobre Belmont Park   États-Unis Kelso Handicap Gr. 3 1 600 m Mike Smith 1er / 10 3 ¼ Paradise Creek
6 novembre Santa Anita   États-Unis Breeders' Cup Mile Gr. 1 1 600 m Mike Smith 1er / 13 2 ¼ Ski Paradise
1994, 5 ans
15 avril Keeneland   États-Unis Elkhorn Handicap Gr. 2 1 800 m Mike Smith 1er / 5 4 Buckhar
6 mai Churchill Downs   États-Unis Turf Classic Handicap Gr. 2 1 800 m Mike Smith 2e / 7 4 Paradise Creek
20 mai Pimlico   États-Unis Dixie Handicap Gr. 2 1 800 m Mike Smith 2e / 5 3/4 Paradise Creek
26 juin Atlantic City   États-Unis Caesars International Handicap Gr. 1 1 900 m Mike Smith 1er / 5 nez Fourstars Allstar
12 août Saratoga   États-Unis Bernard Baruch Handicap Gr. 2 1 800 m Mike Smith 1er / 5 1 Paradise Creek
8 octobre Belmont Park   États-Unis Kelso Handicap Gr. 2 1 600 m Mike Smith 2e / 7 nez Nijinski's Gold
5 novembre Churchill Downs   États-Unis Breeders' Cup Mile Gr. 1 1 600 m Mike Smith 9e / 14 9 ¾ Barathea

Au haras modifier

En 1995, Lure rejoint Claiborne Farm pour y devenir étalon. Cette seconde carrière tourne court : le champion souffre de problèmes de fertilité, ce qui conduit Claiborne Farm à faire jouer son assurance. Le cheval est alors acheté par Coolmore, qui l'installent malgré tout dans son haras irlandais (à 25 000 guinées irlandaises la saillie), puis le rapatrient dans leur antenne américaine, Ashford Stud, au tarif de 10 000 |. L'opération tourne court, et en 2004 Coolmore renonce à lui faire faire la monte, étant donnée son infertilité. Lure est alors renvoyé à Claiborne Farm, où il passe une retraite paisible jusqu'à sa mort en 2017, à 28 ans.

Les Irlandais n'avaient pas tort de tenter le coup, car Lure avait certainement un peu de potentiel comme étalon. Il n'eut que 133 foals, et parmi eux Orpen, qui remporta le Prix Morny et se classa troisième des 2000 Guinées avant de s'affirmer comme un bon reproducteur, et England's Legend, lauréat des Beverly D. Stakes.

Origines modifier

Lure est un fils du grand étalon Danzig, père de Danehill, Green Desert, et autres Dayjur.

Endear, la mère, fut l'une des meilleures juments de sa génération. Lauréate d'un seul groupe 1, le Hempstead Handicap, elle a pris de multiples accessits à ce niveau, dans le Shuvee Handicap, le Delaware Handicap, le Ruffian Handicap, les Spinster Stakes, ou encore les Maskette Stakes. Au haras, en revanche, elle n'eut d'autres produits de valeur que Lure. Deux des frères d'Endear avaient du talent : Tiller (par Herbager), double vainqueur de groupe 1 en Californie (San Juan Capistrano Handicap et San Antonio Stakes), multiple placé à ce niveau (Washington, D.C. International, Turf Classic, Man o' War Stakes, Santa Anita Handicap, Manhattan Handicap, etc), et qui s'offrit le luxe de devancer le grand John Henry dans les Sword Dancer Stakes. Et Digress (par Topsider), vainqueur du Tropical Park Derby (Gr.2) et troisième d'un groupe 1, les Cowdin Stakes. La famille maternelle est arrivée aux États-Unis via Baby Doll, importée dans les années 60 au moment où son fils Pieces of Light (par Relic) remportait les Eclipse Stakes et les Champion Stakes.

Pedigree modifier

Origines de Lure (USA), mâle bai né en 1989
Père
Danzig
1977
Northern Dancer
1961
Nearctic Nearco
Lady Angela
Natalma Native Dancer
Almahmoud
Pas de Nom
1968
Admiral's Voyage Crafty Admiral
Olympia Lou
Petitioner Petition
Steady Aim
Mère
Endear
1982
Alydar
1975
Raise a Native Native Dancer
Raise You
Sweet Tooth On-and-On
Plum Cake
Chappaquiddick
1968
Relic War Relic
Bridal Colors
Baby Doll Dante
Bebe Grande (famille 3-o)[4]

Références modifier

  1. (en-US) Joseph Durso, « Breeders' Cup Leaves a Jumble in the Battle for Horse of the Year Prize », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  2. (en-US) William Nack, « Best of the Breed », Sports Illustrated,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. (en) Blood-Horse Inc, Thoroughbred Champions: Top 100 Racehorses of the 20th Century, Eclipse Press, (ISBN 978-1-58150-024-0)
  4. « Thoroughbred Bloodlines - Black Corrie - Family 3-o », sur www.bloodlines.net (consulté le )