Lucien Hautvast

coureur cycliste belge
Lucien Hautvast
Lucien Hautvast au Circuit des Ardennes, sur Pipe I (25 juillet 1904).jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
Nationalité
Activités

Lucien Hautvast, né le à Merkelbeek dans la province de Limbourg (Pays-Bas) et mort le [1], est un ancien cycliste et pilote automobile belge de voitures de course, devenu également homme d'affaires bruxellois.

Lucien Hautvast au départ du Circuit des Ardennes, sur Pipe I (23 juillet 1904).
Lucien Hautvast, en février 1892.
Hautvast le deuxième jour de course du Circuit des Ardennes (25 juillet 1904).
Lucien Hautvast, deuxième du Kaiserpreis 1907.
Hautvast au GP de France 1908, disputé à Dieppe.

BiographieModifier

Jusqu'en 1889, il exerce le métier de photographe, en étant installé à Liège.

Il devient alors cycliste professionnel sur piste, mais il doit s'arrêter durant deux années de 1890 à 1892, pour cause d'empoisonnement alimentaire lors d'un réunion internationale à Cologne. Cette activité lui vaut d'ailleurs d'obtenir un record du monde dans la discipline. En 1896, il ouvre un commerce de cycles, qui lui permet de fournir rapidement l'armée belge. Il devient alors membre du Royal Automobile Club de Belgique en 1899 (avec un siège au conseil d'administration dès 1900, puis un poste de Secrétaire), et il débute dans le sport automobile, déjà sur Clément-Bayard, mais aussi sur De Dion-Bouton (au Spa-Bastogne-Spa 1899).

En 1900, il commence à courir sur des voiturettes de Vivinus. Ami du Baron Pierre de Crawhez, il fait ainsi la connaissance du Comte Jules-Albert de Dion, avec lequel il se lie d'amitié, ce qui lui vaut d'être invité lors de nombreuses courses d'importance. Il devient pilote officiel du constructeur automobile belge Pipe (de la Compagnie Belge de Construction Automobile, ou RVCCB, appartenant aux frères Alfred et Victor Goldschmidt) de 1902 à 1907: sa deuxième place lors du Prix de l'empereur Guillaume II lui vaut d'être engagé officiellement désormais par Adolphe Clément-Bayard la saison suivante, bien qu'il ait été victime d'un grave accident lors du Circuit des Ardennes (sa voiture plonge dans un ravin, et deux spectateurs sont tués sur le coup).

Il s'arrête de courir durant près de trois ans après le GP des USA 1908, disant encore se ressentir des blessures de 1907, mais il reprend du service en 1911, et il termine sa carrière au volant sur Springuel en 1912 après avoir disputé le Grand Prix automobile de Belgique à Ostende. Il est alors membre de l'Automobile Club de Namur-Luxemburg, et il se consacre maintenant de plus en plus à la vente de pneumatiques en Belgique.

Palmarès cyclisteModifier

  • Mile de Spa en 1890 (entre autres; sa première victoire);
    • troisième lors du championnat d'Europe à Cologne (malgré tout).

Palmarès automobileModifier

  • Spa-Bastogne-Spa en 1900, sur Vivinus;
  • Première course de côte de la citadelle de Namur en 1901, sur Vivinus[2];
  • Namur-Bastogne-Namur en 1901, sur Vivinus;
  • Course de côte de la citadelle de Namur en 1904, sur Pipe;
  • Course de côte de Malchamps en 1904, sur Pipe 60 hp;
  • Course de côte de Malchamps en 1906, sur Pipe 50 hp;
  • Critérium de Régularité de la Roche-Bayard 1906, sur Pipe (du 20 au 26 juillet)[3];
  • Critérium International de Belgique 1907, sur Pipe (une course d'endurance sur circuit);
  • Course de côte de Béthanes en 1911 à Spa (ou IIIe "Coupe de la Meuse"), sur Springuel 16 hp;

(Nota Bene: la voiture Pipe d'Hautvast permet aussi à Jean Jespers de gagner la côte de Château-Thierry, en 1907)

AnecdoteModifier

Notes et référencesModifier

  1. Lucien Hautvast (SiteduCyclisme).
  2. HILL CLIMB WINNERS 1897-1949, by Hans Etzrodt, Part 1 (1897-1914) (Golden Era - Kolombus).
  3. La Vie au Grand Air du 4 août 1906, p. 563.

BibliographieModifier

  • Les Sports du 27 décembre 1923 (article nécrologique);
  • Lucien Hautvast - Sportsman, Gentleman-Driver et Tutoyeur de Légendes, Claude Yvens, éd. Weyrich, 2008 (ISBN 978-2930347646);
  • (en) Tanya A. Bailey, The First American Grand Prix : the Savannah auto races, 1908-1911, Jefferson, North Carolina, McFarland & Company, Inc., Publishers, , 228 p. (ISBN 978-0-786-47697-8, OCLC 864097150, lire en ligne). (biographie p. 95-96).

Liens externesModifier