Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Béla.

Béla III de Hongrie
Illustration.
Titre
Roi de Hongrie

(24 ans, 1 mois et 23 jours)
Couronnement
Prédécesseur Étienne III de Hongrie
Successeur Imre de Hongrie
Biographie
Dynastie Árpád
Date de naissance 1148 ou 1149
Date de décès
Sépulture Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Budavár
Père Géza II de Hongrie
Mère Euphrosine de Kiev
Conjoint (1) Agnès d'Antioche
(2) Marguerite de France
Enfants voir section

Béla III Árpád, né en 1148 ou 1149 et mort le 24 avril 1196, est le roi de Hongrie du 1er mars 1172 au 24 avril 1196. Béla III est l'un des dirigeants les plus importants de la dynastie des Árpáds. Il consolide notamment la domination hongroise sur le nord des Balkans.

Sommaire

BiographieModifier

JeunesseModifier

Béla est le fils de Géza II de Hongrie et d'une princesse de Rus' de Kiev, Euphrosine de Kiev, belle sœur de Éric II de Danemark, et de Knud Lavard, roi des Abodrites. À la suite d'un accord conclu entre son frère Étienne III de Hongrie et Manuel Ier Comnène il est envoyé à la cour byzantine où il est fiancé en 1163 avec la fille de l'empereur byzantin et de sa première épouse Berthe de Sulzbach, Marie Comnène. Rebaptisé « Alexis », il est même un temps héritier du trône byzantin et reçoit la qualité de « césar ». Les fiançailles sont rompues en 1169 lors de la naissance de Alexis II Comnène le fils de Manuel Ier Comnène et de sa seconde épouse qui est déclaré héritier du trône en 1171.

Roi de HongrieModifier

Après la mort de son frère le 4 mars 1172 il revient en Hongrie avec l'accord de Manuel Ier Comnène mais il doit faire face à un parti favorable à son frère cadet le prince Géza de Hongrie qui revendique le trône.

Béla afin d'obtenir l'appui du Saint-Siège abandonne l'antipape Victor IV soutenu par Frédéric Barberousse. Du fait des réticences de l'intransigeant Lucas d'Esztergom, Alexandre III doit demander à l'archevêque de Kalocsa de le couronner le 13 janvier 1173. Le nouveau roi doit toutefois combattre des partisans de Géza qu'il fait emprisonner. Son frère s'évade et se réfugie en Autriche sous la protection de Henri II d'Autriche. Béla III attaque l'Autriche en 1175 et après la mort d'Henri II, Géza cherche à rejoindre Frédéric Barberousse, mais le prince Sobeslav II de Bohême le livre à son frère qui l'emprisonne ainsi que leur mère qui s'était sans doute impliquée dans le complot.

Béla III mène une politique favorable au pape tout en conservant de bonnes relations avec Constantinople à qui il fournit des troupes auxiliaires pour combattre les Seldjoukides en 1176. Après la mort de Manuel Ier Comnène en 1180, le roi réoriente sa politique et prend le contrôle en 1180-1181 de la Dalmatie et de la Syrmie. Zara se soumet également à la Hongrie. Il intervient ensuite dans la politique de l'empire byzantin et après s'être allié aux Serbes il prend le contrôle de Niš et Sofia vers 1185. Il donne sa fille Marguerite comme épouse au nouvel empereur Isaac II Ange. La reine Agnès d'Antioche étant morte vers 1184 après lui avoir donné plusieurs enfants il se remarie en 1186 avec Marguerite de France, fille de roi Louis VII le Jeune.

À l'intérieur de son royaume, il imite les monarchies occidentales pour améliorer l'administration de la Hongrie et crée une chancellerie et de nouveaux impôts (douanes, péages, droits sur les foires et marchés). Un inventaire des revenus ecclésiastiques et royaux de l'époque de Béla III indique que celui-ci aurait disposé annuellement de l'équivalent de 23 000 kg d'argent. Philippe II Auguste dispose à la même époque de 17 000 kg d'argent fin.

 
Tombe de Béla III et Agnès d'Antioche dans l'église Mathias de Budapest, où leurs restes ont été transportés à la fin du XIXe siècle.

Le roi Béla III fait couronner dès 1182 son fils aîné Imre mais il ne lui attribue un domaine qu'en 1194 en lui inféodant la région côtière de Dalmatie et de Croatie. Béla III meurt le 23 avril 1196 et il est inhumé à Székesfehérvár.

Mariages et descendanceModifier

En 1172 il épouse Agnès d'Antioche (1154-1184), fille de Renaud de Châtillon et de Constance d'Antioche, avec qui il a :

En 1186, veuf, il épouse Marguerite de France, sœur de Philippe II Auguste.

AscendanceModifier

GénétiqueModifier

Une étude génétique publiée en 2018 et portant sur l'analyse du squelette de Béla III a conclu que celui-ci appartenait à l'haplogroupe R1a (Y-ADN). R1a et R1b sont les haplogroupes les plus fréquents (25,6 et 18,1 % respectivement) dans la population hongroise actuelle[1].

SourcesModifier

  • Gyula Kristo, Histoire de la Hongrie Médiévale, Tome I : le Temps des Arpads, Presses Universitaires de Rennes, 2000, (ISBN 2-86847-533-7).
  • Henry Bogdan, Histoire de la Hongrie, Presses universitaires de France, Paris, 1966, Que sais-je ? no 678.
  • (en) Nora Berend, Przemyslaw Urbanczyk, Przemislaw Wiszewski, Central Europa in the High Middle Ages : Bohemia -Hungary and Poland c.900-c.1300, Cambridge, Cambridge University Press, 2013, (ISBN 9780521786959).

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier