Dalakhani

Dalakhani
Image illustrative de l’article Dalakhani
Casaque de l'Aga Khan

Père Darshaan
Mère Daltawa
Père de mère Miswaki
Sexe M
Naissance 2000
Pays de naissance Drapeau de l'Irlande Irlande
Mort janvier 2021
Pays d'entraînement Drapeau de la France France
Éleveur Aga Khan
Propriétaire Aga Khan
Entraîneur Alain de Royer-Dupré
Jockey Christophe Soumillon
Rating Timeform 133
FIAH 132
Nombre de courses 9
Nombre de victoires 8 (1 place)
Gains en courses 2 180 790 €[1]
Distinction Cheval de l'année en Europe (2003)
Meilleur 3 ans européen (2003)
Principales victoires Prix de l'Arc de Triomphe
Prix du Jockey-Club
Prix Lupin
Critérium international

Dalakhani (2000-2021) est un cheval de course pur-sang appartenant à l'Aga Khan, entraîné par Alain de Royer-Dupré et monté par Christophe Soumillon. Issu de Darshaan et Daltawa (par Miswaki), et se trouve donc être le frère du champion Daylami.

Carrière de coursesModifier

Dalakhani débute victorieusement l'été de ses 2 ans, à Deauville, puis s'impose facilement dans le Prix des Chênes à Longchamp un mois plus tard. En fin de saison, il gagne en terrain lourd le Critérium international plus facilement que ne l'indique l'écart à l'arrivée (une encolure devant l'Irlandais Chevalier), ce qui fait de lui l'espoir numéro 1 de sa génération en France, sachant que ses origines le prédisposent à la distance classique.

À 3 ans, il confirme son statut en restant invaincu pour sa rentrée dans le Prix Greffulhe, puis s'adjuge le Prix Lupin. Rien ne semble pouvoir entraver la marche en avant de ce petit modèle à la robe grise pommelée, et de fait il est sacré à Chantilly dans le Prix du Jockey-Club. Après cette victoire facile, il s'aligne au départ de l'Irish Derby, afin d'étendre sa domination à l'Europe. À la surprise générale, il y est battu par Alamshar, son compagnon de casaque, mais entraîné en Irlande : l'Aga Khan ayant eu la sportivité de faire se mesurer ses deux meilleurs poulains, plutôt que de faire en sorte qu'ils s'évitent. Alamshar, troisième du Derby, empochera ensuite les King George auquel Dalakhani ne prend pas part, étant mis au repos tout l'été.

Suivant à la lettre le programme parisien, le fils de Darshaan enlève sans problème le Prix Niel, puis s'adjuge comme à la parade le Prix de l'Arc de Triomphe 2003 dont il était le grand favori, devant l'outsider anglais Mubtaker et le champion irlandais High Chaparral. Il est élu cheval européen de l'année et meilleur 3 ans, fort de son parcours presque parfait : 8 victoires en 9 courses. Comme à Alamshar, Timeform lui accorde un rating de 133, tandis que la FIAH est plus généreux selon ses critères avec un très bon 132, une livre de moins que Hawk Wing, meilleur rating mondial cette année-là, mais une de plus qu'Alamshar. Mais sans doute Dalakhani a-t-il manqué d'adversaires, surtout en France, pour rehausser la valeur de son parcours, de toute façon exceptionnel. Après l'Arc, le poulain de l'Aga Khan ne se produira plus en piste.

Résumé de carrièreModifier

Date Hippodrome Pays Course Statut Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
1998, 2 ans
29 août Deauville   France Prix du Pré d'Auge Maiden 1 400 m C. Soumillon 1er / 8 3/4 Solo Tango
22 septembre Longchamp   France Prix des Chênes Gr. 3 1 600 m C. Soumillon 1er / 5 2 ½ Green Channel
2 novembre Saint-Cloud   France Critérium international Gr. 1 1 600 m C. Soumillon 1er / 6 encolure Chevalier
1999, 3 ans
20 avril Longchamp   France Prix Greffulhe Gr. 2 2 100 m C. Soumillon 1er / 5 1/2 Jipapibaquigrafo
16 mai Longchamp   France Prix Lupin Gr. 1 2 100 m C. Soumillon 1er / 7 1 Super Célèbre
6 juin Chantilly   France Prix du Jockey-Club Gr. 1 2 400 m C. Soumillon 1er / 7 2 Super Célèbre
27 juin Curragh   Irlande Irish Derby Gr. 1 2 400 m C. Soumillon 2e / 9 1/2 Alamshar
14 septembre Longchamp   France Prix Niel Gr. 2 2 400 m C. Soumillon 1er / 7 1 ½ Doyen
5 octobre Longchamp   France Prix de l'Arc de Triomphe Gr. 1 2 400 m C. Soumillon 1er/ 13 3/4 Mubtaker

Au harasModifier

Faisant valoir son "outcrossing" de Northern Dancer (c'est-à-dire qu'il est dépourvu du sang de l'omniprésent chef de race, et donc facile à croiser), Dalakhani est installé comme étalon en Irlande, dans l'un des haras de son propriétaire, au tarif de 50 000 € la saillie. Si son prix a baissé depuis (15 000 € en 2016), il s'est mis en évidence dans ses nouvelles fonctions, donnant dix lauréats de groupe 1, parmi lesquels :

Dalakhani est enfin père de mère du champion Pinatubo (Vincent O'Brien National Stakes, Dewhurst Stakes, Prix Jean Prat), meilleur 2 ans en Europe en 2019.

Il est retiré de la monte en 2016 à cause d'ennuis de santé[2], et s'éteint le 15 janvier 2021[3].

OriginesModifier

Dalakhani est un pur produit de l'élevage Aga Khan, né du croisement de deux de ses plus beaux fleurons : son père, Darshaan, est le plus fameux étalon de l'élevage et sa mère, Daltawa, en est l'une des plus remarquables matrones. Deuxième d'un Prix Pénélope (groupe 3), elle est la mère de :

Origines de Dalakhani
Père
Darshaan
Shirley Heights Mill Reef Never Bend
Milan Mill
Hardiemma Hardicanute
Grand Cross
Delsy Abdos Arbar
Pretty Lady
Kelty Venturee
Marilla
Mère
Daltawa
Miswaki Mr. Prospector Raise a Native
Gold Digger
Hopespringseternal Buckpasser
Rose Bower
Damana Crystal Palace Caro
Hermières
Denia Crepello
Rose Ness

RéférencesModifier

  1. « Fiche de Dalakhani », sur Paris Turf (consulté le )
  2. « Dalakhani prend sa retraite », sur The Aga Khan Studs (consulté le )
  3. « Dalakhani est mort », sur www.jourdegalop.com (consulté le )