Ouvrir le menu principal

Ligny-Thilloy

commune française du département du Pas-de-Calais

Ligny-Thilloy
Ligny-Thilloy
La mairie et l'école, vues du clocher de l'église.
Blason de Ligny-Thilloy
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Arras
Canton Bapaume
Intercommunalité Communauté de communes du Sud Artois
Maire
Mandat
Dominique Deleplace
2014-2020
Code postal 62450
Code commune 62515
Démographie
Population
municipale
542 hab. (2016 en diminution de 4,24 % par rapport à 2011)
Densité 53 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 05′ 06″ nord, 2° 49′ 34″ est
Altitude Min. 97 m
Max. 135 m
Superficie 10,29 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Ligny-Thilloy

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Ligny-Thilloy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ligny-Thilloy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ligny-Thilloy

Ligny-Thilloy est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais, en région Hauts-de-France.

Sommaire

GéographieModifier

LocalisationModifier

Géologie et reliefModifier

HydrographieModifier

ClimatModifier

Article connexe : Climat du Nord-Pas-de-Calais.

Voie de communication et transportModifier

UrbanismeModifier

ToponymieModifier

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Situation administrativeModifier

 
Ligny-Thilloy dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.

Tendance politiqueModifier

Administration municipaleModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  2001 Jacques Loncle    
mars 2001 En cours
(au 30 janvier 2015)
M. Dominique Deleplace   Directeur d’école en retraite
Réélu pour le mandat 2014-2020[1],[2],[3]

Instances judiciaires et administrativesModifier

Politique environnementaleModifier

JumelagesModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2016, la commune comptait 542 habitants[Note 1], en diminution de 4,24 % par rapport à 2011 (Pas-de-Calais : +0,54 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
5505495388909921 0331 0309871 002
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
976952910878884891871829755
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
706681650457518505479453475
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
434408374437518512543548553
2013 2016 - - - - - - -
563542-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Pyramide des âgesModifier

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (17,2 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51,5 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 51,5 % d'hommes (0 à 14 ans = 21,8 %, 15 à 29 ans = 17,5 %, 30 à 44 ans = 19,6 %, 45 à 59 ans = 25,3 %, plus de 60 ans = 15,8 %) ;
  • 48,5 % de femmes (0 à 14 ans = 19 %, 15 à 29 ans = 15,3 %, 30 à 44 ans = 22 %, 45 à 59 ans = 25 %, plus de 60 ans = 18,7 %).
Pyramide des âges à Ligny-Thilloy en 2007 en pourcentage[8]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
1,9 
5,6 
75 à 89 ans
7,8 
9,8 
60 à 74 ans
9,0 
25,3 
45 à 59 ans
25,0 
19,6 
30 à 44 ans
22,0 
17,5 
15 à 29 ans
15,3 
21,8 
0 à 14 ans
19,0 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[9].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

SantéModifier

EnseignementModifier

Ligny-Thilloy fait partie de l'académie de Lille.

SportsModifier

MédiaModifier

CultesModifier

ÉconomieModifier

Culture et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
Le monument aux morts et le clocher de l'église.

Personnalités liées à la communeModifier

Adolf Hitler y fut blessé près de la Barque (commune de Ligny-Thilloy) durant la Première Guerre mondiale (octobre 1916)[réf. nécessaire].

Simon De Hochepied seigneur de Tilloy-les-Bapaume, épouse Alix De Raillencourt (1348). Deux enfants, Hugues et Watier De Hochepied.

HéraldiqueModifier

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

d'azur au chevron d’hermine.

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Bernard Lesage, « Le bilan des maires à Ligny-Thilloy : Dominique Deleplace est de nouveau candidat et souhaite que la commune garde « son image de marque » : Arrivé à Ligny-Thilloy en 1977 en qualité de directeur d’école-secrétaire de mairie, Dominique Deleplace a côtoyé l’ancien maire Jacques Loncle qui l’a incité à postuler en 2001 à la fonction de premier magistrat. Il a été élu (tout comme en 2008) avec une liste complète. En mars prochain, il postulera en compagnie de onze conseillers pour un troisième mandat. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 30 janvier 2015).
  2. « Ligny-Thilloy: Dominique Deleplace conserve son fauteuil de maire », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 30 janvier 2015).
  3. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 30 janvier 2015).
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. « Évolution et structure de la population à Ligny-Thilloy en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 26 août 2010)
  9. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 2 août 2010)