Ouvrir le menu principal

Guy III de Châtillon-Saint-Pol

comte de Saint-Pol

Guy III de Châtillon-Saint-Pol
Titre
Comte de Saint-Pol

(40 ans, 11 mois et 3 jours)
Prédécesseur Hugues V
Successeur Hugues VI
Biographie
Dynastie Maison de Châtillon
Date de naissance
Date de décès
Sépulture Abbaye Notre-Dame de Cercamp
Père Hugues V de Châtillon-Saint-Pol
Mère Marie d'Avesnes, dame de Guise
Conjoint Mathilde de Brabant
Enfants Hugues II de Châtillon
Jacques Ier de Châtillon
Guy IV de Châtillon

Guy III de Châtillon-Saint-Pol
de gueules aux trois pals vairé d'argent et d'azur, au chef d'or d'un lambel d'azur

Gui III de Châtillon-Saint-Pol (né après 1226 – mort le ) est comte de Saint-Pol (1249), seigneur de Châtillon, d'Encre et de Bohain (1248), et d'Aubigny-en-Artois, Leuze et Condé (1279).

Sommaire

FamilleModifier

Guy III de Châtillon Saint-Pol[1] est le second fils de Hugues V de Châtillon, comte de Saint-Pol (1196/-1248) et de Marie d'Avesnes, comtesse de Chartres (1200/-1241). Il est l'oncle de Gaucher V de Châtillon, connétable de France (1302) et de Marie de Brabant, épouse du roi de France Philippe III le Hardi.

BiographieModifier

Gui III de Châtillon-Saint-Pol[2] est Régent d’Artois jusqu'en 1265, à la majorité de son beau-fils Robert II d’Artois. Il suivit le roi de France Louis IX et Robert II, comte d’Artois (1269/70) au voyage d’Afrique pour la Huitième croisade et participa avec Philippe III roi de France à la croisade d'Aragon entre 1284 et 1285.

Bataille de Worringen 5 Juin 1288Modifier

Il secourut son neveu Jean, duc de Brabant, frère de la reine de France Marie de Brabant, contre Renaud comte de Gueldre à la bataille de Worringen. Il y capture le comte de Gueldre et l'archevêque de Cologne. Renaud Ier de Gueldre fut obligé de renoncer au Limbourg le 15 octobre 1289.

Mariage et descendanceModifier

Il avait épousé le 31 mai 1254 Mathilde de Brabant[3] veuve de Robert 1er Comte d’Artois, frère du Roi Saint Louis, et fille d’Henri II Comte de Brabant, et de Marie de Souabe, sa première femme. De ce mariage vinrent :

Mort et sépultureModifier

Le comte mourut le 12 mars 1289 et fut enterré à l'abbaye Notre-Dame de Cercamp (Pas-de-Calais)[4]. .

RéférencesModifier

  1. Histoire généalogique et chronologique de la maison de France par le Père Anselme: Tome 6, page 95,
  2. Dictionnaire de la Noblesse Par François-Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois, Badier Tome IV page 353
  3. http://racineshistoire.free.fr/LGN/PDF/Chatillon.pdf [archive] Page 7 (6)
  4. Anselme de Sainte-Marie (1625-1694), Honoré Caille Du Fourny et Ange de Sainte-Rosalie (1655-1726), Histoire généalogique et chronologique de la maison royale de France, des pairs, grands officiers de la couronne & de la maison du Roy, & des anciens barons du royaume…, La compagnie des libraires associez, (lire en ligne), p. 792.

SourcesModifier