Judith

page d'homonymie de Wikimedia

Sur les autres projets Wikimedia :

Judith est un nom propre qui peut désigner :

Judith, vers 1620, musée de Birmingham, Alabama, États-Unis.
Judith décapitant Holopherne (1610-1620), burin de Cornelius Galle l'Ancien - Bibliothèque Nationale de France (Paris).

Prénom

modifier

Judith est un prénom féminin qui a pour variantes Jodie et Jody[1].

Sens et origine du nom

modifier

Judith vient de l'hébreu Yehudit, féminin de Yehudi, « Juif ». Judith veut donc dire « judéenne » ou « juive ».

Une épouse d'Esaü, frère jumeau de Jacob, se nomme Judith (Genèse 26, 34). Mais le nom est généralement donné en référence à la femme évoquée dans le Livre de Judith (Bible selon les versions deutérocanoniques : catholique et orthodoxe), celle qui a vaincu Holopherne.

Dans les jeux de cartes français, cette héroïne a donné son nom à la « dame de cœur ».

Variantes linguistiques

modifier

Popularité du prénom

modifier

En France, le prénom atteindra au XXe siècle son pic de popularité en 1970 avec 327 naissances ; en 2020, 435 filles ont reçu ce prénom en France[2].

Personnage biblique et sainte chrétienne

modifier

Autres personnalités portant ce prénom

modifier

Personnage de fiction

modifier

Titre de fiction et d'œuvre d'art

modifier

Judith est un titre d'œuvre notamment porté par :

Peinture

modifier
 
Judith de Fernand Lematte
Saint-Quentin, musée Antoine-Lécuyer.

Gravure

modifier

Musique

modifier
  • Judith est une chanson écrite et composée par Serge Gainsbourg en 1959.
  • Judith est une chanson de l'album Mer de Noms sortie en 2000 du groupe A Perfect Circle.

Musique classique

modifier

Personnages

modifier

Cinéma et télévision

modifier

Théâtre

modifier

Littérature

modifier

Toponymie

modifier

Judith est un nom de lieu notamment porté par :

Autres usages du nom

modifier

Notes et références

modifier
  1. Chantal Tanet et Tristan Hordé, Dictionnaire des prénoms, Paris, Larousse, , 675 p. (ISBN 978-2-03-583728-8), p. 346.
  2. Prénom Judith, sur journaldesfemmes.fr
  3. Nominis :
  4. Nominis : sainte Judith
  • Marie-Françoise Baslez, « Polémologie et histoire dans le livre de Judith », Revue biblique 111, 2004, p. 362-376.
  • S. Enslin et S. Zeitlin, Le livre de Judith, Leyde, 1972 (texte, traduction et commentaire).
  • Christian-Georges Schwentzel, Rois et reines de Judée, IIe siècle av. J.-C. - Ier siècle apr. J.-C., 2013, p. 71.

Voir aussi

modifier

Articles connexes

modifier