Charles-Auguste de Suède

Charles-Auguste de Suède
Description de cette image, également commentée ci-après
Le prince Charles-Auguste de Suède

Titres

Prince héritier de Suède


(4 mois et 21 jours)

Prédécesseur Prince Gustave
Successeur Prince Jean-Baptiste

Gouverneur général de Norvège


(5 mois et 17 jours)

Prédécesseur Poste vacant
Successeur Frédéric, prince de Hesse
Biographie
Titulature Prince de Schleswig-Holstein-Sonderburg-Augustenburg
Dynastie Maison de Schleswig-Holstein-Sonderburg-Augustenburg
Distinctions Ordre du Séraphin
Ordre de l'Éléphant
Ordre de Dannebrog
Nom de naissance Christian August af Slesvig-Holsten-Sønderborg-Augustenborg
Naissance
château d'Augustenborg (Royaume du Danemark et de Norvège)
Décès (à 41 ans)
Kvidinge (Suède)
Sépulture Église de Riddarholmen (Stockholm)
Père Frédéric-Christian Ier de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Augustenbourg
Mère Charlotte Amalie Wilhelmine of Schleswig-Holstein-Sonderburg-Plön
Religion Luthéranisme danois

Description de cette image, également commentée ci-après

Charles-Auguste de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Augustenbourg, (en danois : Frédéric Christian Auguste de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Augustenbourg) né le au château d'Augustenborg (Royaume du Danemark et de Norvège), mort le près de Kvidinge en Suède, est un prince Allemand, devenu général danois et choisi par le roi de Suède pour être son héritier.

BiographieModifier

Il est le fils de Frédéric-Christian Ier et de la princesse Charlotte Amalie Wilhelmine of Schleswig-Holstein-Sonderburg-Plön, son frère cadet était Frédéric-Christian II, tous deux ducs de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Augustenbourg.

Le , il est fait chevalier de l'Ordre de l'Éléphant par le roi Christian VII de Danemark[1].

Après une brillante carrière dans l'armée, il est nommé le Gouverneur général de Norvège, fonction qu'il exercera jusqu'au .

Au début de l'été 1809, le roi de Danemark le soupçonne de prétendre à la Couronne de Suède[2],[3] : le Danemark dépêche en juillet 1809 en Norvège son meilleur général, le prince Frédéric de Hesse, avec les fonctions de chef d’État-major pour le sud du pays[2]. Christian-Auguste s'enfuit en Suède le 7 janvier 1810[3], lui abandonnant de fait les fonctions de gouverneur-général le 9 janvier. Le , il est fait chevalier de l'Ordre du Séraphin par le roi Charles XIII de Suède[4].

Le , le roi de Suède Charles XIII le choisit comme prince héritier.

Il est la première personne à être nommé membre d'honneur de l'Académie royale des sciences de Suède le [5].

Sa mort accidentelle due à une chute de cheval un mois plus tard entraîne l'accession de Jean-Baptiste Bernadotte au trône de Suède.

Lieu d’inhumationModifier

Le prince Charles-Auguste fut inhumé dans la crypte située sous la chapelle Gustave-Adolphe de l’église de Riddarholmen de Stockholm.

Titres et honneursModifier

TitulatureModifier

  • 7 juillet 1768 — 7 janvier 1810 : Son Altesse sérénissime le Prince Charles-Auguste de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Augustenbourg.
  • 7 janvier 1810 — 28 mai 1810 : Son Altesse royale le Prince héritier de Suède Charles-Auguste.
 
Armoiries de Charles-Auguste de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Augustenbourg de 1803 à 1810.

ArmesModifier

Le Prince Gustave fut fait chevalier de l’ordre du Séraphin et ses armoiries furent exposées dans l’église de Riddarholmen.


NotesModifier

  1. Elefantordenen
  2. a et b (no) Edvard Bull, Einar Jansen et Oscar Albert Johnsen, Norsk biografisk leksikon, vol. 4, Oslo, Aschehoug, (réimpr. 1re), « Frederick, prins av Hessen-Kassel », p. 258–259
  3. a et b (no) Knut Mykland et Knut Helle, Norsk biografisk leksikon, Oslo, Kunnskapsforlaget (lire en ligne), « Christian August »
  4. Lista över mottagare av Serafimerorden#Gustav IV Adolf .281792.E2.80.931809.29
  5. http://runeberg.org/nfbm/0533.html

BibliographieModifier

Liens externesModifier