Alydar

cheval de course américain

Alydar (1975-1990) est un cheval de course pur-sang anglais américain. Membre du Hall of Fame des courses américaines, il fut le grand et malheureux rival du champion Affirmed puis devint un étalon à succès avant de trouver la mort dans des circonstances suspectes.

Alydar
Image illustrative de l’article Alydar
Tombe d'Alydar à Calumet Farm

Père Raise a Native
Mère Sweet Tooth
Père de mère On-and-On
Sexe mâle
Naissance
Pays de naissance Drapeau des États-Unis États-Unis
Mort
Pays d'entraînement Drapeau des États-Unis États-Unis
Éleveur Calumet Farm
Propriétaire Calumet Farm
Entraîneur John M. Veitch
Jockey Jorge Velazquez
Nombre de courses 26
Nombre de victoires 14 (10 places)
Gains en courses $ 957 195
Distinction Tête de liste des étalons américains (1990)
U.S. Racing Hall of Fame (1989)
Production Easy Goer
Principales victoires Travers Stakes
Champagne Stakes
Flamingo Stakes
Blue Grass Stakes
Sapling Stakes
Florida Derby

Carrière de coursesModifier

Né au grand haras de Calumet Farm, doté d'un pedigree exceptionnel, Alydar est confié à l'entraîneur John Veitch et au jockey Jorge Velazquez. Son entourage le tient en très haute estime, si bien qu'il n'hésite pas à lui faire effectuer ses débuts directement dans une course principale, chose rare. Alydar fait donc sa première apparition sur un hippodrome, Belmont Park en l'occurrence, et ne peut faire mieux que cinquième des Youthful Stakes. Le vainqueur du jour est un dénommé Affirmed. En ce 15 juin 1977, donc, Alydar vient de faire connaissance avec son pire cauchemar et c'est la seule fois qu'il s'affronteront sans terminer premier et deuxième de la course. Car ces deux-là ne vont plus se quitter et 10 matchs plus tard (victoire aux points pour Affirmed : 7-3) leur rivalité deviendra légendaire. À 2 ans, ils s'affrontent 6 fois. Bilan : 4 victoires pour Affirmed, 2 pour Alydar. Les deux poulains sont faits l'un pour l'autre. Le premier est un adepte de la course en avant, le second aime venir de l'arrière-garde pour l'emporter au finish. Et comme ils sont les deux meilleurs poulains du pays, le public et les médias se passionnent pour leur rivalité.

Quand Affirmed et Alydar se présentent au départ des Hopeful Stakes, le premier Groupe 1 pour 2 ans, ils sont à une victoire partout. Affirmed s'impose de 3/4 de longueur. Dans les Futurity Stakes, autre épreuve majeure pour 2 ans, Affirmed l'emporte encore, mais cette fois de justesse, un nez. Alydar se rapproche, et tiendra sa revanche dans les Champagne Stakes, qu'il gagne nettement, d'une longueur. Mais c'est tout de même Affirmed qui sera nommé meilleur 2 ans de l'année, grâce à sa victoire dans la dernière scène du premier acte, les Laurel Futurity Stakes, d'une encolure. Les duettistes partent se reposer pour l'hiver, avant de reprendre leur mano à mano à 3 ans, avec pour cadre la Triple couronne.

Au début de l'année 1978, les deux rivaux décident de faire hippodrome à part, de se préparer chacun de son côté, avant des retrouvailles programmées dans le Kentucky Derby. Tandis qu'Affirmed file en Californie où il s'impose dans les importants Santa Anita Derby et Hollywood Derby, Alydar s'en va du côté de la Floride et du Kentucky, avec des victoires à la clé dans le Florida Derby, les Blue Grass Stakes et les Flamingo Stakes. L'heure est venue de se retrouver, au départ de la plus grande course américaine, le Kentucky Derby. Comme l'an passé, Affirmed s'impose en restant aux avants-postes, et Alydar termine deuxième, à une longueur et demi, après avoir bien terminé. Dans la deuxième manche de la triple couronne, les Preakness Stakes, c'est un remake, à un détail près : Alydar finit à une encolure de son rival. L'écart s'est resserré, mais dans l'ultime épreuve, les Belmont Stakes, Alydar compte bien passer devant, à la faveur de la distance plus longue (2 400 m, contre 2 000 m pour le Kentucky Derby et 1 900 m pour les Preakness Stakes) qui devrait lui permettre de faire valoir sa longue accélération et de mettre à profit ses origines davantage garantes de tenue. Hélas pour lui, le scénario bien connu se reproduit inexorablement. Et si Alydar chatouille encore un peu plus son meilleur ennemi, Affirmed l'emporte d'un petit nez, après une lutte phénoménale tout au long de l'interminable ligne droite, des années-lumière devant le reste du peloton assistant de loin à cette bataille, l'une des plus célèbres de l'histoire des courses. Caramba, encore raté. Affirmed devient donc, un an après Seattle Slew, le onzième lauréat de la Triple Couronne et Alydar son résigné faire-valoir. Il n'y aura malheureusement pas de quatrième manche, mais Alydar se consolera peut-être en sachant qu'il est le seul cheval à jamais avoir réalisé un triplé d'accessits d'honneur dans ce challenge.

Et pourtant c'est l'éternel vaincu qui aura finalement le dernier mot, car cette année-là, Alydar remporte toutes ses autres courses. Les deux duettistes se retrouvent à l'été dans les Travers Stakes, pour un dixième et ultime affrontement, au dénouement ironique, puisque Affirmed une fois encore passe la ligne en tête, mais en gênant son éternel rival, qui est finalement déclaré vainqueur sur tapis vert[1]. Alydar et Affirmed ne croiseront plus jamais le fer. D'autant qu'Alydar se blesse et met un terme à sa saison. On le revoit à 4 ans, mais ce n'est plus le même cheval et, malgré deux victoires, il met bientôt un terme à sa carrière. Tandis qu'Affirmed est introduit au Hall of Fame des courses américaines, Alydar, lui, devra patienter dix ans de plus pour recevoir cet honneur. Toujours dans son ombre, il aura pourtant été un grand champion, classé 27e sur la liste des 100 meilleurs chevaux de l'histoire des courses américaines au XXe siècle (Affirmed étant 12e), potentiellement un vainqueur de Triple Couronne s'il n'avait pas été un peu moins bon qu'un autre poulain né, pour son plus grand malheur, un mois avant lui en Floride.

Résumé de carrièreModifier

Date Hippodrome Pays Course Statut Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
1977, 2 ans
15 juin Belmont Park   États-Unis Youthful Stakes 1 100 m E. Maple 5e / 11 Affirmed
24 juin Belmont Park   États-Unis Maiden 1 100 m E. Maple 1er / 10 6 ¾ Believe It
6 juillet Belmont Park   États-Unis Great American Stakes 1 100 m E. Maple 1er / 7 3 ½ Affirmed
27 juillet Belmont Park   États-Unis Tremont Stakes 1 200 m E. Maple 1er / 5 1 ¼ Believe It
13 août Monmouth Park   États-Unis Sapling Stakes Gr. 1 1 200 m E. Maple 1er / 5 2 ½ Noon Time Spender
27 août Saratoga   États-Unis Hopeful Stakes Gr. 1 1 300 m E. Maple 2e / 5 1/2 Affirmed
10 septembre Belmont Park   États-Unis Futurity Stakes Gr. 1 1 400 m E. Maple 2e / 5 nez Affirmed
15 octobre Belmont Park   États-Unis Champagne Stakes Gr. 1 1 600 m J. Velásquez 1er / 6 1 ¼ Affirmed
29 octobre Laurel Park   États-Unis Laurel Futurity Gr. 1 1 700 m J. Velásquez 2e / 4 encolure Affirmed
1978, 3 ans
11 février Hialeah Park   États-Unis Allowance 1 200 m J. Velásquez 1er / 8 2 Noon Time Spender
8 mars Hialeah Park   États-Unis Flamingo Stakes Gr. 1 1 800 m J. Velásquez 1er / 8 4 ½ Noon Time Spender
1er avril Gulfstream Park   États-Unis Florida Derby Gr. 1 1 800 m J. Velásquez 1er / 7 2 Believe It
27 avril Santa Anita   États-Unis Blue Grass Stakes Gr. 1 1 800 m J. Velásquez 1er / 12 8 Balzac
6 mai Churchill Downs   États-Unis Kentucky Derby Gr. 1 2 000 m J. Velásquez 2e / 11 1 ½ Affirmed
20 mai Pimlico   États-Unis Preakness Stakes Gr. 1 1 900 m J. Velásquez 2e / 7 encolure Affirmed
10 juin Belmont Park   États-Unis Belmont Stakes Gr. 1 2 400 m J. Velásquez 2e / 5 nez Affirmed
22 juillet Arlington Park   États-Unis Arlington Classic Gr. 1 2 000 m J. Fell 1er / 5 13 Chief of Dixieland
5 août Saratoga   États-Unis Whitney Handicap Gr. 1 1 800 m J. Velásquez 1er / 9 10 Buckaroo
19 août Saratoga   États-Unis Travers Stakes Gr. 1 1 800 m J. Velásquez 1er / 4 (1 ¾) (Affirmed)
1979, 4 ans
31 mars Hialeah Park   États-Unis Allowance 1 400 m J. Velásquez 1er / 6 7 Fort Prevel
13 avril Oaklawn Park   États-Unis Oaklawn Handicap Gr. 2 1 700 m J. Velásquez 2e / 7 nez San Juan Hill
5 mai Aqueduct   États-Unis Carter Handicap Gr. 2 1 800 m J. Velásquez 2e / 6 encolure Star de Naskra
28 mai Belmont Park   États-Unis Metropolitan Handicap Gr. 1 1 600 m J. Velásquez 6e / 9 State Dinner
17 juin Belmont Park   États-Unis Nassau County Handicap Gr. 3 1 800 m J. Fell 1er / 3 3 ¾ Nasty And Bold
4 juillet Belmont Park   États-Unis Suburban Handicap Gr. 1 2 000 m J. Fell 3e / 5 State Dinner

La rivalité Alydar-AffirmedModifier

Date Hippodrome Course Distance Alydar Affirmed Écart
15 juin 1977 Belmont Park Youthful Stakes 1 100 mètres 5ème 1er 5 longueurs
6 juillet 1977 Belmont Park Great American Stakes 1 100 mètres 1er 2ème 3 ½
27 août 1977 Saratoga Hopeful Stakes 1 300 mètres 2ème 1er 1/2
9 septembre 1977 Belmont Park Futurity Stakes 1 400 mètres 2ème 1er nez
15 octobre 1977 Belmont Park Champagne Stakes 1 600 mètres 1er 2ème 1 ¼
29 octobre 1977 Laurel Park Laurel Futurity 1 700 mètres 2ème 1er encolure
6 mai 1978 Churchill Downs Kentucky Derby 2 000 mètres 2ème 1er 1 ½
20 mai 1978 Pimlico Preakness Stakes 1 900 mètres 2ème 1er encolure
10 juin 1978 Belmont Park Belmont Stakes 2 400 mètres 2ème 1er nez
19 août 1978 Saratoga Travers Stakes 1 800 mètres (1er) (2ème) (1 ¾)*

*Affirmed a fini avec une longueur trois-quarts devant Alydar, mais a été rétrogradé pour avoir gêné son adversaire.

Au harasModifier

De retour à Calumet Farm, Alydar réussit très bien sa reconversion au haras, où il commença à $ 40 000 la saillie, avant de passer à $ 250 000, et que le haras propose une formule inédite dans le monde de l'élevage : pour 2,5 millions de dollars, un éleveur pouvait envoyer une poulinière à Alydar chaque année, aussi longtemps que celui-ci serait opérationnel[2]. Tête de liste des étalons américains en 1990, il est le père de nombreux champions, parmi lesquels deux cracks :

Alydar fut aussi un excellent père de mères, ses filles donnant ainsi Gio Ponti (trois Eclipse Awards en 2009 et 2010) et surtout le crack français Peintre Célèbre, vainqueur du Prix de l'Arc de Triomphe et du Prix du Jockey-Club, cheval de l'année en Europe en 1997.

