Kotashaan

cheval de course

Kotashaan
Image illustrative de l’article Kotashaan
Casaque de l'écurie Wertheimer

Race pur-sang
Père Darshaan
Mère Haute Autorité
Père de mère Elocutionist
Sexe M
Naissance 4 mai 1988
Pays de naissance Drapeau de la France France
Pays d'entraînement Drapeau de la France France
Drapeau des États-Unis États-Unis
Éleveur Wertheimer & Frère
Propriétaire Écurie Wertheimer
Entraîneur Christiane Head
Richard E. Mandella
Jockey Guy Guignard
Kent Desormeaux
Rating Timeform 128
Nombre de courses 22
Nombre de victoires 10 (7 places)
Gains en courses $ 2 812 114
Distinction Cheval de l'année sur gazon aux États-Unis (1993)
Cheval de l'année aux États-Unis (1993)
Principales victoires San Luis Rey Handicap (1993)
San Juan Capistrano Handicap (1993)
Eddie Read Handicap (1993)
Oak Tree Invitational Stakes (1993)
Breeders' Cup Turf (1993)

Kotashaan, né en 1988, est un cheval de course pur-sang anglais français, élu cheval de l'année aux États-Unis en 1993.

Carrière de courses modifier

Issu de l'élevage Wertheimer, Kotashaan débute à la fin de ses 2 ans sous la férule de Christiane Head dans un maiden à Saint-Cloud. Il ouvre son palmarès deux semaines plus tard aux dépens d'un futur cheval de groupe 1, Cudas. L'année suivante, le poulain vise les classiques et s'aligne dans la première préparatoire au Prix du Jockey Club, le Prix Noailles, mais ne peut qu'y terminer cinquième, avant d'enchaîner deux victoires, dans une Listed et dans le Prix La Force. Plutôt que viser le Jockey Club, Kotashaan se rabat sur le Grand Prix de Paris, où il obtient son meilleur résultat en France, troisième de Subotica. Sixième du Prix Guillaume d'Ornano, deuxième de La Coupe de Maisons-Laffitte, Kotashaan ne semble pas au niveau des meilleurs poulains français d'une génération brillante emmenée par deux futurs lauréats du Prix de l'Arc de Triomphe, Suave Dancer et Subotica. Aussi, ses propriétaires décident de l'envoyer poursuivre sa carrière en Californie, chez Richard Mandella.

La première saison américaine de Kotashaan est quelconque, malgré un succès initial dans une allowance à Santa Anita. Mais l'année suivante, il franchit un cap. Vainqueur d'un premier groupe en début d'année, il s'affirme peu à peu comme le meilleur cheval d'âge californien sur le gazon. En mars, il s'adjuge un premier groupe 1, le San Luis Rey Handicap, puis en enchaîne deux autres, San Juan Capistrano Handicap et le Eddie Read Handicap. Sa série s'interrompt dans le Del Mar Invitation Handicap, d'un nez face à Luazur, et reprend dans les Oak Tree Invitational Stakes, où il prend une nette revanche sur ledit Luazur. Par chance, la Breeders' Cup se déroule en cette année 1993 dans son fief de Santa Anita. Aligné dans la Breeders' Cup Turf, favori[1] face à son rival américain Bien Bien, au tenant du titre Fraise, et à un fort contingent européen (Opera House, Hatoof, Wemyss Bight, Hernando, Apple Tree, Dernier Empereur et Intrepidity, tous vainqueurs au niveau groupe 1 en Europe), Kotashaan l'emporte et consolide un titre de cheval de l'année sur le gazon qui lui tend les bras. Mieux, il reçoit en fin d'année le titre suprême aux États-Unis, celui de cheval de l'année, aux dépens notamment du champion du mile Lure, qui vient de réaliser un doublé dans la Breeders' Cup Mile, et en l'absence d'un leader chez les 3 ans ou sur le dirt[2]. Il devient le deuxième des trois chevaux étrangers à avoir obtenu un tel titre (après une autre Française, All Along en 1983[3], et avant l'Uruguayen Invasor en 2006). Kotashaan termine sa carrière du côté du Japon, avec une bonne deuxième place dans une édition de la Japan Cup remportée par le local Legacy World.

Résumé de carrière modifier

Date Hippodrome Pays Course Statut Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
1990, 2 ans
16 novembre Saint-Cloud   France Prix Gardefeu Maiden 1 600 m Olivier Doleuze 2e / 18 encolure Svetlana
30 novembre Maisons-Laffitte   France Prix Manitou III Maiden 1 800 m Guy Guignard 1er / 15 1 ½ Cudas
1991, 3 ans
7 avril Longchamp   France Prix Noailles Gr. 2 2 200 m Guy Guignard 5e / 9 5 ½ Pistolet Bleu
30 avril Longchamp   France Prix du Carrousel Listed 2 100 m Guy Guignard 1er / 8 nez Rancher
19 mai Longchamp   France Prix La Force Gr. 3 2 000 m Guy Guignard 1er / 6 encolure Funny Baby
23 juin Longchamp   France Grand Prix de Paris Gr. 1 2 000 m Guy Guignard 2e / 5 2 ¼ Subotica
15 août Deauville   France Prix Guillaume d'Ornano Gr. 2 2 000 m Guy Guignard 6e / 7 encolure Glity
19 septembre Maisons-Laffitte   France La Coupe de Maisons-Laffitte Gr. 3 2 000 m Guy Guignard 2e / 9 1 ½ Tel Quel
1992, 4 ans
12 mars Santa Anita   États-Unis Allowance 1 600 m Chris McCarron 1er / 9 1 ¼ Regal Groom
2 avril Santa Anita   États-Unis San Bernardino Handicap Gr. 2 1 800 m Chris McCarron 5e / 11 5 ¼ Another Review
27 avril Santa Anita   États-Unis San Jacinto Handicap   2 000 m Chris McCarron 4e / 8 4 ½ Missionary Ridge
19 novembre Hollywood   États-Unis Allowance   1 700 m Chris McCarron 5e / 6 9 Star of Cozzene
1993, 5 ans
1er janvier Santa Anita   États-Unis San Gabriel Handicap Gr. 3 1 800 m M. Walls 4e / 9 6 ¾ Star of Cozzene
23 janvier Santa Anita   États-Unis San Marcos Handicap Gr. 2 2 000 m Kent Desormeaux 2e / 7 1 Star of Cozzene
15 février Santa Anita   États-Unis San Luis Obispo Stakes Gr. 2 2 400 m Kent Desormeaux 1er / 8 7 Carnival Baby
21 mars Santa Anita   États-Unis San Luis Rey Handicap Gr. 1 2 400 m Kent Desormeaux 1er / 4 1 ¼ Bien Bien
18 avril Santa Anita   États-Unis San Juan Capistrano Handicap Gr. 1 2 800 m Kent Desormeaux 1er / 5 nez Bien Bien
8 août Del Mar   États-Unis Eddie Read Handicap Gr. 1 1 800 m Kent Desormeaux 1er / 6 3 Leger Cat
5 septembre Del Mar   États-Unis Del Mar Invitation Handicap Gr. 2 2 200 m Kent Desormeaux 2e / 7 nez Luazur
10 octobre Santa Anita   États-Unis Oak Tree Invitational Stakes Gr. 1 2 400 m Kent Desormeaux 1er / 4 4 Luazur
6 novembre Santa Anita   États-Unis Breeders' Cup Turf Gr. 1 2 400 m Kent Desormeaux 1er / 14 1/2 Bien Bien
28 novembre Fuchu   Japon Japan Cup Gr. 1 2 400 m Kent Desormeaux 2e / 16 1 ¼ Legacy World

Au haras modifier

Kotashaan resta au Japon après la Japan Cup pour y faire la monte, acquis par des éleveurs locaux. Il y demeure jusqu'en 2000, lorsqu'il est acheté par le haras irlandais Ballycurragh Stud. Sa carrière d'étalon est un échec à peu près absolu, Kotashaan ne parvenant pas à donner le moindre cheval de groupe.

Origines modifier

Kotashaan est un fils du grand étalon de l'Aga Khan Darshaan, père notamment de Dalakhani et surtout grand père de mères (High Chapparal, Sendawar, Marienbard, Alexander Goldrun...)

Haute Autorité, la mère, élevée aux États-Unis par les Frères Wertheimer, n'a connu le succès ni sur les pistes, ni au haras - hormis avec Kotashaan. La deuxième mère, Première Danseuse, deuxième du Prix de la Nonette, a également donné Bubbling Danseuse (par Arctic Tern), deuxième du Prix de Sandringham et de Ma Pavlova (par Irish River), deuxième du Prix du Calvados,

Pedigree modifier

Origines de Kotashaan (FR), mâle né en 1988
Père
Darshaan
Shirley Heights Mill Reef Never Bend
Milan Mill
Hardiemma Hardicanute
Grand Cross
Delsy Abdos Arbar
Pretty Lady
Kelty Venture
Marilla
Mère
Haute Autorité
Elocutionist Gallant Romeo Gallant Man
Juliet's Nurse
Strickly Speaking Fleet Nasrullah
Believe Me
Première Danseuse Green Dancer Nijinsky
Green Valley
Opalia Cambremont
Optimistic (famille 19-a)[4]

Références modifier

  1. « Le Canada en quête d'une deuxième victoire dans la Breeders' Cup », sur numerique.banq.qc.ca, La Presse (Montréal), (consulté le )
  2. (en-US) Bill Christine, « French-Bred Kotashaan Is Horse of the Year for '93 », sur Los Angeles Times, (consulté le )
  3. « 42e Eclipse Awards : un cocorico pour le Triple Crown » Wise Dan », sur France sire (consulté le )
  4. « Kotashaan Horse Pedigree », sur www.pedigreequery.com (consulté le )