Charles-Auguste de Suède

Charles-Auguste de Suède
Description de cette image, également commentée ci-après
Le prince Charles-Auguste de Suède

Titres

Prince héritier de Suède


(4 mois et 21 jours)

Prédécesseur Prince Gustave
Successeur Prince Jean-Baptiste

Gouverneur général de Norvège


(5 mois et 17 jours)

Prédécesseur Poste vacant
Successeur Frédéric, prince de Hesse
Biographie
Titulature Prince de Schleswig-Holstein-Sonderburg-Augustenburg
Dynastie Maison de Schleswig-Holstein-Sonderburg-Augustenburg
Distinctions Ordre du Séraphin
Ordre de l'Éléphant
Ordre de Dannebrog
Nom de naissance Christian August af Slesvig-Holsten-Sønderborg-Augustenborg
Naissance
château d'Augustenborg (Royaume du Danemark et de Norvège)
Décès (à 41 ans)
Kvidinge (Suède)
Sépulture Église de Riddarholmen (Stockholm)
Père Frédéric-Christian Ier de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Augustenbourg
Mère Charlotte Amalie Wilhelmine of Schleswig-Holstein-Sonderburg-Plön
Religion Luthéranisme danois

Description de cette image, également commentée ci-après

Charles-Auguste de Suède, (en danois : Frédéric Christian Auguste de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Augustenbourg) né le au château d'Augustenborg (Royaume du Danemark et de Norvège), mort le près de Kvidinge en Suède, est un général danois.

BiographieModifier

Il est le fils de Frédéric-Christian Ier et de la princesse Charlotte Amalie Wilhelmine of Schleswig-Holstein-Sonderburg-Plön, son frère cadet était Frédéric-Christian II, tous deux ducs de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Augustenbourg.

Le , il est fait chevalier de l'Ordre de l'Éléphant par le roi Christian VII de Danemark[1].

Après une brillante carrière dans l'armée, il est nommé le Gouverneur général de Norvège, fonction qu'il exercera jusqu'au .

Au début de l'été 1809, le roi de Danemark le soupçonne de prétendre à la Couronne de Suède[2],[3] : le Danemark dépêche en juillet 1809 en Norvège son meilleur général, le prince Frédéric de Hesse, avec les fonctions de chef d’État-major pour le sud du pays[2]. Christian-Auguste s'enfuit en Suède le 7 janvier 1810[3], lui abandonnant de fait les fonctions de gouverneur-général le 9 janvier. Le , il est fait chevalier de l'Ordre du Séraphin par le roi Charles XIII de Suède[4].

Le , le roi de Suède Charles XIII le choisit comme prince héritier.

Il est la première personne à être nommé membre d'honneur de l'Académie royale des sciences de Suède le [5].

Sa mort accidentelle due à une chute de cheval un mois plus tard entraîne l'accession de Jean-Baptiste Bernadotte au trône de Suède.

Lieu d’inhumationModifier

Le prince Charles-Auguste fut inhumé dans la crypte située sous la chapelle Gustave-Adolphe de l’église de Riddarholmen de Stockholm.

Titres et honneursModifier

TitulatureModifier

  • 7 juillet 1768 — 7 janvier 1810 : Son Altesse sérénissime le Prince Charles-Auguste de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Augustenbourg.
  • 7 janvier 1810 — 28 mai 1810 : Son Altesse royale le Prince héritier de Suède Charles-Auguste.
 
Armoiries de Charles-Auguste de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Augustenbourg de 1803 à 1810.

ArmesModifier

Le Prince Gustave fut fait chevalier de l’ordre du Séraphin et ses armoiries furent exposées dans l’église de Riddarholmen.


NotesModifier

  1. Elefantordenen
  2. a et b (no) Edvard Bull, Einar Jansen et Oscar Albert Johnsen, Norsk biografisk leksikon, vol. 4, Oslo, Aschehoug, (réimpr. 1re), « Frederick, prins av Hessen-Kassel », p. 258–259
  3. a et b (no) Knut Mykland et Knut Helle, Norsk biografisk leksikon, Oslo, Kunnskapsforlaget (lire en ligne), « Christian August »
  4. Lista över mottagare av Serafimerorden#Gustav IV Adolf .281792.E2.80.931809.29
  5. http://runeberg.org/nfbm/0533.html

BibliographieModifier

Liens externesModifier