DécèsModifier

Une enquête du Texas Monthly[2] raconte les circonstances suspectes de la mort d'Alydar, survenue en novembre 1990, et l'enquête d'une procureure texane sur des fraudes bancaires qui l'ont conduite à accuser devant un tribunal le patron de Calumet Farm, John T. Lundy, d'avoir assassiner le cheval. Le soir du 13 novembre, alors que quelques heures plus tôt il a croisé son vieux copain Affirmed, lui aussi devenu étalon à Calumet Farm, Alydar est victime d'une fracture au postérieur droit alors qu'il est dans son box à Calumet Farm. Il est aussitôt opéré, mais doit être euthanasié deux jours plus tard. Aucune enquête n'est diligentée sur ce qui ressemble à un tragique mais banal accident. Pourtant, en 1992, une journaliste du magazine The Connoisseur mène l'enquête et avance qu'Alydar vaut peut-être plus cher mort que vif. En effet, si son tarif de saillie est censé assurer à Calumet Farm quelque 25 millions de dollars de revenus annuels, l'étalon effectue un grand nombre de sauts gratuitement, John T. Lundy distribuant les passe-droits à des amis et des associés. Et sachant que les primes d'assurance sur le cheval s'élève à 36,5 millions de dollars en cas de décès, Lundy aurait pu avoir intérêt à s'en débarrasser. L'homme était en effet pris dans une vaste affaire de fraude et de corruption, ayant obtenu dans des conditions frauduleuses d'astronomiques prêts de la part d'un banquier texan à qui il versait des pots-de-vins. Et quand le pot-aux-roses est découvert, Lundy est sommé de rembourser 15 millions de dollars en quelques mois. Par ailleurs, les assureurs d'Alydar réclament le paiement d'arriérés à Calumet Farm, et annonce que le cheval ne sera plus assuré à la fin de l'année 1990. La mort de l'étalon vedette tombe à point nommé en novembre. Quelques mois plus tard, le haras se déclare en faillite, laissant 127 millions de dollars de dettes. En 2000, John Lundy est condamné à quatre ans de prison pour fraudes et corruption, tandis que l'avocat du haras, Garry Matthews, écope de 21 mois de prison. Mais l'assassinat d'Alydar n'a pu être formellement prouvé, bien qu'un expert, professeur au MIT, a témoigné que le cheval n'avait pu se blesser tout seul, et finalement les faits sont couverts par la prescription, qui est de dix ans pour les fraudes à l'assurance. Les événements mystérieux liés à la mort d'Alydar sont décrites par le Texas Monthly comme "une vaste saga de cupidité, de fraude et de cruauté presque inimaginable qui aurait pu être puisée dans un roman à succès sur les courses de chevaux de Dick Francis".

OriginesModifier

Alydar est un fils du grand Raise a Native, brillant 2 ans à la carrière écourtée par une blessure, et appelé aux plus hautes destinées au haras jusqu'à devenir omniprésent, notamment par son fils Mr. Prospector, dans les pedigrees des meilleurs chevaux américains sur le dirt. La mère d'Alydar, Sweet Tooth, était l'une des bonnes pouliches de sa génération à 2 ans, se classant deuxième des Alcibiade Stakes. Elle fut surtout une exceptionnelle poulinière, donnant rien moins que trois vainqueurs de groupe 1 : sa fille Our Mims (par Herbager) remporte les Coaching Club American Oaks, les Alabama Stakes, le Delaware Handicap et prend le premier accessit des Kentucky Oaks tandis que son autre fille Sugar And Spice (Key To The Mint) empoche les Mother Goose Stakes. Sweet Tooth a également donné Foyt (Raise a Native), placé de groupe 2. Alydar appartient à la fameuse famille 9-c, il descend comme la jument-base Mumtaz Mahal, d'une fille de Crab née en 1734.

PedigreeModifier

Origines de Alydar[3]
Père
Raise a Native
Native Dancer Polynesian Unbreakable
Black Polly
Geisha Discovery
Miyako
Raise You Case Ace Teddy
Sweetheart
Lady Glory American Flag
Beloved
Mère
Sweet Tooth
On-and-On Nasrullah Nearco
Mumtaz Begum
Two Lea Bull Lea
Two Bob
Plum Cake Ponder Pensive
Miss Rushin
Real Delight Bull Lea
Blue Delight (Famille 9-c)[4]

RéférencesModifier

  1. « Affirmed and Alydar's Travers showdown still rouses emotions » (consulté le )
  2. a et b « Texas Monthly June 2001: The Killing of Alydar », sur web.archive.org, (consulté le )
  3. « Alydar pedigree », equineline.com, (consulté le )
  4. « Crab Mare - Family 9-c », Bloodlines.net (consulté le )