Liste des ducs de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg

page de liste de Wikipédia

Liste des ducs de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg.

OrigineModifier

Issue de la Maison d'Oldenbourg, la Maison de Schleswig-Holstein-Sonderbourg est née lors des partages du duché de Schleswig-Holstein intervenus entre :

Rappelons que les comtes d'Oldenbourg accédèrent au trône de Danemark en 1448 avec Christian Ier (1426-1481), comte d'Oldenbourg en 1440-1448, aussi roi de Norvège en 1450 et de Suède en 1457, puis en 1460 duc de Schleswig et comte de Holstein (duc en 1474), père de Frédéric Ier (1471-1533) et grand-père de Christian III de Danemark (1503-1559). Christian Ier était le fils du comte Thierry d'Oldenbourg et d'Hedwige de Holstein-Slesvig, fille de Gérard VI de Holstein et de Slesvig. Hedwige de Holstein descendait des anciens rois de Danemark, de Suède, de Norvège, et était l'héritière des comtes de Holstein et des ducs de Slesvig/Schleswig.

Les descendants en lignée masculine de Frédéric II de Danemark, fils aîné de Christian III et frère du duc Jean, ont possédé la couronne de Danemark jusqu'à Frédéric VII († en 1863 ; arrière-petit-fils de Frédéric V), ainsi que, en union personnelle,

  • le Holstein et le Slesvig, aussi jusqu'à Frédéric VII,
  • et l'Oldenbourg de 1667 jusqu'à Christian VII qui le céda aux Holstein-Gottorp en 1773 ; auparavant, de 1448 à 1667, Oldenbourg relevait de la branche fondée par le dernier frère du roi Christian Ier, Gérard (1430-1500) : sa lignée se termina avec Antoine-Gonthier, † 1667,
  • alors que Delmenhorst était allé à leur frère Maurice (1428-1464), père de Jacques (1463-1484) : ensuite Delmenhorst échut aux Oldenbourg.

Puis le trône danois échut en 1863 aux Schleswig-Holstein-Beck-Glücksbourg en la personne de Christian IX, le beau-père de l'Europe, qu'on retrouvera plus loin (sa femme Louise de Hesse-Cassel était une nièce maternelle de Christian VIII et lui-même un arrière-petit-fils maternel de Frédéric V ; mais Christian IX perdit le Schleswig et le Holstein en 1864 à l'issue de la Guerre des Duchés), jusqu'à son arrière-arrière-petite-fille Margrethe II.

(les parentés s'établissent de père à fils, sauf mention contraire) :

 
Armoiries du Duché de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg

Lignée de Sonderbourg ensuite FranzhagenModifier

Il cède Sonderbourg au roi de Danemark en 1667 et règne à Franzhagen jusqu'à sa mort en 1702

Lignée dite SilésienneModifier

Lignée d’AugustenbourgModifier

Le titre de duc de Schleswig-Holstein passe alors à Frédéric II de Glücksbourg ci-dessous, dont la mère Caroline-Mathilde était la fille du duc Frédéric-Auguste et la sœur d'Ernest-Gonthier II.

Lignée de Beck (à Löhne, Ulenburg) puis de GlücksbourgModifier

Lignée de WiesenbourgModifier

Wiesenburg est cédé à Auguste de Saxe dès 1724.

1re Lignée de GlüksbourgModifier

Glüksbourg est réuni au Danemark à la mort de Frédéric-Henri-Guillaume en 1779.

Lignée de PlönModifier

Réunion avec le Danemark en 1761 à la mort de Frédéric-Charles.

Liens internesModifier

BibliographieModifier

  • Anthony Stokvis, Anthony Marinus Hendrik Johan, préface de H. F. Wijnman, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, éditions Brill Leyde, 1890-1893; réédition 1966 Généalogie des comtes et ducs de Holstein: Volume III, Chapitre VIII, Tableau Généalogique n°45.