Ouvrir le menu principal

Louis de Valois

fils puîné de Charles de Valois et frère du roi Philippe VI de Valois
Louis de Valois

Titres

Comte d'Alençon


(2 ans 10 mois et 22 jours)

Prédécesseur Charles de Valois
Successeur Charles II d'Alençon

Comte de Chartres

Prédécesseur Jean de Valois
Successeur Charles II d'Alençon
Biographie
Titulature Comte de Chartres
Comte d'Alençon
Dynastie Maison de Valois
Naissance 1318[1]
Décès (à 10 ans)
Abbaye Saint-Antoine-des-Champs
Sépulture Église des Cordeliers de Paris
Père Charles de Valois
Mère Mahaut de Châtillon

Louis de Valois (1318 - abbaye Saint-Antoine-des-Champs, 2 novembre 1328), prince capétien, fils puîné de Charles de Valois et frère du roi Philippe VI de Valois, est comte de Chartres et d'Alençon, seigneur de Châteauneuf-en-Thymerais.

BiographieModifier

Louis est le troisième et dernier fils de Charles, comte de Valois, frère du roi Philippe IV le Bel et de sa troisième épouse Mahaut de Châtillon, fille de Guy IV de Châtillon, comte de Saint-Pol, grand bouteiller de France.

Bien que n'étant pas encore né le , sa venue au monde a dû survenir peu de temps après, puisque lors de son émancipation en juin 1325, on le dit âgé de près de sept ans[1].

Dans le partage des biens paternels établi en 1323 par Charles de Valois entre ses trois fils, Philippe, Charles et Louis, la part d'héritage de ce dernier comprend le comté de Chartres, Champron, Tournan, Vivier-en-Brie et d'autres terres pour 9 000 livres de rente, ainsi que 2 000 livres en Vermandois et 1 000 à Gaillefontaine[2].

En mai 1325, le roi Édouard II d'Angleterre propose la main de sa plus jeune fille Jeanne, née en 1321, à Charles de Valois pour son fils Louis[2]. Le projet matrimonial n'aura cependant pas de suite et la princesse anglaise sera plutôt mariée en 1328 au roi David II d'Écosse.

Il est émancipé en 1325[3].

Il assiste à Reims, le 29 mai 1328, au couronnement de son frère le roi Philippe VI de Valois.[réf. nécessaire]

Louis de Valois meurt prématurément peu après à l'âge de neuf ou dix ans, le à Saint-Antoine des Champs et est inhumé en l'église des Cordeliers de Paris[4].

Références et notesModifier

BibliographieModifier

  • Joseph Petit, Charles de Valois (1270-1325), Paris, Alphonse Picard et fils, éditeurs, (lire en ligne)

NotesModifier

  1. a et b Petit 1900, p. 246.
  2. a et b Petit 1900, p. 246-247.
  3. Par lettre du roi Charles IV Le Bel, roi de France et de Navarre, donnée à Fontainebleau en mai 1325 - voir "Les Valois", de Patrick Van Kerrebrouck - 1990.
  4. Amédée Hellot (éditeur scientifique), Chronique parisienne anonyme du XIVe siècle, Nogent-le-Rotrou, Impr. de Daupeley-Gouverneur, (notice BnF no FRBNF33301352, lire en ligne), p. 123, no 186

AscendanceModifier