Ouvrir le menu principal

Eudoxie Comnène

Dame de Montpellier par alliance
Eudoxie Comnène
Biographie
Décès
Après ou Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Fratrie
Théodora Comnène
Irène Comnène (d)
Marie Comnène
Anna Komnene (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfant

Eudoxie Comnène (en grec : Ευδοκία Κομνηνή, vers 1165-après 1202) est une princesse byzantine, dame de Montpellier par son mariage. Fille d'Alexis Comnène et de Maria Dukaina ou de Jean Comnène, duc de Chypre, et de Maria Taronitissa, elle est l'arrière-petite fille de l'empereur de Byzance Jean II Comnène[1].

Sommaire

BiographieModifier

Eudoxie est promise initialement au roi Alphonse II d'Aragon[2]. Celui-ci se marie entre-temps avec Sancha de Castille. Guilhem VIII de Montpellier, Seigneur de Montpellier, se propose et elle se marie finalement avec lui en 1174[HL vol. VI 1].

En 1187, Eudoxie Comnène est répudiée par son mari Guilhem VIII pour se marier en secondes noces avec Agnès de Castille, cousine de la reine d'Aragon. Eudoxie se retire alors à l'Abbaye d'Aniane où elle finira ses jours[HL vol. VI 2].

Mariage et descendanceModifier

 
Sceau représentant Guilhem VIII de Montpellier en troubadour, 1190.

Elle épouse Guilhem VIII, seigneur de Montpellier, fils de Guilhem VII, seigneur de Montpellier et de Mathilde de Bourgogne (ca), dont elle a :

Notes et référencesModifier

  1. Livre XIX, LVI. — Mariage de Guillaume VIII, seigneur de Montpellier, avec Eudoxe Comnène. p.62
  2. Livre XX, IV. — Le seigneur de Montpellier répudie Eudoxe Comnène et épouse Agnès. p.117
  • Autres références
  1. http://genealogy.euweb.cz/byzant/byzant1.html
  2. Lucien Stiernon, « Notes de titulature et de prosopographie byzantines: Sébaste et gambros », Revue des études byzantines, vol. 23,‎ , p. 222–243 (DOI 10.3406/rebyz.1965.1349, lire en ligne).
  3. Jiri Louda et Michael MacLagan, Les Dynasties d'Europe - Tableau 45, Bordas, 1995. (ISBN 2-04-027115-5)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier