Ouvrir le menu principal

Centre-du-Québec

région administrative du Québec

Centre-du-Québec
Image illustrative de l’article Centre-du-Québec
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Statut Région administrative
MRC et TE Arthabaska
Bécancour
Drummond
L'Érable
Nicolet-Yamaska
Nombre de municipalités 80
Ministre responsable André Lamontagne
Fuseau horaire Heure de l'Est (UTC−05:00)
Indicatif téléphonique +1 819
Code géographique 17
Démographie
Gentilé Centricois(e)
Population 242 399 hab. (2016)
Densité 35 hab./km2
Variation %
Géographie
Superficie 6 930,05 km2
– incluant eau 7 261 km2
Économie
PIB régional 8 316,0 M CAD (2011)
Taux d'activité 59,9 % (2012)
Taux de chômage 8,3 % (2012)
Sources
Institut de la statistique du Québec 2013, p. 63

Le Centre-du-Québec est une région administrative du Québec située sur la rive sud du Saint-Laurent, face à Trois-Rivières. Elle est composée de 5 municipalités régionales de comté (MRC) et de 80 municipalités. Elle est devenue une région administrative indépendante le .

GéographieModifier

Carte des MRC et TE de la région

Son territoire est situé dans les plaines du Saint-Laurent et les monts Appalaches au sud-est. Le Centre-du-Québec est traversé par les rivières Saint-François, Nicolet et Bécancour.

Le réseau routier est constitué par l'autoroute 20, l'autoroute 30, l'autoroute 55 et l'autoroute 955. Les autres routes importantes sont les routes 116, 122, 132, 139, 143, 161, 243, 255 et 265.

DémographieModifier

Le recensement du Canada de 2016 estime la population du Centre-du-Québec à 242 399 personnes[1].

Au 1er juillet 2010, l'Institut de la statistique du Québec a estimé le taux de fécondité de la région à 1,91 enfant par femme, un taux supérieur au taux de l'ensemble du Québec[2]. Le taux d'emploi de la région était de 61,4 % et le taux d'emploi de 56,4 % au quatrième trimestre 2011[3].

Divisions administrativesModifier

Le Centre-du-Québec est composé de cinq municipalités régionales de comté (MRC), divisées en 79 municipalités locales, et deux réserves indiennes.

ArthabaskaModifier

Arthabaska est une MRC composée de 22 municipalités : 4 villes, 13 municipalités, 1 canton et 4 paroisses. Son chef-lieu est Victoriaville.

BécancourModifier

Bécancour est une MRC composée de 12 municipalités : 1 ville, 8 municipalités et 3 paroisses. Son chef-lieu est Bécancour.

DrummondModifier

Drummond est une MRC composée de 18 municipalités: 1 ville, 10 municipalités, 1 village et 6 paroisses. Son chef-lieu est Drummondville.

L'ÉrableModifier

L'Érable est une MRC composée de 11 municipalités: 2 villes, 6 municipalités et 3 paroisses. Son chef-lieu est Plessisville.

Nicolet-YamaskaModifier

Nicolet-Yamaska est une MRC composée de 16 municipalités: 1 ville, 11 municipalités, 1 village et 3 paroisses. Son chef-lieu est Nicolet.

Réserves indiennesModifier

La MRC de Nicolet-Yamaska enclave aussi la réserve indienne d'Odanak, même si celle-ci n'est pas sous sa juridiction.

La MRC de Bécancour enclave aussi la réserve autochtone de Wôlinak, même si celle-ci n'est pas sous sa juridiction.

Représentation provincialeModifier

Représentation fédéraleModifier

Commissions scolairesModifier

SantéModifier

CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec [1] est partie du Réseau universitaire intégré de santé Sherbrooke
  • CSSS par territoire :
    • Arthabaska-et-de-l'Érable
    • Bécancour-Nicolet-Yamaska
    • Drummond
    • De l'Énergie (Shawinigan et les environs)
    • Haut-Saint-Maurice
    • Maskinongé
    • Trois-Rivières
    • Vallée-de-la-Batiscan
  • Services régionaux :
    • Services de réadaptation en dépendance
    • Services de protection et de réadaptation pour les jeunes en difficulté d’adaptation et leur famille
    • Services en déficience intellectuelle et trouble du spectre de l'autisme - Institut universitaire;
    • Services de réadaptation en déficience physique.

Les médiasModifier

La région est desservie par les stations de radio CKBN-FM 90,5 à Wôlinak, CFDA-FM 101,9, CFJO-FM 97,3 et KYQ 95.7/103.5 à Victoriaville, NRJ 92.1 et Rouge-FM 105.3 à Drummondville et CJAN 99,3 à Asbestos.

Il n'y a aucun grand réseau de télévision sur le territoire. La Société Radio-Canada possède toutefois un bureau avec un vidéojournaliste à Drummondville depuis 2003. Ce dernier est responsable de la couverture de l'actualité dans le Centre-du-Québec. Les stations de Trois-Rivières, Sherbrooke et Québec donnent l'information locale via TVA et Radio-Canada. La TVCBF est la seule station de télévision qui produit un bulletin de nouvelles locales et régionales.

Les journaux hebdomadaires L'Express de Drummondville, L'Avenir de l'Érable de Plessisville et La Nouvelle/L'Union de Victoriaville sont distribués dans la région. Les journaux quotidiens Le Nouvelliste de Trois-Rivières et La Tribune de Sherbrooke couvrent l'information locale.

ReligionModifier

La majorité des habitants sont de religion catholique. La majorité des paroisses sont rattachées au diocèse de Nicolet. D'autres paroisses font partie du diocèse catholique de Québec ; c'est le cas de celle de la MRC de L'Érable.

TourismeModifier

Article détaillé : Tourisme au Centre-du-Québec.

Situé au sud du fleuve Saint-Laurent, la région touristique du Centre-du-Québec fait partie du Québec du Sud, regroupement destiné à la promotion touristique des régions du sud du Québec sur les différents marchés internationaux.

Wi-Fi public gratuitModifier

Pour un accès à des zones Wi-Fi gratuites dans des endroits publics situés dans le Centre-du-Québec, consultez la carte suivante. Dans le contexte d'une économie numérique, l'accès à Internet gratuit à tout moment dans des différents endroits publics constitue un puissant outil de développement économique qui est mis à la disposition des gens d'affaires, des touristes et des citoyens lors de leurs déplacements. Ce service est rendu possible grâce au partenariat d'organismes publics, privés et communautaires qui collaborent avec Centre-du-Québec-sans-fil, lui-même un organisme bénévole.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier